Carburant : quels tarifs à la pompe après la suppression des remises au 1er janvier ?

Les ristournes sur le carburant vont bientôt prendre fin. Quel sera donc le prix de l’essence à partir du 1er janvier 2023 ?

Carburant : quels tarifs à la pompe après la suppression des remises au 1er janvier ? – Source : iStock

Cette année a prouvé difficile pour de nombreux Français. Surtout en ce qui concerne la hausse des prix. Ce phénomène a affecté de nombreux aspects du quotidien des Français. On retrouve alors la hausse des prix des produits alimentaires, de l’énergie mais aussi du carburant. En effet, les prix du carburant ont explosé durant cette dernière année. De ce fait, le gouvernement a mis en place des ristournes. Or, ce ne sont pas les seuls ! En effet, TotalEnergies a également mis en place une aide. Toutefois, ces deux aides sur le carburant prennent fin le 31 décembre 2022. Nos confrères du Parisien ont récemment expliqué que petit à petit les prix du litre de gazole et de SP95-E10 s’équilibrent. Dans quelques jours, les ristournes mises en place prendront fin. Ainsi, les prix du carburant augmenteront automatiquement. On vous explique tout ici ! 

Une hausse de 10 centimes à partir du 1er janvier 2023

Le 1er janvier 2023, les deux ristournes sur le carburant prendront fin. En effet, que ce soit l’aide de l’État de 10 centimes à la pompe. Ou encore la remise supplémentaire de 10 centimes dans les stations TotalEnergies. Ces deux aides se trouveront alors retirés. De ce fait, le prix du carburant repartira à la hausse. Il faut dire que cette prévision inquiète beaucoup les Français. Surtout les foyers français les plus modestes et les travailleurs qui nécessitent leurs voitures pour le trajet domicile-travail.

Il semblerait alors qu’à partir du 1er janvier 2023, une indemnité carburant de 100 euros, pour l’ensemble de l’année 2023, se trouvera mise en place. L’aide du gouvernement profitera à près de 10 millions de travailleurs français les plus modestes. Pour pouvoir en bénéficier, il faudra prouver que le revenu fiscal de référence se trouve inférieur à 15 768 euros par an. De plus, il faudra attester sur l’honneur que la voiture constitue un outil nécessaire pour le trajet domicile-travail. Les démarches nécessaires se trouveront ouvertes dès le début de l’année prochaine. Et ce, sur le site gouvernemental impots.gouv.fr. 

Prévisions de 1,80 euro le litre dans les prochaines semaines

Certains spécialistes ont récemment tenter de faire des prévisions sur le prix du carburant après le 1er janvier 2023. « Le prix du baril de pétrole s’est consolidé dans la zone des 80 à 85 dollars (entre 75 et 80 euros) », a donc expliqué Philippe Chalmin, un spécialiste du marché des matières premières. « Le dollar s’est, par ailleurs, un peu affaibli face à l’euro, ce qui explique aussi cette légère baisse », a continué le spécialiste.  Selon lui, le prix du carburant devrait donc s’approcher de 1,80 euro le litre. Et ce, dans les prochaines semaines, après la fin des ristournes le 31 décembre 2022. 

Carburant : Un diesel plus cher à partir de février

Un autre questionnement qui a eu lieu se trouve sur la différence de prix entre le SP95 et le diesel. Il y a toujours eu un écart entre les deux carburants. Toutefois, il semblerait que les prix risquent de changer dans un futur proche. « L’Union européenne cessera à cette date d’importer du diesel russe, ce qui risque d’augmenter le coût du gazole, avec des importations plus lointaines ou plus complexes », rappelle Philippe Chalmin, le spécialiste du marché des matières premières.

Source : La Dépêche