LDD : quel sera le nouveau taux en février 2023 ?

Pour mettre de l'argent de côté, il existe différents livrets d'épargne, comme le LEP, le livret A ou le LDD.

LDD : quel sera le nouveau taux en février 2023 ? – Source : Istock

Depuis quelque temps, les dépenses des Français ont flambé. Énergie, carburants, viande, céréales… La hausse des prix n’épargne personne. Dans ce contexte difficile, inutile de laisser votre argent dormir sur un compte courant.  En effet, il existe plusieurs solutions pour placer son argent. et en tirer une petite rémunération. Le livret A fait sans doute partie des placements les plus connus dans notre pays. Mais d’autres livrets, comme le LEP et le LDD peuvent représenter de bonnes alternatives. En effet, le livret de développement durable et solidaire va aussi connaître une hausse de taux d’intérêt. Il passera à 3 % dès le 1er février 2023.

LE LDD : comment ça marche ?

L’avantage de ce livret, réside dans le fait qu’il peut concerner tout le monde. En effet, pour ouvrir un LDD, il suffit d’avoir 18 ans. Mais les mineurs peuvent aussi y prétendre s’ils ne sont plus rattachés fiscalement à leurs parents.

Tout comme avec le livret A, une personne n’a pas le droit de détenir plusieurs LDD. En revanche, vous pouvez cumuler ce livret d’épargne avec d’autres placements. Autre avantage : il n’existe pas de critères de revenus pour avoir un LDD. En effet, certains comptes, comme le livret d’épargne populaire, exclut les ménages plus aidés.

Seul bémol : alors que livret A prévoit un plafond de 22 950 euros, celui du LDD ne s’élève qu’à 12 000 euros. Si vous souhaitez mettre beaucoup d’argent de côté, cumuler ces deux de placements peut donc devenir intéressant.

Enfin, sachez, le taux d’intérêt du LDD reste indexé sur celui du livret A. Or, celui va passer à 3 % dès le mois prochain. Pour mieux comprendre la rémunération que vous pouvez espérer, voici un exemple :

  • Vous placez 10 000 euros sur le compte au 1ᵉʳ février 2023.
  • Si vous ne touchez plus à cet argent, votre solde passera à 10 300 euros, 12 mois plus tard.

Pourquoi choisir ce placement ?

Le livret de développement durable solidaire, ou LDD, permet de financer des projets éthiques. Ainsi, l’argent que vous déposez, la banque l’investit des travaux destinés à favoriser les économies d’énergie. Ou encore, à financer des projets liés à l’économie circulaire.  L’idéal pour faire fructifier votre capital, tout en gardant bonne conscience. Pendant que vous mettez de côté, la banque peut ainsi proposer des prêts, à un taux attractif, à d’autres personnes. Le LDD peut ainsi aider des particuliers, mais aussi des professionnels du bâtiment ou des copropriétés, qui souhaitent faire des rénovations.

Autre avantage du LDD : les revenus que vous pouvez en tirer demeurent totalement exonérés d’impôts. Une information confirmée par le site Service Public.  » Les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. »

Cependant, le LDD, même après la hausse de son intérêt, offre une rémunération qui reste inférieure à l’inflation. Et effet, la hausse des prix frôle désormais les 6 %. Aussi, sachez que si vos revenus sont inférieurs à 21 393 euros par an (par part fiscale), vous pouvez ouvrir un LEP. Ce livret d’épargne populaire vous permettra de bénéficier d’un taux d’intérêt à 6,1 %. Néanmoins, il faut savoir pour ce placement, le plafond reste sensiblement plus faible. En effet, vous ne pourrez pas déposer plus de 7 700 euros dessus.

Source : L’internaute