Aides du gouvernement : jusqu’à 600€ d’aides cumulables, êtes-vous concernés ?

Le gouvernement met en place plusieurs aides pour soutenir les ménages les plus modestes. Quelle démarche suivre pour en profiter ?

Aides du gouvernement : jusqu’à 600€ d’aides cumulables, êtes-vous concernés ? – Source : iStock

La fin de la remise à la pompe engendre une certaine hausse sur le prix du carburant. En plus, les Français voient la hausse de 15 % des tarifs réglementés du gaz. Ceux de l’électricité vont aussi augmenter en février. Cette année, la facture d’énergie va exploser. Pour aider les ménages à s’acquitter de ces dépenses, le gouvernement a déjà mis en place le versement de plusieurs chèques. Pour profiter de ces aides, vous devez suivre quelques démarches. On vous dit tout.

Le chèque énergie exceptionnel

Le versement du chèque énergie exceptionnel a commencé depuis le mois de décembre dernier. Près de 12 millions de ménages en profitent pour payer les factures d’énergies qui ne cessent de s’envoler.

Le montant minimum du chèque énergie exceptionnel est de 100 euros. Cette somme est destinée aux couples avec deux enfants à charge touchant 3 000 euros de revenus nets. Le montant maximum est de 200 euros pour une mère vivant seule avec deux enfants et qui touche le SMIC.

Le chèque énergie exceptionnel fait partie des aides du gouvernement qui ne requiert aucune démarche de la part des bénéficiaires. À noter que ce chèque est valable pour un an. Cette semaine, les envois du chèque concernent les zones suivantes :

  • Le Calvados
  • Le Corse (2e envoi)
  • La Guadeloupe
  • La Guyane
  • Les Hauts-de-Seine
  • La Manche
  • La Réunion
  • L’Essonne
  • L’Eure
  • Le Loir-et-Cher
  • L’Orne
  • Paris
  • La Seine-Maritime
  • Le Val-d’Oise

Le dernier envoi du chèque énergie exceptionnel aura lieu la semaine du 23 au 27 janvier 2023.

Le chèque énergie

Comme chaque année, un chèque énergie « classique » sera versé au printemps. Près de 6 millions de foyers profitent de cette aide allant jusqu’à 277 euros. Elle peut varier de 48 à 277 euros selon le revenu fiscal de référence et la composition d’un foyer.

Selon l’association de consommateurs CLCV, le montant du chèque énergie traditionnel est trop faible. L’association propose de l’augmenter pour atteindre le triple, soit un montant maximal de 600 euros. Le chèque énergie classique de 2022 a été versé au mois d’avril 2022.

Certains bénéficiaires n’ont pas encore utilisé leur chèque 2022. Ce chèque restera valable jusqu’au 31 mars 2023. SI vous n’avez pas encore dépensé votre chèque, vous devez le faire avant cette date.

L’aide pour les locataires des logements sociaux

Les locataires des logements sociaux ont droit à une aide d’Action Logement. Les ménages « en difficultés financières générées par l’augmentation du coût de l’énergie » pourront recevoir jusqu’à 600 euros d’aides. Une prime exceptionnelle que près de 70 000 foyers pourraient en bénéficier.

Vous devez être locataire d’un logement social pour en bénéficier. Et ce, que vous soyez salarié ou non. Il faut avoir une augmentation de charges supérieure à 100 euros par mois, soit une régularisation de charges à plus de 1 000 euros sur un an.

Votre reste à vivre par personne et par jour ne doit pas dépasser les 15 euros pour toucher cette prime. Si vous êtes éligible à cette aide, vous pouvez vous adresser à votre bailleur social.

Le chèque fioul

Depuis le 8 novembre 2022, les ménages se chauffant au fioul peuvent profiter du chèque fioul de 100 à 200 euros. Le montant varie selon les revenus de chaque foyer. En général, les bénéficiaires n’ont pas à faire une demande pour acquérir ce chèque.

Sur les 1,6 million de bénéficiaires, seuls ceux qui n’ont pas encore utilisé leur chèque énergie 2022 devront vérifier leur éligibilité. Pour ce faire, ils doivent se rendre sur le site chèque énergie. Vous devez ensuite envoyer votre facture de fioul et recevoir le chèque après moins d’un mois.

Vous pouvez cumuler le chèque fioul avec le chèque énergie exceptionnel et le chèque énergie classique. Certains ménages pourraient toucher plus de 400 euros d’aides pour régler leur facture d’énergie cet hiver.

Le chèque bois

En plus de toutes ces aides, le gouvernement a aussi décidé de verser un chèque aux ménages se chauffant au bois. Selon les données de Bercy, près de 2,6 millions de ménages peuvent bénéficier de ce chèque bois.

Le gouvernement a réservé 230 millions d’euros pour financer ce coup de pouce. Le montant du chèque bois peut atteindre 200 euros pour les particuliers touchant un RFR inférieur à 14 400 euros.

Il est possible de faire une demande sur la plateforme « chèque bois fioul » depuis le 27 décembre 2022. Les demandeurs doivent fournir leur numéro fiscal pour se connecter. Il faut le faire avant le 30 avril 2023. Le versement des chèques commencera à partir de la mi-février 2023.

Source : MoneyVox