Jours fériés 2023 : comment bénéficier de 64 jours de congés en posant que 26 jours ?

Il y a de nombreux jours fériés 2023 qui tombent à pic si vous avez des jours à poser pour avoir de long week end.

Jours fériés 2023 : comment bénéficier de 64 jours de congés en posant que 26 jours ? – Source : Istock

Si vous travaillez dans une entreprise qui n’ouvre pas durant les jours fériés ou les week-ends, sachez que les jours fériés 2023 vous permettront d’avoir de longs week-ends. Cela à condition de poser quelques jours tout de même pour faire des ponts. Ainsi, en posant 26 jours de congés, vous pouvez atteindre les 64 jours de repos. De quoi donner envie ! On vous explique tout ici. 

Les jours fériés 2023

Cette année, les jours fériés n’ont pas réellement eu l’air de bien tomber. En effet, nombre d’entre eux tombaient les week-ends, l’exemple avec noël ou le nouvel an. Mais, pour les jours fériés 2023, il semble possible de bien les utiliser. Et de cette façon, il reste possible d’obtenir de nombreux jours de congés. En revanche, il ne faut pas être dans un travail qui ouvre les week-ends. 

Jours fériés 2023
Source : Midi Libre

En effet, si vous travaillez sur une semaine de cinq jours, du lundi au vendredi, sachez que vous pouvez avoir plus de deux mois de repos juste avec 26 jours de congés. Et ce, grâce aux jours fériés 2023. En effet, si le premier jour de l’année tombe un dimanche, tout comme pour noël, il est possible de voir d’autres dates qui tombent à pic. Par exemple, le lundi de pâques prend place le 10 avril. En posant les quatre jours après le 10, vous obtenez déjà 9 jours de repos. En réalité, cela fait du vendredi soir 7 avril au dimanche soir 16 avril. 

Un bon mois de mai

Le mois de mai promet son lot de jours fériés 2023. En effet, nombre d’entre eux tombent en semaine, de quoi vous permettre de faire des ponts. En tout, on en trouve quatre pour seulement un mois. Déjà, la fête du travail le premier mai reste un lundi. Ensuite, on trouve l’Armistice le lundi 8 mai. Suivi de l’Ascension jeudi 18 mai et enfin la Pentecôte le 29 mai. 

Alors, si vous souhaitez bien profiter de ces jours fériés 2023, vous pouvez poser les jours entre un lundi férié et le week-end de façon à profiter là encore de 9 jours de repos. Ou alors, vous pouvez poser quatre jours entre le 2 mai et le vendredi 5 mai. Ainsi, vous serez en repos du 29 avril au 9 mai, donc dix jours de repos. Et avec un jour de repos le 19 mai, vous pourrez avoir quatre jours pour l’Ascension. En tout, avec doc 5 jours posés en mai, vous pouvez avoir 14 jours de repos. 

Jours fériés 2023
Source : Midi Libre

La fin d’année 

Ainsi, vous pouvez aussi avoir 9 jours de repos en posant du lundi 10 juillet au jeudi 13, pour après avoir la fête nationale. Et au mois d’août, avec l’Assomption qui tombe le 15, vous pouvez aussi poser quatre jours pour avoir neuf jours de repos. Il faudra donc poser le lundi 14 août, le mercredi, jeudi et le vendredi. Le mois de novembre offre également des possibilités avec les jours fériés 2023. En posant deux jours entre le samedi 28 octobre et le premier novembre ou alors le pont quatre jours entre le samedi 28 octobre et le dimanche 5 novembre. 

Et pour la toute fin d’années, les jours fériés 2023 ne déçoivent pas non plus. En effet, Noël et le nouvel an tombent un lundi. De quoi offrir des possibilités de longs week-end pour finir l’année. 

Source : Midi Libre