Covoiturage : une prime de 100 euros offerte par le gouvernement, comment en bénéficier ?

Le gouvernement a mis en place une aide de 100 euros pour tous ceux ayant recours au covoiturage.

Covoiturage : une prime de 100 euros offerte par le gouvernement, comment en bénéficier ? – Source : Istock

Que cela soit la sobriété énergétique ou même le covoiturage, ces deux pratiques ont un double impact positif. En effet, en baissant le chauffage, tout comme en partageant sa voiture, cela permet aux foyers de consommer moins et donc de payer moins. Ainsi, ces pratiques sont aussi bien pour les finances des Français que pour l’écologie. Et cela, le gouvernement l’encourage. Ainsi, une nouvelle prime de 100 euros a pu être mise en place pour inciter au covoiturage. On vous explique tout ici. 

Le covoiturage, un bienfait 

Cela fait déjà bien des années que le gouvernement souhaite inciter le covoiturage. En effet, cette façon de faire permet de faire des économies aux conducteurs. Mais surtout, cela permet de beaucoup moins polluer. Alors, dans cette optique de préservation de la nature, le gouvernement souhaitait déjà encourager cette pratique. D’ailleurs, de nombreuses zones sur les routes sont nommées comme des aires de covoiturage. Une manière déjà de venir faciliter cette pratique. 

Mais, cela ne s’arrête pas à cela. Pour faciliter le covoiturage, de nombreuses plateformes et applications se sont lancées. Cela reste donc une manière d’avoir des trajets à moindre coût, que cela soit pour les conducteurs comme pour le ou les passagers. Et parfois, ces rencontres peuvent mener à de grandes rencontres. Comme cela a pu être le cas de deux youtubeurs de la chaîne Vilebrequin qui se sont rencontrés par le biais de BlaBlaCar. Mais bien que le covoiturage semble facilité en tout point, de nombreuses personnes ne le pratiquent pas. 

Un bien fait pour tous 

En effet, encore de nombreuses personnes ne paraissent pas adopter le covoiturage. Pourtant, de nombreuses études prouvent qu’encore trop de trajets se font dans des voitures sans passager. Mais, pour encourager les Français à passer au covoiturage, le gouvernement passe à la vitesse supérieure. En effet, de nombreuses personnes ne désirent plus prendre leur voiture. Et ce, notamment à cause des prix de l’essence

Mais, avec le covoiturage, il reste tout à fait normal de partager les frais. Ce qui permet ainsi de réduire le coût aussi bien pour le passager que le conducteur. Mais, pour encore aider les Français à passer le cap, le gouvernement souhaite mettre en place une prime. Cette dernière devra être dans l’ordre des 100 euros pour tous ceux faisant du covoiturage, mis à quelques conditions. 

La prime de 100 euros

Ainsi, avec le contexte d’inflation dans laquelle la France se trouve, chaque aide reste la bienvenue. Et c’est aussi le cas de cette prime de cent euros. Aussi, cette prime à quelques conditions pour y avoir droit. En effet, il faut déjà comprendre que cette prime ne se voit attribuer que pour les trajets du quotidien, donc courts. Cela sous-entend ainsi des trajets de moins de 80 kilomètres. Cette prime s’adresse surtout aux nouveaux inscrits des plateformes de covoiturages sur de petits trajets donc. Mais, avec dès le premier trajet, un versement de 25 euros. Puis les 75 autres euros se voient versés après neuf autres trajets s’ils ont eu lieu dans les trois mois après le premier

Une autre prime semble également se voir accordée pour encourager le covoiturage. Cette dernière reste cumulable avec la première et vise cette fois les trajets plus longs. En effet, cette prime de cent euros s’adresse alors aux adeptes du covoiturage longues distances une fois trois longs voyages effectués

Ainsi, les primes se voient versées par les plateformes de covoiturage, ou peuvent être converties en bon d’achat. De quoi donc donner envie à des automobilistes de sauter le pas de façon à pouvoir faire des économies et participer à l’écologie aussi

Source : La Dépêche