Prélèvement à la source : pourquoi le taux de certains Français a changé depuis le 1er janvier ?

Pour simplifier la vie des contribuables, l'administration a généralisé le prélèvement à la source. Mais pourquoi votre taux peut changer ?

Prélèvement à la source : pourquoi le taux de certains Français à changé depuis le 1er janvier ? – Source : iStock

En vigueur depuis le 1er janvier 2019, le prélèvement à la source concerne la majorité des Français. En effet, il s’avère bien pratique pour payer ses impôts sur le revenu, de façon mensuelle. On évite ainsi de payer de trop grosses sommes en une seule fois. Pour autant, l’administration fiscale à ses failles. Aussi, pour mensualiser ces taxes, elle vous propose de choisir le taux le plus adapté à vos ressources. Or, en début d’année 2023, certains ont remarqué que leur taux de prélèvement venait justement d’évoluer. On vous explique tout.

Attention, une erreur peut vite arriver…

Trop peu de gens le savent. Pourtant, le taux de prélèvement à la source que vous avez fixé en cours d’une année peut varier dès le début de l’année suivante. Ainsi, si vous avez indiqué un taux de 10 % lors du printemps 2022, son niveau peut a fait changer dès janvier 2023.

Et pour cause : dès le début de l’année civile, l’administration prend en compte les revenus que vous avez déclarés. Elle ajuste ainsi votre prélèvement à la source, en fonction des ressources que vous avez indiquées l’année précédente. Or, si votre salaire change au fil des mois, gare aux mauvaises surprises l’été suivant !

En effet, il existe deux possibilités. Si votre rémunération baisse entre temps, votre taux de prélèvement à la source pourra peser trop lourd sur votre budget. Heureusement, le fisc vous remboursera ce trop-perçu en vous remettant le prochain avis d’impôts. En revanche, si votre salaire a grimpé depuis votre dernière déclaration, votre taux peut s’avérer trop bas. Dans ce cas, attendez à un reste à payer important dans les prochains mois. Or, pour régulariser votre situation, les impôts peuvent déclencher de lourds prélèvements sur votre compte bancaire. Alors, prenez le temps de vérifier votre taux.

Retoucher votre prélèvement à la source en cas d’évolution de vos revenus

Pour éviter toute mésaventure, il faut comprendre que dès janvier 2023, les impôts vous prélèveront d’après les revenus gagnés en 2021. Or, en quelques mois, votre situation a pu changer du tout au tout. Chômage, reconversion ou promotion… Si vos ressources ont beaucoup changé, il faut donc anticiper et modifier votre prélèvement à la source.

Pour ce faire, rendez-vous sur le site des impôts. Connectez-vous à votre espace personnel en utilisant vos identifiants. Une fois en ligne, cliquez sur l’onglet « Gérer mon prélèvement à la source. » Sélectionnez ensuite « Actualiser suite à une hausse ou baisse de revenus ». Vous pourrez alors indiquer vos ressources actuelles. Cela vous évitera de payer trop d’impôts si votre niveau de vie a diminué.

Enfin, sachez que la composition de votre foyer peut aussi impacter votre prélèvement à la source. Par exemple, en cas de mariage, de naissance ou de décès dans la famille, le nombre de parts fiscales au sein de votre ménage a pu changer. En conséquence, le montant des impôts à régler risquent aussi connaître une évolution importante. Dans ce cas, cliquez sur la rubrique « Signaler un changement. »

Vous l’aurez compris : face à l’administration fiscale, il vaut mieux prévenir que guérir. Effectuer ces démarches ne prend que quelques minutes. Et cela pourra vous permettre d’éviter de lourds remboursements dans les prochains mois.

Source : Ouest France