Allocations familiales : voici les montants de vos prestations sociales 2023

Les allocations familiales sont à verser sous conditions de ressources et de l’âge de vos enfants. Quels sont leurs montants en 2023 ?

Allocations familiales : voici les montants de vos prestations sociales 2023 – Source : Getty Images

En tant que parents, à quelles prestations sociales avez-vous droit ? À rappeler que certaines allocations familiales se font verser sous conditions de ressources et selon l’âge de vos enfants. Dans cet article, on va faire le point sur vos droits.

Allocations familiales : un versement mensuel

Les allocations familiales sont à verser tous les mois aux parents ayant au moins 2 enfants de moins de 20 ans. Tout dépend toutefois des conditions de ressources et du nombre d’enfants à charge.

En effet, les parents bénéficient de prestations familiales à la naissance d’un enfant. Ces prestations leur permettent d’accueillir leur nouveau-né dans les meilleures conditions. Elles leur permettent également de faire face aux dépenses liées à la naissance d’un enfant (puériculture, vêtements, écoles, nounou, etc.).

Les allocations familiales varient selon les ressources

Comme dit plus haut, les allocations familiales bénéficient aux personnes ayant au moins 2 enfants de moins de 20 ans à charge.

Ces allocations varient selon les ressources de la famille, le nombre et l’âge des enfants. Cela étant, en fonction du nombre d’enfants, les prestations familiales ne sont donc pas les mêmes.

Exemple : les allocations familiales se font verser dès le 2e enfant (dès le premier enfant dans les départements d’Outre-mer). Le complément familial, quant à lui, se fait verser à compter du 3e enfant.

Montants en vigueur jusqu’au 31 mars de 2023

Pour rappel, pour l’année 2023, il faut prendre en compte le revenu net catégoriel de 2021. Il s’agit en effet de l’ensemble des revenus : salaires, revenus fonciers et mobiliers, bénéfices agricoles… Ce qui n’inclut pas les charges : pensions alimentaires, frais d’accueil des personnes âgées, etc.

Et sans les abattements fiscaux non plus : personnes âgées de plus de 65 ans, personne invalide, etc. Découvrez les plafonds de ressources 2021 applicables jusqu’au 31 mars pour les allocations familiales selon le nombre d’enfants à charge !

  • 2 enfants à charge : tranche 1 < 71 194 euros, tranche 2 < 94 893 euros, tranche 3 > 94 893 euros.
  • 3 enfants à charge : tranche 1 < 77 126 euros, tranche 2 < 100 825 euros, tranche 3 > 100 825 euros.
  • 4 enfants à charge : tranche 1 < 83 058 euros, tranche 2 < 106 757 euros, tranche 3 > 106 757 euros.
  • 5 enfants à charge : tranche 1 < 93 520 euros, tranche 2 < 116 848 euros, tranche 3 > 116 848 euros.

Voici les montants en vigueur jusqu’au 31 mars 2023 correspondant aux plafonds ci-dessus :

  • Allocations pour 2 enfants : tranche 1 = 139,83 euros, tranche 2 = 69,92 euros, tranche 3 = 34,96 euros.
  • Allocations pour 3 enfants : tranche 1 = 318,99 euros, tranche 2 = 159,50 euros, tranche 3 = 79,75 euros.
  • Allocations pour 4 enfants : tranche 1 = 498,15 euros, tranche 2 = 249,08 euros, tranche 3 = 124,54 euros.
  • Majoration enfants de 14 ans et plus : tranche 1 = 69,92 euros, tranche 2 = 34,96 euros, tranche 3 = 17,49 euros.
  • Allocation forfaitaire : tranche 1 = 88,42 euros, tranche 2 = 44,21 euros, tranche 3 = 22,11 euros.

Les allocations familiales à verser dès le premier enfant

À la naissance de votre premier enfant, vous percevez la Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje).

La prime à la naissance

La prime à la naissance est d’un montant de 1003,95 euros. Vous touchez le double si vous mettez au monde des jumeaux. Depuis le 1er avril 2021, cette prime de naissance se fait verser sous conditions de ressources, et ce, dès le 7e mois de grossesse. Si vous touchez l’allocation de base de la Paje, alors vous recevrez ces 2 prestations en même temps.

La prime à l’adoption

Les parents ayant adopté un enfant bénéficient de la prime à l’adoption d’un montant de 2007,95 euros. En cas de multiples adoptions, la Caisse d’allocations familiales (CAF) verse autant de primes que d’enfants adoptés.

Allocation de base

L’allocation de base de la Paje est à verser le premier jour du mois suivant la naissance de votre enfant. Et ce, tous les mois jusqu’au 3e anniversaire de l’enfant. Elle permet d’assurer les dépenses en lien à l’éducation de l’enfant. Son montant est de 182 euros par mois pour un taux plein et pour un taux partiel, il est de 91,01 euros.

Le congé parental d’éducation

Il s’agit de la prestation partagée d’éducation de l’enfant ou PrePaRe. Elle concerne les parents d’enfants de moins de 3 ans. Ceux qui arrêtent de travailler pour s’occuper de leur enfant. Son montant mensuel est désormais de 422,21 euros pour une durée de travail inférieure ou égale au mi-temps. Il est de 157,44 euros pour une durée de travail entre 50 % et 80 %.

Le complément du mode de garde (CMG)

D’autres allocations bénéficient aux familles. À savoir, le complément de libre choix du mode de garde. Si vous sollicitez une assistante maternelle, une nounou ou une micro-crèche pour la garde d’enfant de moins de 6 ans. Son montant dépend des revenus des parents selon des plafonds de ressources.

L’allocation de rentrée scolaire

Elle se verse de manière automatique dans le courant du mois d’août et concerne les enfants scolarisés âgés de 6 à 18 ans.

Source : Journal Des Femmes