Prime vélo électrique : bénéficiaires, conditions, comment obtenir cette aide du gouvernement ?

Depuis l’année 2022, l’État offre une prime pour tout achat de vélo électrique. Découvrez les conditions et les changements prévus pour 2023.

Prime vélo électrique : bénéficiaires, conditions, comment obtenir cette aide du gouvernement ? – Source : Istock

Bonne nouvelle ! L’aide de l’État sur l’acquisition d’un vélo électrique se prolonge dès le 1er janvier 2023. Rappelons que son montant peut atteindre les 400 euros selon le cas. De même, tout le monde n’est pas forcément éligible. Dans cet article, on vous en dit plus sur les conditions d’attribution de la prime vélo électrique, mais également des changements à venir.

Augmentation de la prime vélo électrique

Pour rappel, c’est au début de l’année 2022 que le gouvernement a annoncé la mise en place de cette aide. Comme son nom l’indique, cette prime est une somme d’argent que l’État verse après l’acquisition d’un vélo électrique.

Comme vous pouvez vous en douter, il y a un certain nombre de conditions. En l’occurrence, des conditions de revenu. En effet, à la base, seuls les Français ayant un revenu inférieur à 13 489 euros étaient concernés par la prime vélo électrique.

Toujours est-il que cela va changer. Comme quoi, à partir du 1er janvier 2023, le revenu passera à 14 089 euros. Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le gouvernement a aussi annoncé l’augmentation du montant de l’aide.

Cela concerne en particulier les personnes faisant un revenu inférieur à 6 358 euros. Elles pourront alors bénéficier d’une prime vélo électrique à hauteur de 400 euros. Voici la prime à laquelle vous avez droit en 2023 selon votre revenu :

  • Inférieur à 6 358 euros (6 300 euros en 2022) : 400 euros de prime
  • À partir de 6 358 euros jusqu’à 14 089 euros (13 489 euros en 2022) : 300 euros de prime
  • Supérieur à 14 089 euros (13 489 euros en 2022) : 0 euro de prime

Plus besoin d’aide locale pour toucher l’aide

Cette condition d’éligibilité était une contrainte pour beaucoup. Si c’est votre cas, vous pouvez vous réjouir, car en 2023, cette condition disparaîtra. Autrement dit, vous pouvez toucher la prime vélo électrique même si votre zone n’a pas prévu d’aide locale.

Prime vélo électrique pour les handicapés

Les personnes en situation de handicap peuvent bénéficier de la subvention du gouvernement. Si leur revenu fiscal de référence ne dépasse pas 6 358 euros, la subvention peut même atteindre 2 000 euros.

Voici les détails selon le type de vélo :

  • Pour un vélo « classique » : la prime est de 150 euros sans condition de revenu
  • Pour un vélo avec assistance électrique : la prime est de 400 euros sans condition de revenu
  • Pour un vélo cargo et aménagés, remorque électrique, vélo pliant : prime jusqu’à 2 000 euros si le revenu est inférieur à 6 358 euros

Prime vélo électrique 2023 : les objectifs

Les Français disposent de plusieurs aides à l’achat d’un vélo électrique. On est en droit de se demander pourquoi le gouvernement met en place de telles mesures. En fait, c’est très simple. Et vous l’avez sans doute deviné.

En augmentant le montant de la prime vélo électrique, l’État veut que davantage de Français en soient équipés. Soit 50 % des habitants ayant un faible revenu à partir de 2023. Notons toutefois que la subvention concerne aussi les vélos non électriques.

D’après le site du service public, le montant de la prime est limité à 150 euros ou 40 % du prix du vélo. Comme nous l’avons dit un peu plus haut, la subvention avantage ceux ayant un revenu inférieur à 6 358 euros et les handicapés.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

La prime vélo électrique ne s’obtient pas de manière automatique. Afin d’en avoir droit, vous devez faire une demande au préalable. Pour ce faire, il y a quelques formalités à effectuer. Ainsi, vous devez vérifier si :

  • Le vélo électrique est neuf
  • La batterie n’utilise pas de plomb
  • Le marquage obligatoire sur le cadre du vélo est présent
  • Toutes les démarches sur le site Internet au sujet de la prime ont été réalisées durant les 6 mois après l’achat du vélo électrique
  • Vous ne comptez pas revendre le vélo électrique pendant l’année qui suit l’achat

Le gouvernement prévoit que 50 % des foyers en France puissent profiter de la prime vélo électrique en 2023. Ils pourront ainsi s’offrir un vélo électrique ou un vélo conventionnel pour leurs déplacements.

Pour cela, vous devez juste remplir les conditions que nous avons citées dans cet article. En parallèle, l’État prévoit aussi d’investir dans les pistes cyclables afin de faciliter l’utilisation du vélo au quotidien.

Source : Volto-Vélo