Démarchage téléphonique : les numéros à connaître afin d’identifier les démarcheurs

On peut désormais identifier les démarcheurs téléphoniques. Le législateur met de l’ordre dans l’activité de démarchage téléphonique.

Démarchage téléphonique : les numéros à connaître afin d’identifier les démarcheurs – Source : iStock

Le démarchage téléphonique est désormais l’objet d’un encadrement rigoureux. En lieu et place de l’usage de numéros aléatoires, les professionnels doivent dorénavant utiliser des numéros précis. Découvrez dans cet article ceux qu’il faut connaître.

Le législateur met de l’ordre dans cette activité

Avez-vous déjà reçu un appel téléphonique lié à des démarchages commerciaux ? Un appel que vous n’attendez pas, mais qui vous dérange alors que vous faites votre sieste. Si vous en avez marre de ce démarchage téléphonique, voici pour vous une bonne nouvelle.

En effet, en 2023, vous pourrez y voir un peu plus clair avant de décrocher. Les sociétés spécialisées dans ce type d’activité utilisaient en général des systèmes de numéro aléatoires. Des numéros pouvant notamment commencer par 06 et 07. Cela dit, le législateur est venu mettre de l’ordre dans cette activité.

Ainsi, toute personne qui exerce une activité professionnelle impliquant le démarchage téléphonique doit user d’un numéro précis. Autrement dit, pour contacter un client ou un futur client, ces personnes doivent utiliser un numéro commençant par :

  • 0162, 0163, 0270, 0271, 0377, 0378
  • 0424, 0425, 0568, 0569, 0948 ou 0949

Si vous voyez l’un de ces chiffres apparaître sur votre écran, il est fort probable que cela soit du démarchage téléphonique. Cela dit, il se pourrait que ces numéros soient ceux des professionnels pouvant avoir à traiter avec vous. En effet, cela peut être le numéro d’une société de livraison de colis, d’un livreur de repas ou d’un chauffeur de VTC…

Démarchage téléphonique : les plages horaires

Toutefois, si vous faites face à du démarchage téléphonique abusif, sachez que le démarcheur se trouve dans ce cas dans l’illégalité. Notamment si le professionnel utilise un autre numéro dont les quatre premiers chiffres ne correspondent pas à ceux de la liste précitée. Ou bien même un 06 ou un 07.

Dans ce cas, il vous est possible de signaler les autorités en envoyant un SMS au 33 700. Précisez bien la mention Spam vocal et le numéro en question. Sinon vous pouvez le signaler directement sur le site gouvernemental Bloctel.

En outre, la nouvelle réglementation que l’État a mise en place prévoit des plages horaires précises auxquelles l’activité démarchage téléphonique doit se soumettre. Elles prendront effet à partir du 1er mars 2023.

À compter de cette date, ces organismes ne pourront plus vous appeler en dehors de ces horaires : de 10 h à 13 h ou de 14 h à 20 h. Par ailleurs, la même société ne pourra pas vous contacter, dans le même mois, plus de quatre fois.

Là encore, si vous faites face à un abus, vous pouvez le signaler en suivant la procédure décrite plus haut. Enfin, le gouvernement interdit désormais les appels liés au CPF (compte personnel de formation). Ces appels ayant donné lieu à un grand nombre d’arnaques sur les plateformes téléphoniques.

À propos du démarchage téléphonique

Le démarchage téléphonique est une technique commerciale qui consiste à solliciter une personne par téléphone, qu’elle soit cliente ou prospect. Le but est de lui faire une offre commerciale ou lui proposer un rendez-vous avec un objectif de vente. Cette technique a presque la même définition que le phoning en marketing.

Le démarchage téléphonique passe par la prospection. Afin d’accomplir une vente, le commercial, seul ou lié à une plateforme d’appels, va contacter directement les consommateurs en personne lors de l’appel téléphonique. Pour pouvoir gérer de gros volumes d’appels, des entreprises sollicitent les services de centres d’appels composés de plusieurs dizaines de commerciaux.

Souvent, le démarchage téléphonique qui se fait à partir d’un centre d’appel est offshore, dans un pays francophone. C’est à cause du coût et de la charge salariale. La plupart du temps, le démarchage téléphonique se fait en cold calling.

C’est-à-dire que l’entreprise appelle un consommateur qui ne l’a pas sollicité. Ce qui n’est pas le cas du warm calling. Celui-ci est lié à un prospect ayant démontré qu’il s’intéresse à une offre de l’entreprise. Quand ce type de phoning est lié à des prospects potentiels, on parlera alors de prospection téléphonique.

Un harcèlement à la consommation

Très souvent, les consommateurs dénoncent le démarchage téléphonique quand ceux-ci le jugent excessif et intrusif. Surtout s’ils n’ont pas sollicité cette pression commerciale et que les offres ou produits ne les intéressent pas.

La considérant comme harcèlement à la consommation, les consommateurs ont créé des associations pour dénoncer cette technique. C’est la loi et le code de la consommation qui encadrent cette technique de marketing.

Un service d’opposition appelé Bloctel permet de protéger les consommateurs de ce type de technique d’appel. L’utilisateur peut déposer sur le site du service public le numéro de téléphone du service de démarchage. Ainsi, le numéro peut figurer sur la liste rouge nationale et se faire bloquer.

Source : CNews