Rappel Conso : ne consommez pas ces huîtres contaminées au Norovirus vendues dans la France entière

Vendues dans toute la France, ces huîtres sont désormais interdites de consommation. Rappel Conso évoque une contamination au norovirus.

Rappel Conso : ne consommez pas ces huîtres contaminées au Norovirus vendues dans la France entière – Source : iStock

Vendues chez Auchan et Leclerc, ces huîtres font l’objet d’un rappel produit. Pourquoi ? Selon le site gouvernemental Rappel Conso, ce serait dû à une contamination au norovirus. Plus de précisions dans les prochaines lignes.

Rappel Conso rappelle de nombreux lots

Bien que les fêtes de fin d’année soient passées, les huîtres n’ont pas encore disparu de nos assiettes. Il est donc fort probable que récemment, vous en avez consommé, ou bien que vous y pensez. Si tel est le cas, faites bien attention !

En effet, Rappel Conso annonce le rappel de nombreux lots de ces coquillages. Selon le site gouvernemental, ce serait à cause d’un risque de contamination au norovirus. Ce dernier provoquerait des gastro-entérites. Le rappel en cours concerne cinq références, selon Rappel Conso.

On compte parmi celles-ci quatre produits de la marque Culminer producteurs associés :

  • Les huîtres « speciales Isigny » : vendues du 6 janvier au 13 janvier
  • Les huîtres fines d’Isigny « calibre N° 3 et N° 2 » : vendues du 6 janvier au 13 janvier également
  • Les huîtres « spéciales merveilles de la Manche » : vendues du 9 janvier au 13 janvier
  • Les huîtres d’Utah Beach « calibre N° 2 »

Le 5e rappel concerne :

  • Les huîtres creuses de Normandie de la marque Nos régions ont du talent : vendues du 3 janvier au 16 janvier.
  • Les huîtres spéciales Normandie « calibre N° 2 » de la Filière responsable vendues chez Auchan.

Rappel Conso recommande de ne plus consommer ces produits. Si vous en avez chez vous, vous avez jusqu’au 30 janvier pour vous faire rembourser.

Rappel Conso : qu’est-ce que le norovirus ?

Le norovirus est un virus appartenant à la famille des Caliciviridae. Auparavant, on connaissait ce virus sous les noms de virus Norwalk, Norwalk-like ou Calicivirus.

Un document de l’Anses révèle que ces virus — très résistants — constituent les principales causes de gastro-entérites aiguës chez l’Homme. Et ce, toutes classes d’âge confondues.

C’est aussi l’agent infectieux le plus fréquemment responsable d’épidémies de gastro-entérites survenant en collectivité. En majorité, les épidémies de norovirus d’origine alimentaire sont en lien à la consommation de coquillages.

Ceux contaminés lors de déversements accidentels d’eaux usées ou d’eau de distribution du réseau suite à des dysfonctionnements de ce réseau. Les norovirus se reproduisent seulement quand ils infectent un humain.

Des symptômes de gastro-entérites aiguës

Une infection au norovirus peut provoquer des symptômes de gastro-entérites aiguës tels que :

  • L’apparition brutale de vomissements et de nausées
  • Des diarrhées
  • Des crampes abdominales
  • Une fièvre modérée
  • Des maux de tête (parfois)
  • Des courbatures (parfois)
  • Des frissons (parfois)

Le délai d’incubation du norovirus peut aller de 10 à 50 heures selon l’Anses. Chez les personnes en bonne santé, la maladie est plutôt brève. En moyenne, ces symptômes durent 2 à 3 jours. Ils peuvent durer jusqu’à 6 jours chez les enfants et les personnes âgées.

Si vous présentez ces symptômes, le mieux est de consulter le plus vite possible votre médecin traitant. Mentionnez la consommation de ces huîtres. Les personnes immunodéprimées doivent être particulièrement attentives à ces symptômes. En effet, ces derniers peuvent évoquer une infection par un norovirus.

Chez un patient présentant des symptômes typiques, le diagnostic repose sur la suspicion clinique. Particulièrement lors d’une épidémie. Il repose également sur des tests PCR sur un prélèvement de selles. Notons que les personnes asymptomatiques peuvent rejeter le virus.

Un virus très contagieux selon Rappel Conso

Chez les personnes immunodéprimées ou les jeunes enfants, l’intoxication au norovirus peut provoquer des complications comme :

  • Une déshydratation avec une perte de poids (importante)
  • Une perturbation d’électrolytes (hypokaliémie)
  • Une insuffisance rénale qui peut entraîner la mort

Ce virus est très contagieux. Son pic d’excrétion dans les selles varie de 3 à 19 jours selon les individus. La transmission par voie féco-orale est la plus importante. C’est-à-dire des selles à la bouche. Il y a plusieurs façons de s’infecter :

  • Par contact direct avec une personne malade. En prenant soin d’une personne malade, en partageant des aliments, des boissons ou des ustensiles avec une personne malade.
  • Si vous touchez des surfaces ou des objets contaminés par des norovirus et que vous portez ensuite vos doigts à votre bouche.
  • Si vous mangez des aliments ou si vous buvez des liquides contaminés par des norovirus. Un manipulateur d’aliments malade contaminant les aliments ou les boissons.

Source : L’indépendant