Retraites : un dispositif spécifique pour les carrières longues

Alors que le débat sur la réforme des retraites fait rage, ceux qui ont mené une longue carrière pourront arrêter de travailler plus tôt.

Retraites : un dispositif spécifique pour les carrières longues – Source : Istock

Après avoir travaillé toute une vie, les personnes âgées ont droit à un repos bien mérité. Néanmoins, ces derniers mois, le sujet de la réforme des retraites a fait son grand retour. Et le gouvernement d’Elisabeth Borne porte un projet de loi, pour repoussant l’âge de la fin de carrière. Si Emmanuel Macron se dit ouvert à la discussion, la feuille de route reste claire. Ainsi, l’âge des départs en retraites devrait bientôt passer à 65 ans. Dans le milieu politique et dans l’opinion publique, cette réforme crée de nombreux désaccords. Cela dit, une exception pourrait bien concerner les carrières longues. Dans ce genre situation, certains auraient le droit de partir en retraites dès 61 ans, voire 60 ans.

Réforme des retraites et carrières longues

Ce dispositif spécifique a été présenté par le Ministre du Travail. Olivier Dussopt a ainsi révélé que certains travailleurs pourraient bénéficier de leurs retraites avant les autres. Mais pourquoi une telle exception ? Tout simplement parce que certains Français ont rejoint le monde du travail avant les autres.

De nos jours, le travail des enfants demeure interdit. Mais autrefois, certaines professions pouvaient recruter des mineurs dès 12 ou 14 ans. Aussi, au XXᵉ siècle, quitter l’école pour aller travailler n’avait rien d’anormal. Aussi, plusieurs décennies plus tard, on parle de carrières longues.

Mais de quoi parle-t-on précisément ? Olivier Dussopt a clarifié son propos, pour distinguer les travailleurs qui pourront profiter de leurs retraites plus tôt. Ceux « ayant cotisé quatre ou cinq trimestres avant la fin de leurs 18 ans » pourront avoir « l’autorisation de partir quatre ans avant l’âge légal ».  Selon la réforme des retraites adoptée en 2023, ces départs anticipés ne se feront pas au même âge.

Ces professions qui bénéficieront d’un statut particulier

Si l’âge légal de départ en retraite passe à 65 ans, les longues carrières pourront arrêter de travailler à 61 ans. Si le gouvernement parvient seulement à imposer l’âge de 64 ans, ils pourront avoir leurs retraites dès 60 ans.

Mais d’autres professions pourraient bien rester exemptées par la nouvelle réforme. Il s’agit de cas particulier, comme les marins-pêcheurs ou les danseurs d’Opéra. Des métiers extrêmement physiques, qui ne peuvent pas se pratiquer passé un certain âge.

Néanmoins, le recul de l’âge des départs en retraites devraient bien concerner les agents des services publics. Ainsi, les fonctionnaires ainsi que les policiers travailleront aussi plus longtemps qu’avant. Leur fin de carrière sera désormais reposer de 4 à 5 ans selon l’issue de la réforme.

Pour l’heure, on ne connaît encore tous les détails concernant l’avenir de retraites. Comme prévu, Elisabeth Borne aura la charge de présenter la réforme des retraites à l’Assemblée Nationale. Aussi, le 7 décembre, Emmanuel Macron a réuni tous les membres de sa coalition pour évoquer sa stratégie.

Alors que la réforme des retraites fait couler beaucoup d’encre depuis des années, le président entend porter ce projet rapidement. Ainsi, le gouvernement n’exclut pas d’utiliser l’article 49.3 pour faire adopter son projet de loi par les parlementaires. Du côté de l’opposition, les députés semblent attendre ce débat avec une certaine hostilité. Cela dit, la majorité parlementaire pourrait bien s’appuyer sur le soutien des élus LR.

Source : TF1