Rappel produit : une préparation traiteur rappelée dans toute la France

Depuis vendredi dernier, une préparation de traiteur fait l'objet d'un rappel produit. On vous explique tout.

Rappel produit : une préparation traiteur rappelée dans toute la France – Source : Istock

Les plus flemmards connaissent bien les rayons traiteurs des supermarchés. Salades, charcuterie ou encore accompagnements et desserts… Les spécialités qui nous tentent derrière la vitrine ont souvent tout pour plaire. Néanmoins, ces préparations peuvent aussi faire l’objet d’un rappel produit. Or, ces derniers jours, un plat de ce genre a quitté les rayons de nombreux commerces. En cause ? u. danger, pour la sécurité des consommateurs. En effet, depuis quelques mois, les Français font davantage preuve de vigilance quand ils font leurs courses. On vous explique tout sur la procédure en cours.

Comment identifier la préparation concernée ?

Si vous avez acheté un plat à base de boudin ces derniers jours, ce rappel produit doit vous alerter. Précisément, il s’agit de différents lots de tatin au boudin noir et aux pommes. Ces préparations ont pu se retrouver dans différents commerces : boucheries, traiteurs, épiceries, magasins d’alimentation générale…

Pour vous permettre de savoir si vous êtes concerné par ce rappel produit, il suffit de vérifier quelques informations. Et ce, en observant l’emballage des achats sur lesquels vous avez douté. Ainsi, il s’agit d’une préparation traiteur (format 160 g), vendue sans marque, entre le 9 et le 20 janvier 2023. Voici les références de lots qui posent un problème :

  • Code-barre / GTIN : 3181580242756
  • Numéros de lots concernés : 300501, 301001, 301201, 301601 et 301901.
  • Date limite de consommation : du 25 janvier au 8 février 2023.
  • FR 22.389.003.CE

Enfin, rappelons que le plat ciblé par ce rappel produit se présente en 6 portions individuelles. Si vous pensez avoir acheté cette préparation, vous ne devez ni la manger, ni la servir, ni la donner à qui que ce soit.

Les raisons du rappel produit

Ces dernières années, plusieurs scandales ont éclaboussé le secteur de la distribution et de l’agroalimentaire. Ainsi, l’affaire Buitoni avait suscité beaucoup d’émoi et d’inquiétude en France. À présent, les producteurs comme les enseignes de supermarchés tentent donc de limiter les risques. Le rappel produit constitue donc une bonne solution, pour préserver la santé et la sécurité des consommateurs.

Dans le cas présent, la préparation comporte des morceaux de plastiques durs, qui peuvent s’avérer dangereux en cas d’ingestion. Ainsi, ces éléments inertes, peuvent causer des blessures internes ou encore entraîner l’étouffement de ceux qui mangent ces tatins de boudin noir.

Dans la cadre du rappel produit, le site Rappel Conso appelle les personnes ayant acheté ce plat, à le jeter ou à le détruire. La procédure va prendre fin au 3 février 2023. Vous pouvez donc ramener le produit en magasin avant cette date, afin d‘obtenir un remboursement.

Néanmoins, la vigilance ne doit jamais vous quitter. En effet, un rappel produit peut concerner n’importe quel article, qu’il s’agisse d’aliments ou pas. Ces derniers jours, Rappel Conso a donc relayé des alertes concernant de la charcuterie, de la viande de canard, mais aussi des huîtres ou encore des vêtements pour bébé. La meilleure façon de rester hors de danger ? S’informer régulièrement sur les procédures en cours. Pour éviter de rater le prochain rappel produit, la meilleure chose à faire est sans doute de vous abonner au compte Twitter de Rappel Conso. Vous recevrez ainsi une notification, à chaque nouvelle alerte.

Source : Marmiton