Arnaque : une retraitée perd 9000 euros, la banque refuse de la rembourser

La plupart des banques protègent leur client en cas d'opération frauduleuse. Mais cette arnaque a réussi à duper tout le monde.

Arnaque : une retraitée perd 9000 euros, la banque refuse de la rembourser – Source : iStock

De nos jours, les arnaqueurs réussissent à tirer profit de tout. En effet, dans la vie réelle ou en ligne, certains savent très bien abuser des autres pour les extorquer de l’argent. Si vous recevez un message ou qu’on frappe à votre porte, faites toujours preuve de vigilance. Une bonne arnaque fonctionne toujours avec deux éléments clé : mettre la victime en confiance, et détourner son attention. Ces derniers jours, une retraitée l’a appris à ses dépens. Des escrocs lui ont volé plus de 9 000 euros…

La vieille dame reçoit un message de banque

La victime de l’arnaque, âgée d’environ 70 ans, explique qu’elle a reçu un SMS. À première vue, il venait de sa banque. Il s’agissait d’une annonce, expliquant qu’elle ne devait pas se connecter sur l’espace sécurisé de sa banque en ligne. La consigne que les connexions resteraient impossibles durant les quatre prochains jours. Selon la retraitée, l’orthographe du texto était parfaite, et le message contenait le logo de sa banque. Elle a donc appliqué la consigne, et elle a patienté quatre jours avant de se connecter sur le site de sa banque.

Malheureusement, lorsqu’elle a consulté son relevé de compte, la vieille femme a eu une très mauvaise surprise. En effet, il indiquait que son compte avait émis deux virements, de 5 422 et 4 995 euros, vers des comptes domiciliés à l’étranger. Pire, la retraitée a aussi appris qu’elle avait souscrit (malgré elle) un crédit revolving. Ainsi, la septuagénaire doit à présent rembourser les 3 100 euros empruntés. Pourtant, elle n’a jamais donné son consentement pour réaliser ses opérations. En réalité, ce SMS de sa banque n’avait rien d’authentique. Des personnes avaient monté une arnaque, et utilisé cette mise en scène pour éviter qu’elle ne consulte son compte en ligne.

Arnaque : sa banque refuse de la rembourser

En temps normal, si quelqu’un vole votre carte bancaire ou tente de vider vos comptes, vous pouvez faire opposition ou obtenir un remboursement de la banque. Mais dans le cas présent, la victime a mis quatre jours avant de signaler l’arnaque.

Du côté de la banque, personne ne parvient à croire la version de la vieille femme. D’après les conseillers bancaires, elle a dû réaliser elle-même ces opérations. Ou alors, elle a fait preuve d’imprudence, en laisser quelqu’un trouver ses identifiants en ligne.

Pourtant, la victime ne comprend pas comment une telle arnaque a pu avoir lieu. « Je ne donne mes coordonnées à personne, je suis très méfiante et vigilante avec Internet. Et pourtant, des malfrats ont tout pouvoir. » 

Ainsi, la situation de cette retraitée semble désespérée. Mais elle a déposé plainte, et entend bien savoir ce que cache cette arnaque. Pour l’heure, elle peut compter sur le soutien de ses proches. D’ailleurs, ses petits-enfants viennent de créer une cagnotte, afin de réunir des fonds pour l’aider à s’en sortir financièrement.

Cette arnaque nous apprend une seule chose : il ne faut jamais faire confiance aux SMS et mails que nous recevons. Si vous avez le moindre doute, contacter votre conseiller bancaire en personne ou via l’application de votre banque. En cas d’urgence, aucune administration et aucun banquier ne vous contactera pas SMS. Avant de renseigner des données personnelles, assurez-vous de le faire dans un espace sécurisé.

Source : Boursorama