Carburants : Sans Plomb 95 et Sans Plomb 98, en quoi sont-ils différents ?

Le SP95 et le SP98 sont utilisés pour alimenter les moteurs des véhicules roulant à l’essence. Voici les différences entre ces carburants ?

Carburants : Sans Plomb 95 et Sans Plomb 98, en quoi sont-ils différents ? – Source : Istock

Alors que le litre de carburant a augmenté, une question beaucoup plus pragmatique se pose aux automobilistes à la pompe des stations-service. Quelles différences il y a entre l’essence sans plomb 95 et l’essence sans plomb 98 et laquelle utiliser ? Nous allons répondre à toutes ces questions dans cet article.

Les carburants sans plomb 95 et 98

Avant toute chose, les indices 95 et 98 ont des significations et c’est là que réside leur première différence. 98 est l’indice d’octane, qui est lui-même un indicateur de la résistance à l’auto-inflammation. En revanche, 95 signifie que la réaction aura lieu entre 95 % d’octane et 5 % d’heptane contre 98 % d’octane et 2 % d’heptane.

En effet, plus le taux d’octane est élevé, plus la combustion est maîtrisée et la longévité du moteur garantie. Le SP98 est donc plus efficace, mais également plus cher à la pompe à essence. Pour information, il coûte 1,897 euro le litre pour 1,626 euro par litre en moyenne.

Par ailleurs, il s’enflammera à une pression et une température plus élevées que le SP95. Cela en raison de sa meilleure résistance à l’auto-inflammation de l’octane. Pour le SP95, l’indice d’octane est plus faible, l’auto-inflammation se produit plus tôt.

Il est alors important d’avoir les bons carburants dans votre moteur pour lui permettre d’exploser au bon moment. Ainsi, choisir un mauvais carburant pour son véhicule entraînera l’encrassement du moteur et donc sa détérioration.

Quel carburant choisir : SP95 ou SP98 ?

Il faut d’abord vérifier si l’essence est adaptée à votre véhicule ou non. Vous pouvez appeler votre garagiste pour vous renseigner là-dessus ou encore voir l’indication qui figure sur la trappe à carburant, dans le manuel du constructeur.

Il est important de noter qu’un moteur qui fonctionne au SP95 peut rouler au SP98 alors que l’inverse n’est pas vrai. De plus, selon le blog Direct Assurance, si le SP98 peut aller dans toutes les voitures à moteur à essence, le SP95 n’est bon que dans les voitures produites après 1991.

À noter enfin qu’il existe une variante du SP95 qui est le SP95-E10. La formule est riche en biocarburants et respecte l’environnement, plus que l’essence classique. La raison ? Elle réduit de 4,3 % les émissions de gaz à effet de serre. C’est également l’essence la plus vendue en France depuis 2016.

Carburants : qu’est-ce que le SP95 – E10 ?

Le sans plomb 95 E10 offre une formule enrichie en biocarburants, car il contient 10 % d’éthanol produit à partir de la biomasse. On utilise dans le cas de l’essence de l’éthanol agricole, issu de la fermentation de plantes, à partir de sucres de betteraves ou de céréales.

Cette catégorie de carburant est de plus en plus répandue en Europe. Plus écologique, il a néanmoins le défaut d’augmenter légèrement la consommation. Depuis 2016, le carburant SP95-E10 est l’essence la plus vendue en France.

Il diminue de 4,3 % les émissions de gaz à effet de serre du véhicule par rapport à un carburant 100 % fossile. Il concerne 97 % des voitures à essence construites depuis les années 2000.

SP98 et SP95 : quels sont les effets sur le moteur ?

Le rapport a une influence sur l’auto-allumage dans le moteur. Le SP98 s’enflamme sous une pression et une température plus élevées que le SP95. Étant donné qu’il a une meilleure résistance à l’auto-inflammation que l’octane. Le SP95 a un indice d’octane plus faible, l’auto-inflammation se produit donc plus tôt.

Les carburants appropriés permettent l’explosion dans le moteur au bon moment. En revanche, si l’on utilise le mauvais carburant, l’auto-inflammation n’a pas lieu au bon moment. Ce qui provoque l’encrassement et endommage gravement le moteur à long terme.

Sans plomb 95 et sans plomb 98 : les différences

En réalité, il est parfaitement possible d’utiliser l’un ou l’autre, voire de les mélanger sans risque pour les voitures roulant à l’essence.

Il suffit alors aux consommateurs de choisir :

  • Privilégier le SP98 qui est plus puissant, mais plus cher
  • Opter pour le SP95 qui est moins cher, mais aussi moins efficace pour les moteurs puissants ou les véhicules lourds

Cependant, faites quand même attention. S’il est tout à fait possible d’échanger ou de mélanger les deux, il est conseillé d’utiliser le carburant recommandé par le constructeur et de réserver l’échange de carburant pour les cas exceptionnels.

Si vous avez l’habitude de rouler au SP98, le remplacer régulièrement par du SP95 pourrait alors réduire les performances de votre moteur et contribuer à son encrassement à long terme.

Source : CNews