Visite médicale : qui peut en bénéficier gratuitement à 45 et 65 ans ?

Le gouvernement va déployer une consultation ou visite médicale gratuite. Un dispositif à l’intention des personnes âgées de 45 et 65 ans.

Visite médicale : qui peut en bénéficier gratuitement à 45 et 65 ans ? – Source : Istock

François Braun, ministre de la Santé, a annoncé le déploiement de consultations médicales gratuites. C’est dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale 2023. Le but de ce dispositif de visite médicale est d’accompagner les générations au cours de leur vie. Cela concerne trois âges clés de vie : 25, 45 et 65 ans.

Une visite médicale gratuite de 45 et 65 ans

Monsieur François Braun, ministre de la Santé, a annoncé la mise en place d’une visite médicale gratuite pour ceux ayant 45 et 65 ans. Un dispositif qui intervient dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale 2023 ou PLFSS. La présentation de ce projet de loi a eu lieu lors du Conseil des ministres de la fin du mois de septembre 2022.

Ce dispositif va permettre à certains Français de profiter de consultations médicales gratuites sans débourser le moindre centime. Comment pourront-ils donc bénéficier de cette visite médicale ? C’est dans les prochaines lignes.

L’objectif de cette visite médicale

Les risques de cancer, de problèmes de vision et d’audition ainsi que de maladies cardiovasculaires sont plus élevés dès la quarantaine. Encore plus dans la soixantaine. De ce fait, le ministre de la Santé a étudié la question de consultation ou visite médicale gratuite.

D’après Mr François Braun, ce dispositif se fera déployer pour un meilleur suivi des générations âgées de 45 ans et 65 ans. Le rôle que joue chaque âge est déterminant. À 45 ans, l’objectif principal de cette visite médicale est d’informer le patient sur le dépistage de maladies graves.

Ces maladies concernent en principe les cancers du sein, de la prostate et du colon. Lors de la consultation, on proposera au patient un bilan sur d’éventuels troubles de la santé et de l’activité physique. À 65 ans par contre, le but du dispositif est d’aider le patient à se préparer au risque de perte d’autonomie.

Visite médicale à la charge de l’Assurance maladie

Le dépistage des maladies et la prévention de toutes les maladies pouvant intervenir à cet âge ne sont pas en reste. À cette nouvelle initiative, le gouvernement vise à accompagner les Français dans le cadre du départ à la retraite. D’autant plus qu’à cette période de la vie, de nombreuses personnes vivent parfois psychologiquement mal leur vie.

Les Français se verront donc proposer un suivi de bon aloi. Ils pourront ainsi mieux appréhender un éventuel départ à la retraite. À noter que c’est l’Assurance maladie qui prendra intégralement en charge cette visite médicale.

Un courrier pour prendre rendez-vous chez le médecin

Avec cette visite médicale gratuite, le ministre de la Santé entend offrir un accompagnement de qualité aux générations au cours de leur vie. À en croire ses dires, jusqu’à présent, il n’y avait rien pour les adultes et c’est déplorable.

Le gouvernement mettra en place ce nouveau dispositif au cours de cette année 2023 en fonction des modalités. On en saura plus à propos de ces dernières dans les jours qui viennent. Cela étant dit, du côté des personnes concernées, il n’y aura pas grand-chose à faire.

L’Assurance maladie va leur envoyer un courrier pour les inviter à prendre rendez-vous chez le médecin. Il en est déjà ainsi des rendez-vous pour une mammographie de dépistage. C’est aussi le cas pour des rendez-vous de prévention chez le dentiste.

Les jeunes de 25 ans également concernés

Comme dit plus haut, c’est l’Assurance maladie qui prendra en charge à 100 % cette visite médicale. Cette dernière sera gratuite pour les patients de 45 ans ou de 65 ans. En effet, une simple consultation chez un médecin se fait facturer en moyenne entre 25 et 30 euros.

Vous l’aurez compris, cette visite médicale gratuite de 45 et 65 ans est un dispositif d’aide à déployer pour mieux accompagner les plus vulnérables. Cependant, ce nouveau dispositif ne concerne pas uniquement les personnes âgées de 45 ans et de 65 ans.

Il cible également les jeunes de 25 ans. Cette consultation leur permettra de vérifier si leurs vaccins sont bien à jour. Ils pourront ainsi faire le point sur leur activité physique. Ils pourront par là même prévenir les éventuelles addictions liées au début de la vie professionnelle.

Source : Vie Pratique