Coupures d’électricité : si vous avez un groupe électrogène, il y a certaines précautions

Les Français se ruent vers les groupes électrogènes à cause des menaces de coupures d’électricité. Découvrez toutes les erreurs à éviter.

Coupures d’électricité : si vous avez un groupe électrogène, il y a certaines précautions – Source : Istock

Face à la crise énergétique, le gouvernement prévoit des mesures radicales, telles que d’éventuelles coupures d’électricité. Cela se passera surtout durant les pics de consommation. Ainsi, de nombreux foyers se préparent en s’équipant d’un générateur d’appoint. Toutefois, il y a certaines choses à éviter lorsque vous utilisez un groupe électrogène.

Groupe électrogène et coupures d’électricité

Enedis et RTE ont prévenu les usagers au sujet des coupures d’électricité que les Français pourraient subir cet hiver. Cela a conduit de nombreuses personnes à se tourner vers des groupes électrogènes. En effet, cela pourrait très bien pallier le manque d’électricité. Cependant, il existe des précautions à prendre vis-à-vis de cet outil.

Ayez un extincteur

À l’instar de tous les moteurs thermiques, un groupe électrogène émet des gaz toxiques. À titre d’exemple, le monoxyde de carbone est un gaz inodore qui peut être nocif s’il s’accumule dans un espace clos. Si vous vivez dans un appartement, un groupe électrogène ne représente pas une bonne solution.

Il serait donc prudent de le laisser dans un endroit aéré. Pour éviter tout risque d’incendie, n’oubliez surtout pas de mettre un extincteur non loin de votre générateur. Vous devez aussi le protéger de la pluie et de la neige. Il est déconseillé de les installer dans des endroits clos comme les garages fermés et les sous-sols.

Économisez de l’énergie

En cas de coupure d’électricité, vous serez peut-être tenté de croire que le groupe électrogène pourra supporter tous vos appareils. Cependant, si vous allumez tous vos appareils électroménagers au même moment, le générateur de secours risque de surchauffer.

Il faut avoir en tête les capacités de votre groupe électrogène. Référez-vous au manuel d’utilisation et essayez d’économiser de l’énergie. Cela vous évitera des coupures d’électricité.

Ne négligez pas l’entretien

Une fois que vous avez choisi l’option d’un groupe électrogène, n’oubliez pas de l’entretenir comme il se doit. Bien que cet appareil n’a pas vocation d’être utilisé quotidiennement, il mérite tout de même votre attention.

L’entretien d’un groupe électrogène n’est pas si compliqué. Il suffit de changer régulièrement d’huile et le mettre en route de temps en temps. Il faut y penser même pendant les beaux jours.

Choisissez judicieusement le modèle

À cause de cette crise énergétique, il y a un important engouement autour des groupes électrogènes. Les ventes de ce type d’appareil ont explosé en se multipliant par 2,5 par rapport à l’année dernière.

La croissance des ventes s’accompagne d’un prolongement des délais de livraison. Devant la multiplication des offres, soyez prudents même si certaines paraissent alléchantes.

Coupures d’électricité : quelques faits essentiels

Le 18 novembre 2022, le réseau de transport d’électricité (RTE) s’est exprimé sur le risque de coupure d’électricité. La RTE informait le public que 23 réacteurs nucléaires sont encore à l’arrêt, d’où son inquiétude.

Cela est dû à un retard au niveau du calendrier de maintenance. Il existe aussi des cas de fissures sur certains circuits essentiels de ces centrales. L’hiver dernier, 17 réacteurs étaient à l’arrêt. Heureusement qu’à cette époque on pouvait compter sur les pays voisins pour en importer. Cette fois-ci, le contexte a changé.

« Il ne s’agit pas de quelque chose qui nous tombe dessus sans que l’on ait eu le temps d’y réfléchir », Nadia Ziane responsable d’une association Familles rurales.

Nadia Ziane reproche au gouvernement de ne pas avoir assez anticipé.

Coupures d’électricité : comment cela se passera ?

Une circulaire gouvernementale indique que les coupures d’électricité concernent 60 % des Français. Seuls les clients prioritaires (hôpitaux, sites militaires, etc.) seront épargnés. Ces derniers représentent environ 40 %.

Notons que si vous êtes raccordés à une ligne menant à un client prioritaire, il se pourrait que vous ne subissiez pas de coupure. Lorsque les mesures de sobriété ne suffiront plus, la RTE sera obligée de procéder aux délestages.

Pour ce faire, le gestionnaire fera une demande de coupure auprès d’Enedis. C’est ce dernier qui se chargera de couper le jus. Les coupures d’électricité devraient avoir lieu durant les heures de pointe. C’est-à-dire, entre 8 heures et 13 heures le matin et le soir, de 18 heures à 20 heures.

Cela ne devrait pas durer plus de deux heures. Il ne devrait pas y avoir de blackout généralisé. Les coupures de courant se feront de manière tournante à travers plusieurs zones. Cela ne devrait pas non plus tomber deux fois au même endroit.

Source : CNews