Économies : Netflix, Prime Video, Disney+… les Français pourraient économiser 1200 euros par an

Depuis près de 10 ans, les services de vidéos à la demande rencontrent un franc succès. Mais y renoncer permet de faire des économies.

Économies : Netflix, Prime Video, Disney+… les Français pourraient économiser 1200 euros par an – Source : Istock

De nos jours, les séries et les films disponibles à la demande ont changé notre quotidien. Le divertissement semble à portée de main, en permanence. Pourtant, il y a encore 15 ou 20 ans, regarder ses contenus préférés avait tout d’un parcours du combattant. Il fallait se déplacer pour louer ou acheter un DVD (ou une cassette, pour les moins jeunes). Tandis qu’aujourd’hui, vous pouvez parcourir des catalogues presque infinis depuis votre sofa. Le zapping d’une chaîne à l’autre n’est plus à la mode. En revanche, les services de streaming rivalisent d’arguments pour séduire de nouveaux clients. Toutefois, toutes ces séries accessibles en un clic ont un coût. Alors que l’inflation se poursuit, résilier ces abonnements apparaît comme un bon moyen de faire des économies.

Économies : attention au coût de la télévision et du streaming

La télévision a longtemps représenté la seule source de divertissement disponible à la maison. On avait ainsi le choix entre 6 chaînes, puis 20… voire des centaines pour le chanceux ayant le câble ou le satellite. Mais avec l’arrivée d’internet, les habitudes des consommateurs ont changé. Et désormais, les services de vidéos à la demande ont gagné beaucoup de parts de marché. À l’heure où chacun cherche à faire des économies, ils risquent donc de décliner.

En France par exemple, Netflix propose de suivre 5500 films et séries. Disney+, lui permet de retrouver 1900 références différentes. Au menu ? Les classiques de disney, ou encore les tout derniers Pixar. Mais aussi, de nombreux films et des séries cultes comme les Simpsons ou Desperate housewives. Le prix d’un abonnement streaming oscille entre 10 et 20 euros par mois selon les options souscrites. On pourrait donc penser que ces forfaits abordables n’empêchent pas de faire des économies.

Cependant, il faut comprendre que certains utilisateurs ont tendance à souscrire à plusieurs services. Et pour cause : chaque plateforme propose une sélection inédite. Ainsi, si vous souhaitez suivre plusieurs programmes… il faut souvent multiplier les abonnements.

Des dépenses qui pèsent lourd et qui passent souvent inaperçu

Comme nous l’avons indiqué plus haut, les offres de streaming, individuellement, semblent bon marché. Mais à la fin du mois, lorsque les prélèvements arrivent sur votre bancaire, vos économies fondent comme neige au soleil. Par exemple, si vous regardez Netflix, il vous en coûtera 13 euros par mois, soit plus de 156 euros par an. Si vous cumulez plusieurs abonnements, comme Disney+, Salto, ou encore Paramount. À ce rythme-là, la facture totale peut vite grimper à 40 euros par mois, soit près de 480 euros par an.

Pour faire des économies, les films et séries apparaissent donc comme le premier poste de dépense à revoir. En effet, si la redevance TV a récemment disparu, elle est remplacée par les abonnements versés aux plateformes privées. Pour éviter de perdre de l’argent inutilement, il faut donc revoir l’intérêt de ces services de streaming. Si vous n’utilisez ces services que rarement, n’hésitez pas à les résilier.

En effet, ces forfaits n’entraînent pas de période d’engagement. Aussi, pour faire des économies, n’hésitez pas à les désactiver, même temporairement. Quitte à souscrire à nouveau plus tard.

Source : Midi Libre