Réforme des retraites : l’âge de départ pour les générations à partir de 1961

Depuis déjà plusieurs années, le président de la République souhaite mettre en place la réforme des retraites.

Réforme des retraites : l’âge de départ pour les générations à partir de 1961 – Source : iStock

Depuis la toute première élection du président de la République Emmanuel Macron, ce dernier apporte son envie de mettre en place une réforme des retraites. En effet, il pèse qu’avec le fonctionnement actuel, le pays perd bien trop d’argent. Ainsi, le point principal de cette réforme des retraites reste donc de repousser l’âge du départ à la retraite. Car, en effet, les personnes qui travaillent activement payent avec leurs cotisations sociales une partie des revenus des retraités. Mais, les retraités vivant de plus en plus longtemps, le gouvernement doit verser de nombreuses retraites. Ce qui n’arrange pas l’économie. On vous explique tout ici. 

La réforme des retraites pour l’économie

Si le Président de la République souhaite faire cette réforme des retraites, cela semble pour aider l’économie française. En effet, les retraites paraissent coûter cher à la France. Et si les solutions peuvent être de faire payer plus d’impôts ou creuser la dette, Emmanuel Macron refuse fermement cela. Ainsi, la seule solution qui paraît viable reste de faire travailler les Français plus longtemps. Ainsi, la mesure principale paraît de repousser l’âge de la retraite

Et cela, Emmanuel Macron le souhaite pour dès l’été prochain. En effet, face à la situation économique actuelle à cause de l’inflation et des aides mises en place, la situation paraît complexe. Il se trouve que pour mettre en place les mesures de la loi Pouvoir d’achat, cela a coûté cher à la France. C’est pourquoi la réforme des retraites doit être mise en place assez vite. 

Et il y a plusieurs semaines, le Président de la république a tenu une discussion avec la presse présidentielle. Il y a bien sûr évoqué la réforme des retraites. Cette dernière n’était pas un secret étant donné qu’elle faisait partie entière de sa campagne présidentielle. Il souhaite donc repousser l’âge de départ à la retraite dès l’été prochain. Et au-delà de juste l’âge qu’il souhaite repousser, il y a la durée de cotisation qu’il veut augmenter

Les changements

Ainsi, Emmanuel Macron pense sincèrement que grâce à de telles mesures dans la réforme des retraites, cela permettrait à la France d’avoir des marges financières. Ces dernières pourraient ainsi suffire à faire de futures réformes, notamment pour la santé, les écoles ou même pour une transition énergétique. 

Durant la discussion, Emmanuel Macron a semblé à l’écoute. Il avait même promis en Français être ouvert à la discussion pour cette question d’âge de départ contenu dans la réforme des retraites. Mais pour autant, il paraît que si le budget le permet, la réforme aurait pu passer en force dès l’automne. Une mesure qui aurait provoqué le mécontentement de nombreux Français. 

Mais cette réforme des retraites paraît nécessaire d’après le Président de la République. En effet, la situation économique est très complexe. Et même s’il ne souhaite pas contrarier les Français selon ses dires, il n’attendra pas éternellement. En effet, cette dernière aurait ainsi déjà dû avoir lieu s’il n’y avait pas eu la pandémie mondiale

Mais cet épisode qui pour le monde entier a été complexe a été aussi très onéreux. Ainsi, les frais engendrés par la pandémie et ceux utilisés pour venir en aide au français dans le besoin face à l’inflation n’aident pas la dette de la France. La réforme des retraites semble donc la seule solution viable pour ne pas plus creuser la dette ou même augmenter les impôts

Les détails de la réforme des retraites

Ainsi, cette réforme des retraites pourtant esquivée durant de nombreuses années va enfin prendre place. Cela ne sera que le 15 décembre que tous les détails de cette dernière devraient se voir annoncer. À cette date, les partenaires sociaux auront des informations sur les détails. D’après la première ministre Élisabeth Borne, cette réforme ne prendra place qu’à l’été prochain. Ainsi, les Français nés à partir de 1961 resteront les tout premiers concernés. Le but du gouvernement reste de déclarer de manière progressive l’âge de départ à la retraite. Le passant ainsi de 62 ans à 65 d’ici à 2030. Une façon alors de “ramener le système à l’équilibre dans les dix ans”. 

En effet, depuis sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron ne cache pas son désir de repousser l’âge de départ à la retraite. Et cela reste le point majeur de réforme des retraites. Il déclare vouloir “décaler l’âge légal de départ de 4 mois par an”. Ainsi, cela prendrait place dès l’été prochain. Mais le premier décembre, Elisabeth Borne a pu faire quelques révélations au Parisien. Elle explique que cette réforme ne prendrait place que pour les personnes nées au deuxième semestre de 1961. Elle déclare également que “Attention, il ne s’agit pas de dire que du jour au lendemain: on passe de 62 à 64 ou 65 ans”. Ainsi, si la réforme des retraites prend réellement place, alors les premiers concernés resteront ceux nés entre le premier juillet et le premier décembre de 1961. 

Les différents âges de départ 

Ainsi, de nombreuses personnes ont pris le temps de compter l’âge de départ en fonction de l’année de naissance des Français. Pour une personne née au deuxième semestre de 1961, ensuite l’âge de départ reste de 62 ans et quatre mois. Et chaque année de plus, quatre mois s’ajoutent. Ainsi, pour une personne née en 1962, l’âge de départ passe à 62 ans et huit mois. Pour 1963, l’âge sera de 63 ans. Les personnes nées en 1966 ne pourront partir qu’à l’âge de 64 ans. Et enfin, les personnes nées en 1969 devront rester les premières à voir passer leur âge de départ à la retraite à 65 ans

En revanche, il y a toujours des exceptions concernant les âges de départ. Certains peuvent partir plus tôt. En cas de longue carrière par exemple. Dans ce cas-là, les personnes peuvent partir deux ou même quatre ans avant l’âge de départ normal. Elisabeth Borne déclare aussi que par rapport à ces exceptions, cela se verra “maintenu et même assoupli pour ceux qui ont vraiment commencé à travailler très tôt”. 

Il faudra tout de même attendre le 15 décembre prochain afin de pouvoir avoir toutes les informations concernant la réforme des retraites qui s’appliquera dès l’été qui vient.

Source : La Dépêche