Option tarifaire : heures pleines/heures creuses, faut-il payer pour faire le changement ?

Pour faire des économies d'énergie, il existe une option tarifaire pour bénéficier d'une électricité moins couteuse en heures creuses.

Option tarifaire : heures pleines/heures creuses, faut-il payer pour faire le changement ? – Source : Istock

L’hiver 2022 s’annonce rude pour les Français. En effet, depuis plusieurs mois, l’inflation impacte lourdement leur pouvoir d’achat. Mais il n’y a pas que dans les supermarchés que les prix grimpent. Ainsi, malgré le bouclier tarifaire appliqué par le gouvernement, l’énergie coûte de plus en plus cher. Aussi, les ménages tentent de réduire leur facture par tous les moyens. La plupart font déjà preuve d’une grande prudence, et appliquent les écogestes pour économiser de l’électricité. D’ailleurs, il existe une option tarifaire heures creuses / heures pleines, très utile pour payer moins cher. Cela dit, peut-on avoir droit à cette offre gratuitement ?

Heures creuses, heures pleines : le concept existe déjà depuis longtemps

De nombreux Français connaissent déjà cette astuce. En effet, il s’agit d’une option tarifaire, qui facture l’énergie différemment selon l’horaire. Ainsi, certains ont déjà pris l’habitude de faire tourner le chauffe-eau ou le lave-linge la nuit. De cette façon, les kW utilisés coûtent bien moins chers. Mais, encore faut-il avoir souscrit à une offre de ce type.

En effet, l’abonnement de base ne propose pas forcément cette tarification. Pour y avoir droit, vous pouvez donc en faire la demande à votre fournisseur. Cela dit, selon votre situation, demander cette option tarifaire ne vous coûtera pas le même prix. De plus, si le tarif des heures creuses reste minoré, l’énergie consommée en heures pleines coûtent plus cher qu’avec un abonnement standard.

Comment changer pour cette option tarifaire avantageuse ?

Si vous possédez un compteur Linky, le passage à l’abonnement heures creuses / heures pleines peut se faire gratuitement. Dès lors, il faut compter environ 24 heures pour que la nouvelle option tarifaire s’applique. Autre avantage ? Le changement se fait à distance avec Enedis.

Cependant, si vous avez un ancien compteur dans votre logement, vous devrez solliciter l’intervention d’un technicien Enedis. Dans ce cas, vous devrez patienter 10 jours ouvrés pour que l’agent vienne faire les réglages. Cette petite visite vous coûtera 38,80 euros. La note peut même grimper jusqu’à 54 euros si vous n’avez de dispositif de double comptage. Dans ce cas, sachez aussi qu‘Enedis peut résoudre le problème en vous installant gratuitement un compteur Linky.

Enfin, sachez que l’option tarifaire HC/HP n’est pas disponible pour tous les abonnés. Pour y avoir droit, vous devez avoir souscrit une offre avec une puissance supérieure ou égale à 6 kilovoltampères. Si votre abonnement prévoit 3 kVA, il faudra augmenter la puissance de votre offre. Si vous avez un compteur Linky, cette opération coûtera 3,82 euros, et pourra se faire en 24 h. Mais là encore, si vous possédez un ancien compteur, les choses ne fonctionnent pas de la même façon. Vous devrez alors débourser 38,80 euros, et attendre la visite d’un technicien Enedis.

Cette offre tarifaire vous intéresse ? Il ne vous reste plus qu’à contacter le service client Enedis au 0970 831 970. Mais sachez aussi que les heures creuses et heures pleines peuvent varier selon votre lieu de résidence. Généralement, les heures creuses surviennent l’après-midi ou durant la nuit. Néanmoins, il convient de vérifier cette information auprès de votre fournisseur. En effet, il serait dommage de gâcher tous ces efforts.

Source : Le Particulier