La Fabrique du mensonge : Cyril Hanouna s’emporte contre le reportage

Ce dimanche 21 mai au soir, France 5 a diffusé un nouveau reportage de La Fabrique du mensonge, consacré à l'affaire Lola.

© Crédits photos : Twitter / C8

Afficher Masquer le sommaire

Qu’on aime ou qu’on déteste Cyril Hanouna et son émission, on ne peut pas nier que TPMP a suscité bon nombre de critiques et de scandales. Or, dernièrement, France 5 a également pris la parole au sujet du programme. La chaîne diffusait alors un nouveau numéro de La Fabrique du mensonge. Et cette fois-ci le reportage concernait le traitement médiatique autour de l’affaire Lola. Ainsi, les journalistes ont aussi pointé plusieurs dérives et propos abusifs, tenus sur C8. Une analyse que Cyril Hanouna n’accepte pas

Quand TPMP commentait l’affaire Lola

Touche pas à mon poste a la particularité d’aborder une grande variété de thématiques. Ainsi, les chroniqueurs passent souvent du rire à l’émotion la plus solennelle. Un format polyvalent, qui attire chaque soir des millions de téléspectateurs sur C8. Mais le dernier numéro de La Fabrique du mensonge a démontré que l’émission avait surfé que le décès de la petite Lola, en vantant une justice expéditive. En effet, sur le plateau, plusieurs personnes avaient réclamé la peine de mort pour l’auteure du meurtre.

Le documentaire donnait également la parole à Claire Secail, chercheuse au CNRS. Pour rappel, cette universitaire a déjà fait plusieurs recherches sur le programme animé par Cyril Hanouna. Dans ses publications, elle dénonce une mise en avant constante des personnalités d’extrême droite sur C8.

À lire TPMP : Cyril Hanouna révèle pourquoi Laure-Alice Bouvier est absente

On peut ainsi citer Éric Zemmour ou encore Jean Messiah, qui ont plusieurs fois pris la parole dans TPMP. Aussi, le reportage La Fabrique du Mensonge a fait le lien entre le fameux talk-show et les milieux complotistes. Pour rappel, la famille de la petite Lola a toujours demandé aux hommes politiques de ne pas instrumentaliser ce triste faits-divers. Or, plusieurs d’entre eux ont utilisé cette affaire comme prétexte pour organiser des marches contre l’immigration.

À lire Cyril Hanouna, menace de faire couler Complément d’enquête

Cyril Hanouna fustige La Fabrique du mensonge

En ce lundi soir, l’animateur de TPMP semblait donc particulièrement remonté contre les journalistes de France 5. D’ailleurs, il n’a pas hésité à les qualifier de voyous. Il leur reproche d’avoir utilisé des images de C8, sans en avoir fait la demande auprès de la chaîne. Aussi, Cyril Hanouna promet à la production de La Fabrique du mensonge qu’elle devra payer ces extraits vidéos, au prix fort. Il n’a pas non plus épargné Claire Sécail, interviewée dans le reportage de France 5. Cyril Hanouna estime que la chercheuse fait une fixette sur lui. Et il a même sous-entendu qu’elle aurait des sentiments amoureux envers lui.

« Malheureusment Claire, je suis déjà pris. », ironise l’animateur de TPMP

Révolté par le dernier numéro de La Fabrique du mensonge, Cyril Hanouna a aussi taclé Éric Dupond-Moretti. En effet, ce dernier a pris la parole dans le reportage, en désapprouvant TPMP. L’animateur a donc réagi, en se demandant quel genre de ministre trouvait le temps de répondre à des journalistes. Lors de son long réquisitoire contre France 5, il a pu compter sur le soutien de ses chroniqueurs. Ainsi, Gilles Verdez a qualifié le reportage d’hallucinant, tandis que Guillaume Genton a crié au hors-sujet.

Et très vite, Cyril Hanouna a révélé que France Télévisions préparées en ce moment même un numéro de Complément d’enquête à son sujet. D’ailleurs, plusieurs chroniqueurs ont confirmé avoir été contactés par des journalistes. Même Soraya, la coiffeuse de l’animateur, a dû répondre à plusieurs questions. Jalousé ou méprisé, l’animateur fait couler beaucoup d’encre. Rappelons que cette semaine, le jeune avocat Juan Branco a également prévu de sortir un livre à charge contre Cyril Hanouna…

À lire TPMP : des révélations sur le suspect après le drame survenu au CHU de Reims

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :