Chèque vacances : ce qu’il faut savoir sur ce dispositif qui concerne les salariés

Dans le cadre du travail, certains ont la chance de bénéficier du chèque vacances. Ce célèbre dispositif continue à se réinventer.

Chèque vacances : ce qu’il faut savoir sur ce dispositif qui concerne les salariés – Source : iStock

L’agence nationale pour les chèques vacances a vu le jour en 1982. Sous la tutelle de Ministère de l’Économie, elle permet à certains travailleurs de bénéficier d’un coup de pouce pour leurs congés. Ce système concerne certains salariés du secteur privé. Il s’adresse aussi aux fonctionnaires ainsi qu’aux retraités de la fonction publique. Enfin, les entrepreneurs et professions libérales peuvent aussi souscrire au dispositif. Mais que comment fonctionne le chèque vacances de nos jours ? À quels avantages peut-on prétendre avec ? La rédaction d’Il était une pub vous propose de faire le point afin d’y voir plus clair.

Chèque vacances : de quoi parle-t-on ?

Pour obtenir ces titres, les travailleurs cotisent tout au long de l’année. Ils paient ainsi une partie de ces avantages, et leur employeur règle la somme restante. Sur le principe, ce système rappelle un peu celui des tickets restaurants. Ainsi, pour les fonctionnaires par exemple, l’État finance 10 à 30 % du chèque vacances. Et cet abondement peut même s’élever à 35 % pour les agents publics ayant moins de 30 ans.

L’objectif ? Permettre aux actifs de booster leur pouvoir d’achat lorsqu’ils prennent leurs congés. Ainsi, ces titres, disponibles en valeur de 10, 20, 30 ou 50 euros, permettent de régler de nombreuses dépenses. Le chèque vacances doit permettre de financer plusieurs aspects de votre séjour. Enfin, plus de 200 000 professionnels l’acceptent comme un vrai moyen de paiement.

Concrètement, vous pouvez l’utiliser pour payer votre hébergement. Ainsi, les hôtels Balembra ou les locations Gites de France font partie des enseignes partenaires du chèque vacances. Mais vous pouvez aussi vous en servir pour régler l’addition dans certains restaurants. Outre ces dépenses incontournables, ce titre permet aussi d’acheter des billets pour des activités culturelles, sportives, ou encore des loisirs. Ainsi, vous pouvez tout à fait profiter du chèque vacances pour visiter des parcs à thème, comme Disneyland.

Ces avantages existent désormais en format digital

Pour une utilisation fluide et simplifiée, ce dispositif dispose désormais de sa propre appli de paiement sans contact. On parle alors du chèque vacances connect. Son interface permet de consulter son solde, et de régler facilement chez de nombreux professionnels, en France comme en Europe. Mais ce nouveau format dématérialisé permet aussi d‘effectuer des transactions en ligne. Aussi, il s’avère parfait pour réserver une activité ou des transports via internet.

Toutefois, pour pouvoir utiliser le chèque vacances connect, vous devez absolument remplir ces deux critères :

  • Disposer de votre propre adresse email.
  • Posséder un smartphone récent. Pour Apple, l’application n’existe que pour les versions iOS 12 ou ultérieure. Si vous utilisez un mobile Android, il faut qu’il corresponde à une version au moins aussi récente qu’Android 6.0 Marshmallow.

Que vous soyez adepte de l’application ou du format papier, prenez garde à la date limite du chèque vacances. En effet, ce dernier reste valable 24 mois après sa réception. Autre bonne nouvelle ? Vous pouvez tout à fait l’utiliser pour votre famille et vos proches. Il peut s’avérer très utile pour financer un séjour ou des activités ludiques à vos enfants. Cependant, sachez que les employeurs du privé n’ont aucune obligation de proposer ce dispositif.

Source : Portail de la Fonction Publique