Argent : retirer au distributeur va bientôt vous coûter plus cher

De nos jours, la plupart des opérations ont lieu par carte bancaire. Mais retirer de l'argent liquide risque d'entraîner plus de frais.

Argent : retirer au distributeur va bientôt vous coûter plus cher – Source : iStock

Prélèvement, virements, achats en ligne… Au 21ᵉ siècle, l’usage des pièces et des billets a beaucoup reculé. Pourtant, il existe encore des commerces ou des situations qui exigent d’avoir de l’argent physique dans son portefeuille. Pour ce faire, il faut donc se rendre à un distributeur. Mais si vous ne choisissez pas celui de votre banque, vous risquez de payer des frais supplémentaires. Or, cela représente une contrainte, lorsqu’on s’éloigne de son agence habituelle. Adeptes des retraits d’argents, vous pourriez bien payer encore plus à l’avenir.

Argent : le vrai prix des retraits « déplacés »

Si vous faites partie des clients du Crédit Agricole, vous pouvez tout à fait retirer de l’argent dans un distributeur automatique de la Poste. Ou de tout autre établissement bancaire. Il s’agit là d’une possibilité bien pratique pour éviter des détours et du temps perdu. Mais ce n’est pas d’un acte totalement gratuit.

Le fait de retirer de l’argent dans une autre banque que celle où vous avez souscrit votre compte courant, correspond à un « retrait déplacé ». Le plus souvent, vous avez le droit d’y avoir recours environ 3 fois par mois, de façon gratuite. Mais d’après une étude, menée par Panorabanques, au de-là de cette limite, ces retraits déplacés entraîneraient un surcoût d’environ un euro. Pire, d’après cette enquête, le nombre de retraits gratuits autorisés chaque mois dans d’autres banquent, diminuent chaque année. Pour certains, cette évolution signe la fin de la monnaie physique. D’ailleurs, les banques en ligne comme Hello Bank ! ou N26 appliquent les mêmes frais.

Retirer lors d’un séjour à l’étranger

Si vous devez vous rendre par-delà nos frontières pour voyager ou faire du tourisme, il faut aussi vous attendre à des frais de ce genre. Certaines banques proposent des retraits d’argent illimités à l’étranger. Mais pour éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux choisir du distributeur de la même enseigne, lorsque cela reste possible.

Si vous souhaitez obtenir des billets hors de la zone euro, vous devez aussi faire preuve de prudence. Le plus souvent, les banques facturent 3 euros par retrait. Mais là encore, il faut souvent y ajouter des frais variables. Surtout si vous vous trouvez dans un pays qui utilise une autre devise que l’euro. Pour les personnes qui voyagent fréquemment, souscrire un forfait peut s’avérer rentable. Vous pouvez ainsi payer entre 2 et 15 euros, pour éviter un surcoût à chaque retrait d’argent.

Optimiser les visites en agence

Les plus économes l’ont sans doute déjà compris : il vaut mieux retirer en passant devant sa banque habituelle. Vous éviterez ainsi de faire des « retraits déplacés » et de régler des frais supplémentaires. Bien-sûr, cette option requiert un peu d’organisation.

Pour certaines personnes, retirer de grosses sommes en une fois peut sembler angoissant. Néanmoins, cela peut devenir une bonne façon de gérer de son budget. Sur la toile, de nombreux internautes expliquent ainsi qu’ils répartissent leur argent dans différentes enveloppes en début de mois. L’objectif ? Prévoir et organiser les dépenses de manière plus rationnelle. Avec cette méthode, vous pouvez réaliser d’importantes économies, tout en conservant certains plaisirs.

Source : Capital