Accouchement : une sage-femme dévoile les différents profils de pères le jour J

L’accouchement n’est jamais une mince affaire. Que cela soit pour la femme, son compagnon ou même le staff médicale.

© Crédits photos : iStock

Afficher Masquer le sommaire

L’accouchement est un moment unique. De nombreuses personnes l’appréhendent à cause des risques, de la douleur, de cette nouvelle vie qui va arriver… Mais face à un moment si fort, il y a visiblement des personnes qui gèrent les choses différemment. Cela reste ce qu’une sage-femme a pu remarquer. Notamment au sujet des pères qui, généralement, ont des profils assez similaires. On vous explique tout ici. 

accouchement
Crédits Photos : Pixabay

L’accouchement, un moment difficile à gérer 

L’accouchement est un beau moment pour lequel les parents ont généralement plusieurs mois pour se préparer. Mais, malgré tout ce temps de préparation psychologique, tout le monde ne semble pas apte à gérer la pression de la même façon. Si ces dames sont la plupart du temps occupées à donner la vie, les messieurs ont parfois des réactions assez surprenantes. Cela reste ce que des sages-femmes, qui ont l’habitude d’en voir, ont pu constater. Entre les phrases bizarres, les blagues gênantes pour détendre l’atmosphère, le personnage de santé en voit passer de toutes les couleurs. Mais les sages-femmes ont tout de même réussi à dégager six profils types du futur papa. 

Le dégouté de l’accouchement

Bien sûr, l’accouchement reste un moment sublime ou des plus intenses où une femme donne la vie. Quel beau miracle de la nature… Mais pas pour tous. Outre le fait de donner la vie, certains voient les choses de façon plus terre à terre. Il y a des cris, du sang, de la sueur… Bref, madame ne semble pas sous son meilleur jour. Et pour certains, cela semble assez difficile à accepter. Alors, entre ceux qui se sentent mal et décident de partir et ceux qui s’évanouissent, mesdames, nous devons compter sur le soutien ailleurs. 

À lire Sarah Lopez dévoile le joli prénom choisi pour sa petite fille avec un joli cliché de famille

Rachel, une des sages-femmes, a pu se souvenir :

Je n’ai vu que deux pères s’évanouir pendant le travail ou l’accouchement, et l’un d’entre eux faisait clairement du théâtre !”.

Ainsi, elle décide aussi de donner un conseil pour les futures mamans qui iront à l’accouchement :

Si vous pensez que votre partenaire de naissance peut avoir du mal à être présent et à vous soutenir tout au long de l’accouchement, il peut être utile de demander à un autre partenaire de naissance d’intervenir lorsqu’il doit quitter la pièce”. 

À lire Sa femme accouche, il perd 2 670 euros sur le parking, un passant dépose tout au commissariat

Monsieur je sais tout 

Les papas je sais tout ou porte-parole existe partout et dans toutes les situations. Et visiblement, même lors d’un accouchement. Ces derniers semblent très impliqués dans la grossesse, mais parfois un peu trop. Alors, le fait de ne pas laisser madame parler peut vite devenir dérangeant dans de nombreux cas pour les sages-femmes. Notamment pour savoir si tout se passe bien dans le couple. Rachel confie que :

Je ne supporte pas les portes paroles. C’est le partenaire qui a souvent tout vu avant les femmes. Il se croit au-dessus de tout !”. 

accouchement
Crédits Photos : Pixabay

Le superpapa 

Il n’y a pas que des futurs papas insupportables en salle d’accouchement. Les sages-femmes tiennent à le dire, il y en a qui semblent irréprochables. À l’écoute, serviable, un vrai plaisir et bonus pour la future maman et l’équipe médicale. Ainsi, une des sages-femmes, Megan, explique même que :

Vous avez préparé votre partenaire de naissance pendant 9 mois sur la façon dont vous voulez qu’il soit pendant votre travail et votre accouchement. Les sages-femmes sont plus qu’heureuses de prendre du recul (si cela est possible en toute sécurité) et de permettre à votre partenaire de naissance de vous soutenir”. 

À lire Shanna Kress : la jeune maman dévoile sa silhouette suite à son accouchement

Le novice

Bien que certains voient le ventre de leurs femmes grossir, ils ne semblent pas vraiment prêts à l’accouchement. Et la plupart du temps, le calme ne reste pas leur première option. Megan ajoute :

Ces partenaires de naissance n’ont aucune idée de ce qui va arriver. Ils posent beaucoup de questions et ont souvent du mal à identifier leur rôle et comment ils peuvent ‘aider’ ou ‘soutenir’. Ces partenaires ont tendance à se sentir assez mal à l’aise. Cela peut avoir un impact négatif sur l’aspect soutien du rôle et donc sur l’expérience de l’accouchement pour les femmes”.

Heureusement, une sage-femme va vite prendre la place de ce dernier pour rassurer la maman

accouchement
Crédits Photos : Pixabay

L’assistant d’accouchement silencieux

Comparables à des héros, ces messieurs qui restent présents pour l’accouchement, écoutent, agissent, mais ne parlent pas pour ne rien dire. Il aide aussi bien sa femme que les sages-femmes et n’hésite pas à donner un coup de main ou de serviette à qui en a le besoin. Rachel semble adorer ce profil. Ainsi,

À lire Capucine Anav amincie : elle partage un cliché en tenue de Noël pour fêter l’occasion

Ils vont juste sans dire un mot, voir quand un front a besoin d’être nettoyé, ou un dos a besoin de se frotter ou si la sage-femme et son partenaire ont besoin de quelque chose à manger. L’inconvénient est qu’ils ne défendent pas toujours la femme quand la femme ne peut pas se défendre elle-même”. 

Le stress

Dans la même catégorie que les pères qui ne semblent pas prêts pour l’accouchement, il y a ceux qui paniquent. Mais au-delà de l’angoisse personnelle, ils la communiquent et cela peut réellement devenir néfaste pour les personnes présentes. Ainsi, Megan conseille donc :

Parler aux sages-femmes, assister ensemble à des cours prénatals, assister à un accouchement sous hypnose ensemble, ou peut-être suggérer qu’un deuxième partenaire d’accouchement soit présent pour garder l’atmosphère calme”. 

À lire TPMP : ces célébrités qui pourraient débarquer dans la prochaine saison

Sources : aufeminin.com

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :