Ninja Warrior : ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle saison

« Ninja Warrior » a récemment fait son retour sur TF1. Pour l’occasion, Télé Star a fait le point sur les nouveautés de la prochaine saison.

Ninja Warrior : ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle saison – Source : Capture TF1

TF1 a diffusé le premier épisode de la saison 7 de « Ninja Warrior, le parcours des héros » ce samedi 7 janvier 2023. Autant dire que cette année, le programme nous réserve pas mal de surprises. Notamment au niveau du parcours et des règles. On vous dit tout dans cet article.

« Ninja Warrior » débarque sur TF1

Alors que les audiences ne sont pas toujours au rendez-vous ces dernières années, TF1 a continué de diffuser « Ninja Warrior ». C’est donc pour une 7e saison que l’émission signe son retour samedi 7 janvier 2023 dès 21h 05.

À la présentation, on retrouve toujours Denis Brogniart, Iris Mittenaere et Christophe Beaugrand. Ce qui va changer, c’est davantage le contenu du jeu télévisé. Si ces nouveautés sont là, c’est pour corser encore plus le parcours.

« Cette année, le Parcours des héros reprend le pouvoir et sa difficulté sera inégalée depuis le début de l’histoire de la compétition ! Un chrono à battre dès le départ, des obstacles inédits, un mur classique réhaussé et surtout la redoutable nouveauté : la Memory Tower… ! », révèle TF1 à travers un communiqué.

La Memory Tower, la grande nouveauté

Selon TF1, si l’on devait citer la plus grande nouveauté de cette saison de « Ninja Warrior, le parcours des héros », ce serait la Memory Tower.

« Il s’agit du premier obstacle piégé de toute l’histoire de la compétition… ! Cette imposante tour en acier possède des prises piégées qui peuvent faire chuter les candidats qui réussiront à l’atteindre ! », explique la chaîne.

Cela avant d’ajouter :

« Avant de se lancer sur le parcours des Héros, chaque candidat aura la possibilité d’analyser le passage d’un testeur sur la redoutable Memory Tower afin de repérer les bonnes prises et éviter les pièges… »

En connaissance de tout cela, on peut dire que le nom est bien trouvé ! En effet, il faut avoir une très bonne mémoire pour retenir les prises piégées et celles qui ne le sont pas. Un exercice d’autant plus difficile, car il met aussi à l’épreuve la capacité de garder son sang-froid.

Ce qui n’est pas toujours évident, encore moins quand on est dans le feu de l’action. Comment les candidats de « Ninja Warrior » vont-ils se débrouiller face à la Memory Tower ? Voici ce que TF1 a conseillé dans son communiqué :

« Pour vaincre la Memory Tower, les candidats devront faire fonctionner la tête et les bras… sinon ce sera la chute assurée ! »

« Ninja Warrior » : plus difficile que jamais

Pour cette saison, la production de « Ninja Warrior, le parcours des héros » a augmenté le niveau de difficulté. En l’état actuel, ce dernier n’a jamais été aussi haut. Ainsi, réussir à buzzer en Qualification serait un véritable exploit.

« Tout d’abord parce que le mur classique a été réhaussé de 25cm et culmine désormais à 4,50m, à côté du Méga Mur qui offre toujours un ticket pour la finale à condition de gravir en un seul essai ses 5,50m ! », explique TF1.

Ce n’est pas tout ! La chaîne précise que :

« Pour avoir accès au buzzer situé au sommet du mur classique ou à celui du Méga Mur, il faudra réussir à passer les 2 premiers obstacles du parcours en un temps limité ! »

C’est là qu’il y a une autre grande nouveauté de cette saison. Une fois le compte à rebours activé, les candidats auront la possibilité d’attraper une tyrolienne. Ils peuvent notamment s’en servir pour survoler le second obstacle. S’ils réussissent, ils pourraient finir largement dans les temps.

« Si les candidats ne parviennent pas à se saisir de la tyrolienne, ni à passer les deux premiers obstacles dans le temps imparti : les buzz du mur classique et du méga mur seront définitivement désactivés ! », conclut TF1.

« Le niveau des candidats progresse »

Bien que le niveau de difficulté ait augmenté, cela ne fait certainement pas du tout peur aux candidats. Il faut savoir que de nombreux sportifs professionnels participent à « Ninja Warrior, le parcours des héros ».

D’ailleurs, la production a remarqué qu’ils étaient de plus en plus performants chaque année :

« Le niveau des candidats progresse au fur et à mesure des saisons et le parcours devient quant à lui de plus en plus difficile. »

Pour sa part, Clémentine, 25 ans, trouve « normal » de corser le parcours vu le niveau des candidats. Ayant participé au premier prime de qualifications de « Ninja Warrior », la coach sportive constate que « les nouveaux obstacles, c’est du lourd ».

Source : Télé Star