Chèque énergie : qui sont les Français concernés par le versement cette semaine ?

Le prochain versement du chèque énergie ne va pas tarder. Voici donc les conditions et les bénéficiaires.

© Crédits photos : iStock

Afficher Masquer le sommaire

Vous connaissez sans doute tous le chèque énergie. Le dispositif mis en place par le gouvernement pour aider dans le paiement des factures d’électricité ou de gaz. Mais aussi des travaux de rénovation énergétique. Durant cette période difficile, avec l’augmentation des factures d’énergie et la crise énergétique, le chèque montre de plus en plus son utilité pour de nombreux foyers modestes français. Ce chèque se chiffre à 100 ou 200 euros. Toutefois, il convient de savoir que tous les foyers ne recevront pas tous le chèque énergie exceptionnel en même temps. En effet, les envois se font de manière départementalisés chaque semaine. Il convient donc de savoir que ces envois ont débuté le lundi 12 décembre 2022 et vont s’étaler jusqu’au 27 janvier 2023. Ainsi, toutes les semaines, de nouveaux foyers, selon leurs départements de résidence, vont recevoir le chèque énergie. On vous explique tout ici !

Les départements bénéficiaires

Comme expliqué, l’envoi du chèque énergie a lieu par département. Toutes les semaines, des foyers français dans différents départements vont donc pouvoir recevoir le chèque d’un montant de 100 ou encore 200 euros. Du 26 au 31 décembre, de nouveaux départements vont donc pouvoir en profiter. On retrouve alors l’Ardèche (07), le Cantal (15), la Drôme (26), la Loire (42), la Haute-Loire (43) ainsi que le Puy-de-Dôme (63). Toutefois ce n’est pas tout ! En effet, d’autres départements vont également recevoir le leur. On retrouve alors le Rhône (69), la Savoie (73), la Seine-et-Marne (77), les Yvelines (78), la Seine-Saint-Denis (93), le Val-de-Marne (94) ou encore les Deux-Sèvres (79). Le ministère de la Transition énergétique a voulu faire quelques précisions sur l’envoi du chèque énergie. En effet, certains foyers modestes français s’inquiètent de ne pas encore avoir reçu. 

Toutefois, comme l’envoi se fait par tranches de départements, il se peut que vous ne l’ayez pas encore reçu. Ainsi, il faut savoir se montrer patient.

À lire Chèque énergie : dernier envoi pour l’aide énergétique, qui est concerné ?

« Les délais entre l’envoi des chèques énergie et leur réception au domicile du bénéficiaire sont en général compris entre deux à quatre jours »,

A donc souligné le ministère de la Transition énergétique. Il convient donc de rappeler que certains pourraient recevoir leur chèque en début de semaine prochaine, ou encore jusqu’au 27 janvier 2023. Toutefois, si passé cette date, vous ne l’avez toujours pas reçu, vous pouvez effectuer des démarches pour en savoir plus. Et ce, en remplissant un formulaire de réclamation. Ou encore en appelant le numéro vert au 0 805 204 805 (du lundi au vendredi de 8 h à 20 h).

Les conditions d’éligibilité du chèque énergie

En France, il s’avère que près de 12 millions de foyers vont pouvoir profiter du chèque énergie. En effet, il existe de nombreux bénéficiaires au chèque énergie exceptionnel. Et ce, comme le souligne le ministère de la Transition écologique. Comme vous le savez, le montant de ce chèque peut varier. Et ce, selon le revenu fiscal de référence (RFR) de chaque foyer. Le montant se chiffre donc à 100 ou 200 euros. Il convient de rappeler que ce chèque fait l’objet d’un complément d’aide. En effet, il vient alors complimenter le chèque énergie classique, ou encore le chèque fioul exceptionnel. 

En ce qui concerne les bénéficiaires, comme vous le savez, certains bénéficieront de 100 euros. Tandis que d’autres auront 200 euros. Tout dépend alors du revenu fiscal de référence (RFR) de chaque foyer. Le montant du chèque énergie se chiffre à 200 euros pour les foyers qui bénéficient déjà du chèque énergie classique. Mais qui ont également un revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation inférieur à 10 800 euros. En revanche, les foyers dont le revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation se trouve compris entre 10 800 euros et 17 400 euros, le chèque énergie vaut alors seulement 100 euros. Sachez qu’il existe un simulateur à cet effet. En entrant vos conditions de vie, vous pourrez savoir si vous faites partie des foyers français bénéficiaires de cette aide du gouvernement. 

À lire Nouvel envoi du chèque énergie : Les 21 départements concernés cette semaine

Les différentes utilisations du chèque énergie

Connaissez-vous les différentes utilisations possibles du chèque énergie ? Il convient de savoir qu’il peut être utilisé dans de nombreuses circonstances. Que ce soit le paiement des factures d’électricité ou de gaz, ou encore les travaux de rénovation énergétique de votre logement. Tout d’abord, le chèque énergie permet de payer les factures des fournisseurs d’électricité, de gaz, de fioul domestique ou d’autres combustibles de chauffage. Puis, il peut servir à régler les charges de chauffage incluses dans les redevances de logements-foyers conventionnés à l’aide personnalisée au logement (APL). Ainsi que dans les Ehpad, les EHPA, les résidences autonomie, les établissements et les unités de soins de longue durée. Enfin, ce chèque énergie a une dernière utilisation. En effet, il peut servir à couvrir une partie des dépenses liées à la rénovation énergétique du logement. Obligatoirement réalisées par un professionnel certifié « Reconnu garant de l’environnement » (RGE).

Si vous faites partie des bénéficiaires de ce chèque énergie, il convient de savoir qu’il existe une date de péremption sur chaque chèque. En effet, nos confrères du Journal Officiel ont récemment publié un décret. Dans ce dernier, on apprend donc que ce chèque se trouve utilisable jusqu’au 31 mars 2024. Et ce, à moins que vous voudriez effectuer un remboursement. En effet, dans ce cas de figure, la validité se voit prolonger de deux mois, soit le 31 mai 2024.

Sources : actu.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :