Prime Inflation : comment faire la demande si vous n’avez rien reçu de la part de la CAF ou la MSA ?

Le dernier paiement de la prime inflation a été effectué mi-novembre. Si vous ne l’avez pas reçu, voici ce que vous devez faire.

Prime Inflation : comment faire la demande si vous n’avez rien reçu de la part de la CAF ou la MSA ? – Source : iStock

Depuis quelques mois, une forte inflation a touché la France et quelques pays à travers le monde. Le pouvoir d’achat de chacun est au plus bas. Le prix de la consommation est en hausse comme il n’a jamais été depuis les années 80. Heureusement, l’État est là pour aider les citoyens. En effet, depuis le début de l’inflation, plusieurs aides et mesures ont été mises en place pour booster le pouvoir d’achat des Français. Parmi eux, il y a la prime inflation. C’est une allocation de 100 euros minimum. Voici tout ce que vous devez savoir concernant cette aide.

C’est quoi la prime inflation ?

Prime inflation ou prime de rentrée exceptionnelle est une mesure prise dans la loi sur le pouvoir d’achat. Cette aide est vouée à booster le pouvoir d’achat des Français. Rapporté par le site d’information Money Vox, publié le 2 novembre 2022. Cet aide est un :

« Gage de solidarité et de justice sociale pour les familles et pour celles et ceux qui sont fortement impactés par l’inflation », expliquait alors le gouvernement.

Comment reconnaître que tel ou tel foyer est « fortement impacté par l’inflation » ? Quel est le montant de l’aide ? Quand est-ce qu’elle impactera votre portefeuille ? Si vous êtes éligible, mais que vous ne l’avez pas reçu, que faire ? Toutes ces interrogations, on vous y répond dans la suite de cet article.

La prime inflation concerne qui ?

Bien évidemment, comme la plupart des aides sociales, la prime inflation ne concerne que les foyers modestes. Ce sont eux que le gouvernement classifie de famille « fortement impactée par l’inflation ». En France, la plupart de ces foyers sont déjà bénéficiaires de prestations sociales. Ainsi, la prime inflation est allouée aux bénéficiaires des allocations suivantes.

  • Le revenu de solidarité active (RSA) ou revenu de solidarité outre-mer (RSO) ;
  • Les bénéficiaires de l’aide à la vie familiale et sociale des anciens migrants dans leur pays d’origine, sous réserve de justifier d’une résidence stable et régulière en France ;
  • L’aide financière à l’insertion sociale et professionnelle (Afis) ;
  • L’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  • Les aides au logement (APL, ALF, ALS) ;
  • La prime d’activité ;
  • L’allocation de solidarité spécifique (ASS) ;
  • L’allocation équivalent retraite (AER) ;
  • L’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) ou l’allocation spéciale pour les personnes âgées ;
  • L’allocation simple pour personnes âgées ;
  • Les étudiants boursiers.

Cette liste est inscrite dans le décret n° 2022-1234 du 14 septembre 2022. Si vous êtes bénéficiaire de l’une de ces prestations, vous devez être éligible à l’aide exceptionnelle de rentrée.

Les montants de la prime inflation

On dit bien les montants, car les valeurs de l’offre ne sont pas identiques pour tous les bénéficiaires. Pour les bénéficiaires des minima sociaux et les étudiants boursiers, le montant initial de l’aide est de 100 euros. Si vous vous demandez quels sont les minima sociaux, ce sont toutes les allocations précitées mis à part la prime d’activité.

On dit bien un montant initial de 100 euros. Cette valeur varie selon la composition de votre famille. Pourquoi ? C’est ainsi, car à cette valeur de 100 euros, un montant de 50 euros est ajouté pour chaque enfant à la charge.

Pour les bénéficiaires des primes d’activité, la prime inflation est de 28 euros plus 14 euros par enfant à charge. Il faut préciser que les enfants pris en compte sont ceux de moins de 20 ans. Étant donné que la prime d’activité a connu une revalorisation cette année, l’aide n’est pas si inéquitable.

Quand la prime inflation impactera-t-elle votre portefeuille ?

Si on se réfère à la date à laquelle on écrit cet article, tous les bénéficiaires de la prime inflation l’ont sûrement déjà perçu. Même si le nom de cette allocation est la prime exceptionnelle de rentrée, le dernier paiement était fait quelques mois après la rentrée. En effet, le dernier versement de la prime inflation était effectué la mi-novembre dernière.

Rapporté par Linternaute publié le 17 novembre 2022, voici le calendrier de versement de l’allocation de rentrée exceptionnelle.

  • 15 septembre : bénéficiaires des minimas sociaux et étudiants boursiers
  • 27 septembre : bénéficiaires de l’ASS et prime mensuelle forfaitaire
  • 15 octobre : allocataires de l’Aspa
  • 15 novembre : bénéficiaires de la prime d’activité

Ainsi, si actuellement, vous n’avez pas encore touché la prime inflation alors que vous remplissez les conditions. Vous devez vite faire une réclamation.

Je n’ai pas reçu l’aide. Que faire ?

La condition d’octroi de la prime d’inflation est simple. Si vous êtes bénéficiaire de l’une des allocations sociales énoncées par le décret n° 2022-1234 du 14 septembre 2022, vous êtes éligible. Tous les paiements s’effectueront, donc si vous n’avez pas reçu le vôtre, il faut faire une réclamation.

Pour faire une réclamation, il faut contacter l’organisme qui vous verse habituellement vos aides. Cela peut être un des organismes suivants :

  • La caisse d’allocations familiales (CAF)
  • La mutualité sociale agricole (MSA)
  • Les CROUS et ses antennes
  • Le Pôle emploi

Le nombre de bénéficiaires de la prime inflation s’estime à 11 millions de Français. Vu un tel nombre, il est normal qu’il y ait des oublis. Ainsi, si vous ne l’avez pas reçu, pas de panique, c’est peut-être une simple erreur. Après réclamation, vous devez percevoir votre indu.

Que faire si vous avez reçu l’aide plusieurs fois ?

À l’opposé de l’autre situation, il est possible que vous ayez reçu la prime inflation deux ou trois fois. L’aide se payera par deux organismes différents. C’est logique, car il est possible qu’une personne soit bénéficiaire de plusieurs aides sociales.

Par exemple, vous êtes bénéficiaire du RSA et de l’AAH. Il est possible que le pôle emploi et la CAF vous aient versé chacun 100 euros. Vous vous dites certainement que c’est un coup de chance. Toutefois, attention :

« Tout paiement indu de l’aide financière exceptionnelle attribuée en application du présent décret est récupéré pour le compte de l’État par l’organisme chargé du service de celle-ci. » Précise le décret.

Ainsi, faites une réclamation si vous n’avez pas reçu ou si vous avez reçu deux fois la prime inflation. N’oubliez pas que cette prime exceptionnelle n’est versée qu’une seule fois.

Source : Mercipourlinfo