Prime de Noël : pourquoi vous n’avez pas encore reçu l’aide d’un montant de 152,45 € ?

Le versement de la prime de Noël ou aide exceptionnelle de fin d’année a déjà eu lieu. Voici pourquoi vous n’avez pas encore reçu votre part.

Prime de Noël : pourquoi vous n’avez pas encore reçu l’aide d’un montant de 152,45 € ? – Source : iStock

Le 15 décembre 2022, certains allocataires ont pu percevoir la prime de Noël, alors que certains ne l’ont pas encore reçue. Si vous faites partie de ces derniers, plusieurs raisons peuvent expliquer cela. On vous dit tout dans cet article.

Conditions d’éligibilité à la prime de Noël

Le 15 et le 16 décembre dernier, certains allocataires ont pu voir leur compte en banque crédité de la prime de Noël. Cette aide exceptionnelle forfaitaire à verser aux personnes qui sont éligibles à certains minima sociaux.

Cela dit, cette prime concerne les personnes ayant, pour le mois de novembre ou de décembre 2022, reçu l’une des prestations suivantes :

  • Le revenu de solidarité active (RSA)
  • La prime forfaitaire pour la reprise d’activité
  • L’allocation de solidarité spécifique (ASS)
  • L’allocation équivalent retraite (AER)

Quant au virement, c’est la Caisse d’allocations familiales (CAF), la Mutualité sociale agricole (MSA) ou Pôle Emploi qui s’en occupe. Si donc vous percevez l’une des prestations citées plus haut, vous auriez dû percevoir votre prime de Noël le 15 décembre dernier.

Sauf si vous percevez l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ou le minimum vieillesse (ASPA). En effet, les allocataires de ces prestations n’ont pas droit à la prime de Noël.

Pour les allocataires percevant l’une des aides éligibles à la prime de Noël pour la première fois en décembre. Le versement de la prime subit un léger décalage. En effet, ils devront attendre la mi-janvier pour en profiter.

Pourquoi vous n’avez pas encore reçu l’aide ?

Il se peut aussi que vous remplissiez toutes les conditions pour prétendre à la prime de Noël, mais que vous n’ayez rien reçu. À noter que le versement de cette aide exceptionnelle de fin d’année se fait de manière automatique. Cela dit, il se pourrait qu’une erreur soit survenue. Contactez votre CAF pour vous en assurer.

Le montant de cette aide se situe entre 152,45 euros à 518,33 euros. Ce qui vous est dû dépend en effet de votre situation. Cela étant, lors de la période de versement de cette aide, le site de l’administration française vous conseille de rester vigilant.

« Des courriels frauduleux usurpant l’identité de Pôle Emploi ou de la Caf peuvent circuler pendant la période de versement de la prime de Noël afin d’obtenir vos coordonnées confidentielles, notamment bancaires », annonce le site.

Le montant de la prime de Noël selon votre situation

Les montants de la prime de Noël n’ont plus changé depuis 2009. Ces montants dépendent de votre situation sociale et familiale (éventuellement). Concrètement, le montant à vous verser ne dépend pas de vos revenus.

Si c’est Pôle Emploi qui verse votre prime de Noël, parce que vous êtes chômeur en fin de droits, le montant est fixe. C’est-à-dire à 152,45 euros. Et ce quelle que soit votre situation familiale. Si vous êtes au RSA et bénéficiez de la prime de Noël de la CAF, le montant peut changer selon votre situation familiale.

Il s’étale entre 152,45 euros pour une personne seule à 442,10 euros pour un couple avec 4 enfants. 60,98 euros supplémentaires complètent ces montants pour chaque personne supplémentaire.

Voici les montants détaillés de cette prime de Noël selon votre situation familiale :

  • 152,45 euros si vous êtes célibataire
  • 228,67 euros si vous êtes célibataire et que vous avez un enfant ou une si vous êtes en couple
  • 274,41 euros si vous êtes célibataire avec 2 enfants ou si vous êtes en couple avec un enfant
  • 320,14 euros si vous êtes en couple avec 2 enfants
  • 335,39 euros si vous êtes célibataire avec 3 enfants
  • 381,12 euros si vous êtes en couple avec 3 enfants
  • 396,37 euros si vous êtes célibataire avec 4 enfants
  • 442,10 euros si vous êtes en couple avec 4 enfants

Prime de Noël de la CAF et prime de Noël de Pôle Emploi

La prime de Noël de la CAF est en exclusivité pour les bénéficiaires du RSA. Cela sous-entend que vous ne pouvez prétendre à la prime de Noël si vous bénéficiez d’une autre prestation sociale de la CAF. La prime d’activité par exemple.

Le RSA, vous devez l’avoir perçu en novembre ou en décembre 2022. Assurez-vous d’avoir eu votre versement en vérifiant vos coordonnées bancaires sur le site de la CAF dans votre espace personnel. La prime de Noël de Pôle Emploi quant à elle ne concerne pas les chômeurs bénéficiaires de l’ARE.

Elle est uniquement pour les allocataires des aides suivantes :

  • Allocation de solidarité spécifique
  • Rémunération de la formation Pôle Emploi (RFPE) ou rémunération des stagiaires de la formation professionnelle
  • Allocation équivalent retraite (AER)
  • Allocation de solidarité spécifique formation (ASS-F)
  • Rémunération publique de stage (RSFP/RPS)
  • Aide à la création et la reprise d’entreprise pour les bénéficiaires de l’ASS (ACRE-ASS)

Source : Aufeminin