SMIC : le montant que vous allez toucher en 2023 avec la revalorisation est enfin connu

Face à l'inflation, les Français ont besoins de gagner plus. En 2023, le SMIC sera donc à nouveau revalorisé.

SMIC : le montant que vous allez toucher en 2023 avec la revalorisation est enfin connu – Source : iStock

En France, le SMIC garantit à tous les travailleurs un revenu horaire brut d’au moins 11,07 euros. Un employeur n’a donc pas le droit de fixer inférieur à ce seuil, sous peine de tomber dans l’illégalité. Mais pour rester juste, le revenu minimum doit souvent voir son montant évoluer, en fonction des hausses de prix. Compte tenu de l’inflation qui dure depuis plusieurs mois, le niveau de SMIC a donc déjà augmenté deux fois en 2022. Pour mieux comprendre ce qui vous attend, voici le nouveau montant de salaire minimum en 2023.

La hausse du SMIC, plus indispensable que jamais

Ces derniers mois, les Français font face à une forte augmentation de leurs dépenses. Qu’il s’agisse de se nourrir ou de se chauffer, les factures ne cessent de grimper. Pour tenir la distance, les revenus des ménages doivent donc monter à leur tour. Aussi, le SMIC, dont bénéficient de nombreux travailleurs, doit suivre la courbe des prix.

De nos jours, pour un poste un à temps plein, le SMIC atteint 1 678,95 euros brut, soit 1 302,64 euros. En effet, même les plus modestes doivent verser des cotisations sociales sur leur salaire. Par an, ces revenus représentent 15 948,71 euros net sur toute une année. Ce niveau de salaire concerne de nombreux salariés, notamment dans le secteur de la propreté ou de la grande distribution. Pour aider les ménages à s’en sortir dans les prochains mois, le SMIC va donc être revu à la hausse dès janvier 2023.

Le salaire minimum augmentera de 1,8 %

Cette revalorisation du SMIC n’a rien d’un coup de pouce à l’initiative du gouvernement. L’évolution du niveau du salaire minimum reste bien prévue dans la loi. Elle doit avec lieu chaque année, mais aussi lors des phases d’inflation supérieures à 2 %. En pratique, les travailleurs concernés toucheront ainsi plus d’argent chaque mois.

Cette augmentation fera donc passer le SMIC mensuel net à 1 353 euros. S’il s’agit plutôt d’une bonne nouvelle, cette hausse risque de s’avérer un peu limitée pour faire face à la flambée des prix, qui ne semble pas prête à s’arrêter. En effet, une récente étude du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté estime le revenu de référence à 1419 euros. Ce chiffre vaut pour une personne seule, résidant en zone rurale. Mais le montant peut varier selon la situation géographique.

Cet indicateur dépasse de loin le niveau du SMIC. Pour autant, il reste distinct du seuil de pauvreté. D’après le CNLE (rattaché au gouvernement), il s’agit du revenu minimal, non pas pour survivre, mais pour se sentir intégré dans la société.

Si la hausse des prix continue, d’autres augmentations du SMIC pourrait bien survenir. L’objectif ? Éviter que les ménages perdent trop de pouvoir d’achat dans les prochains mois. En effet, dans certains foyers, les privations deviennent très nombreuses. Pour tenir le budget, les plus modestes doivent rester vigilants, et réfléchir à l’euro près. Néanmoins, le gouvernement ne se dit pas favorable à hausse générale des salaires. Pour Bruno Le Maire, ce genre de mesure pourrait entraîner le pays dans une spirale inflationniste. Pour l’heure, le Ministre de l’Économie estime que les primes et bonus demeurent les meilleures solutions à apporter.

Source : Journal du Net