Prime d’activité : montant, conditions, durée, ce qu’il faut savoir

Les aides de la CAF ne concernent pas que les personnes sans emploi. Si vous travaillez, vous pouvez demander la prime d'activité.

Prime d’activité : montant, conditions, durée, ce qu’il faut savoir – Source : iStock

En France, les citoyens peuvent compter sur un solide système de protection sociale. Accès aux soins, services publics, allocations… De nombreux dispositifs prévoient d’aider les ménages, quelles que soient leurs difficultés. Mais, contrairement aux idées reçues, les prestations sociales ne concernent pas que les plus précaires. Ainsi, si vous travaillez et gagnez des revenus plutôt modestes, vous pouvez aussi compter sur la CAF, ou la MSA. Ainsi, la prime d’activité s’adresse uniquement aux actifs. Dans certains cas, elle permet un complément de revenus plutôt intéressant. Pour vous aider à y voir plus clair, la rédaction d’Il était une pub fait le point.

Qui peut prétendre à cette aide ?

Ce versement concerne les salariés, les travailleurs indépendants. Mais si vous percevez une indemnité au titre du chômage partiel ou technique, vous pouvez aussi bénéficier de la prime d’activité. Néanmoins, elle reste soumise à un plafond de ressources.

Pour déposer une demande, vous devez avoir 18 ans ou plus. Il faut aussi justifier d’une résidence en France. De plus, pour obtenir la prime d’activité, vous devez avoir la nationalité française ou celle d’un pays membre de l’UE. Seule exception ? Les étrangers possédant un titre de séjour valide depuis plus de cinq ans.

Enfin, sachez que les étudiants et apprentis peuvent tout à fait prétendre à cette aide. Pour cela, il faut gagner plus de 1028,96  euros net par mois. Les revenus comme les salaires d’apprentissage ou les gratifications de stage peuvent donc vous rendre éligible.

À combien s’élève la prime d’activité ?

Le montant de cette aide varie selon vos revenus et la composition de votre foyer. Ainsi, elle peut doubler si vous vivez en couple, ou que vous avez une personne à charge. Gardez aussi en tête que les autres prestations sociales rendre dans le calcul de la prime d’activité.

Ensuite, pour y prétendre, vous devez gagner entre 1028,96 euros et, 1885 euros nets. Au-delà ou en deçà de ces limites, vous ne pourrez pas toucher la prime d’activité. Enfin, sachez que si le montant de votre reste inférieur à 15 euros, vous n’aurez droit à rien.

Combien de temps puis-je percevoir ce coup de pouce ?

Il n’existe pas de durée maximale concernant la prime d’activité. Pour continuer à recevoir ce versement, il suffit de remplir les conditions. Néanmoins, veillez à toujours actualiser vos données sur le site de la CAF.

En effet, il faut indiquer vos ressources, mais aussi votre situation familiale. Si vous ne faites pas ces démarches tous les trois mois, vous cesserez de toucher les aides de la CAF. Cela pour la prime d’activité, comme pour d’autres allocations. Cela permet à l’administration de refaire le calcul régulièrement.

Selon l’évolution de votre salaire ou la composition du foyer (arrivée d’un nouvel enfant, séparation…), vos droits peuvent aussi changer. Si vous avez des doutes quant à votre éligibilité, vous pouvez aussi utiliser le simulateur de la CAF. Vous aurez ainsi une idée claire des aides auxquelles vous pouvez prétendre. En France, de nombreuses personnes ne touchent aucune allocation, faute de renseignements. Il ne faut donc pas hésiter, surtout avec l’inflation qui sévit ces derniers mois.

Source : CAF