Ingrid Chauvin : les confidences de l’actrice sur le tournage des « scènes intimes »

Dans une interview, Ingrid Chauvin se confie sur le tournage des scènes intimes, délicates à interpréter. Les détails.

© Ingrid Chauvin : les confidences de l'actrice sur le tournage des "scènes intimes" - Source : Getty Images

Afficher Masquer le sommaire

Les scènes intimes sont très courantes dans les films et les feuilletons actuels. Ces séquences sont parfois très discutées par les acteurs qui vont les jouer. Beaucoup ont déjà manifesté leur refus à tourner à partir d’un certain nombre de passages à caractère sexuel ou si leur nature les gêne. Dans la série Demain nous appartient, Ingrid Chauvin a déjà tourné plusieurs séquences dans le genre. Qu’en pense-t-elle exactement ? Découvrez sa réponse surprenante sur le sujet.

Ingrid Chauvin se confie sur le tournage de ses scènes de tendresse

Ingrid Chauvin a déjà réalisé plusieurs scènes intimes dans sa carrière. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, ces dernières ne sont pas si faciles à jouer pour elle.

« C’est jamais ce qu’il y a de plus simple à tourner. Il faut se dégager de toute gêne et de toute émotion quelle qu’elle soit, » a-t-elle avoué sans détours.

À lire Demain nous appartient : une actrice commence l’année à l’hôpital avec une opération

Les réalisateurs étudient de près les détails comme la nudité ou l’intime. Mais incarner les personnages dans ces moments-là nécessite une bonne collaboration entre les acteurs.

« Malgré tout, quand on est avec un partenaire avec qui il y a une bonne alchimie, du coup, il n’y a pas de gêne et on sait qu’il n’y aura pas d’arrière-pensée, » a-t-elle poursuivi.

De nos jours, les plateaux de tournage comptent en général, des coordinateurs d’intimité. Leur rôle consiste à s’assurer du bon agencement des scènes de sexe, de nu ou de tendresse. Ils observent si celles-ci respectent les règles de l’art et ne portent pas atteinte à l’intégrité physique et psychologique des acteurs.

Ingrid Chauvin, une actrice emblématique de DNA

Le public ne se doute probablement pas de tout l’effort engagé dans ces passages intimes parfois très brefs. Ces derniers apparaissent comme naturels grâce à l’expérience et la bonne complicité des acteurs.

À lire Mimie Mathy : les révélations alarmantes d’Ingrid Chauvin « Mimie est aussi forte que fragile »

À partir de 2017, Ingrid Chauvin joue le rôle de Chloé Delcourt dans « Demain nous appartient ». Bruno Madinier, dans le rôle de Raphaël, s’est montré très enthousiaste à l’idée de travailler une fois de plus avec elle.

« Nous n’avions pas travaillé ensemble depuis dix ans, mais c’était comme si l’on ne s’était pas quitté. On a pu gagner du temps en jouant les scènes de tendresse sans problème de pudeur », a-t-il évoqué en 2018.

Ingrid Chauvin est épanouie et cela se ressent dans la bonne qualité de ces séquences. Elle partage une bonne alchimie avec ses partenaires de scènes.

« Je prends toujours autant de plaisir, on est un peu comme le public en attente de ce qui va se passer dans les semaines à venir. Sinon je ne serais pas restée, » a-t-elle affirmé.

À lire Stromae : le chanteur annule des concerts en France pour « raisons médicales »

Toutefois, Chloé Delcourt se fait moins présente dans DNA depuis quelque temps. Mais selon l’actrice de 51 ans, cela va bientôt changer.

« Depuis un an et demi, je suis un petit peu moins impliquée personnellement dans les arches. Mais des trames qui sont plus personnelles et plus centrées sur notre propre famille, la famille Delcourt, vont redémarrer au printemps, » a-t-elle expliqué.

Que pense son mari de ses scènes de tendresse ?

La série Demain nous appartient, vise un public très large. Mais il arrive aux acteurs de tourner des scènes interdites aux moins de 10 ans.

Il arrive donc à Alexandre Brasseur et Ingrid Chauvin d’interpréter de telles scènes. Toutefois, le mari de cette dernière est aussi un réalisateur de la DNA. Ces situations ne sont-elles pas gênantes pour le couple ?

À lire Du camembert vendu dans plusieurs grandes enseignes, rappelé dans la France entière

La réponse est donnée par Ingrid Chauvin elle-même lors d’une interview à Télé Star, en 2019.

« Ça se passe plutôt bien, car on est vraiment dans le travail. Même si les années contribuent à rendre l’exercice moins délicat, ce n’est jamais très ‘normal’, » a-t-elle avoué.

Dans ces situations-là, son mari et elle restent professionnels. Mais elle a tout de même confié que « ce n’est pas forcément très agréable pour mon mari et assez gênant pour moi. En même temps, quand je suis sur un plateau, je ne suis pas devant mon compagnon, mais devant un réalisateur. Après, le soir, à la maison, il peut nous arriver d’en reparler et on se marre ! »

Source : Aufeminin

À lire Bricolex : les magasins de bricolage vont être transformés en GiFi

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :