Consommation d’énergie : les mesures du gouvernement en 2023

Pour réduire la consommation d’énergie des foyers, l’État a mis en place différentes mesures. On vous les fait découvrir dans cet article.

Consommation d’énergie : les mesures du gouvernement en 2023 – Source : iStock

Les ressources en énergie manquent cruellement depuis plusieurs mois. Pour régler le problème, et réduire la consommation d’énergie, le gouvernement a élaboré un plan. Découvrez tous les détails.

Les mesures présentées par le gouvernement

Le 6 octobre 2022, le gouvernement a présenté une série de mesures visant à réduire la consommation d’énergie des foyers. Le respect de ces mesures est primordial. Puisque, comme l’ont expliqué les spécialistes, c’est le meilleur moyen d’atteindre l’objectif fixé par l’État.

Cet objectif est la réduction de la consommation d’énergie d’au moins 10 % d’ici à 2024. Pour arriver à cette fin, les foyers, les entreprises et le gouvernement doivent travailler main dans la main. Chacun doit se sentir concerné, car la réussite du projet dépend des efforts cumulés.

« La sobriété, c’est une affaire de collectif. L’État doit montrer l’exemple, et avec lui, collectivités, entreprises et citoyens doivent agir ensemble, chacun à la mesure de ses capacités. C’est la mobilisation générale qui donnera des résultats », a déclaré la Première ministre Elisabeth Borne.

Par ailleurs, voici les mesures présentées par le gouvernement en octobre dernier. Elles visent à réduire la consommation d’énergie de 10 % :

  • Baisser la température à 19° dans les pièces principales, et 18 ou 17 dans les chambres
  • Baisser la température du chauffe-eau à 55 °C
  • Se mettre au télétravail. Cela permet de limiter la consommation de carburant
  • Ne pas dépasser les 110 km/h sur l’autoroute. Cette mesure concerne surtout les agents publics qui utilisent leur véhicule de service pour effectuer un déplacement professionnel non-urgent.
  • Mettre en veille ou éteindre les appareils non utilisés
  • Décaler l’utilisation de certains appareils comme la machine à laver en dehors des heures de pointe
  • Utiliser un thermostat programmable

Les mesures en entreprise

Comme on vient de l’expliquer, chaque organisme doit se sentir concerné par le plan de sobriété énergétique. Que ce soit les foyers, les entreprises, ou encore les collectivités territoriales. En ce qui concerne les entreprises, les organisations patronales et syndicales leur ont proposé un plan d’action à appliquer.

Ce plan comprend différentes mesures, que voici :

  • N’éclairer que si les bâtiments sont occupés
  • Diminuer l’éclairage extérieur et l’éteindre au plus tard à 1 heure du matin
  • Programmer la ventilation, le chauffage et la climatisation
  • Supprimer les déplacements inutiles

L’association des maires de France a, elle aussi, mis en place un plan d’action pour une société sobre et décarbonée. Comme celles présentées par le gouvernement, les mesures publiées par l’association visent à réduire la consommation d’énergie.

Les voici :

  • Limiter la consommation d’électricité liée à l’éclairage public. Celui-ci représente environ 30 % des dépenses d’électricité d’une collectivité.
  • Baisser la température des gymnases et des piscines.
  • Réduire la surface à chauffer en regroupant les services publics dans des locaux moins vastes et mieux adaptés.

Dans les années 70, la France avait déjà été dans une situation similaire. Ce fut à l’occasion des chocs pétroliers de 1973 et 1979. Pour inciter la population à réduire leur consommation d’énergie, le gouvernement avait lancé une campagne anti-gaspi.

Cette campagne mettait en avant différentes mesures. Des mesures que tous se devaient de respecter. Que ce soit les sociétés industrielles ou les foyers.

Objectif zéro chaudière

Dans le cadre de son plan de sobriété énergétique, le gouvernement compte réduire progressivement le nombre de chaudières à fioul. Son objectif est que, d’ici 10 ans, ces équipements disparaissent complètement des ménages.

Pour y parvenir, l’État s’engage à aider les foyers français dans le remplacement de leur ancienne chaudière. Ainsi, le dispositif « Coup de pouce Thermostat avec régulation performante » a vu le jour.

Ce dispositif, appliqué depuis 2020, vise à stimuler l’utilisation d’équipements de pilotage des consommations d’énergie. D’une part, le gouvernement l’a également créé pour informer des gains que procurent ces équipements.

Par ailleurs, sachez que la réussite du plan de sobriété énergétique passe aussi par les fournisseurs. Si le gouvernement souhaite réduire la consommation d’énergie des foyers, il doit aussi se concentrer sur ces sociétés.

En effet, pour que d’ici à 2024, la consommation d’énergie baisse d’au moins 10 %, les fournisseurs doivent :

  • Mettre à la disposition des ménages des équipements de suivi de consommation en temps réel
  • Proposer des tarifs qui inciteront les foyers à essayer de réduire leur consommation d’énergie

Source : Merci Pour L’Info