Prime de Noël : qui va un recevoir un versement en janvier ?

La prime de Noël a été lancée en 1998. Depuis, elle permet aux plus précaires de vivre de belles fêtes de fin d'année. Mais ce virement peut parfois arriver avec un léger retard.

Prime de Noël : qui va un recevoir un versement en janvier ? – Source : Istock

Traditionnellement, cette aide, unique en son genre, doit servir à organiser un repas de fête et à payer des cadeaux aux enfants. Le plus souvent, la prime de Noël arrive donc le 15 décembre sur les comptes bancaires des bénéficiaires. Mais la CAF, et la MSA, qui assurent ces versements, n’en restent pas moins faillibles. Ainsi, il arrive que le traitement d’un dossier mette plus de temps que prévu. Dans ce cas, le virement de cette prestation sociale a lieu en janvier. Chaque année, de nombreuses personnes se retrouvent dans cette situation. Ce coup de pouce constitue alors une belle surprise au mois de janvier !

Prime de Noël : de quoi parle-t-on ?

Versée par la CAF, la MSA ou parfois même par Pôle emploi, cette prestation sociale soutient le pouvoir d’achat des Français. Or, elle reste sujette à de nombreux fantasmes. Pour commencer, elle ne concerne que les ménages les plus modestes. En particulier les bénéficiaires des minimas sociaux. Pour y avoir droit, il faut donc relever de l’une des catégories suivantes :

  • Percevoir le RSA
  • Percevoir l’ASS
  • Bénéficier de l’Allocation équivalent retraite (AER)

De plus, le montant de la prime de Noël varie selon la composition de votre foyer. Ainsi, une personne seule recevra 152,45 euros. Mais un adulte avec un enfant à charge aura droit à  228,67  euros. Enfin, dans le cas d’un couple avec quatre mineurs, son montant peut atteindre 442,10 euros.

Pourquoi le virement peut avoir lieu en janvier ?

Théoriquement, la prime de Noël sert à payer les célébrations qui ont lieu en fin d’année. Si elle arrive après le passage du Père Noël, cela peut sembler bien dommage. Néanmoins, cela arrive, plus souvent qu’on ne le croit. En cause ? Des retards dans le traitement de votre dossier. Sachez, par exemple, que vous devez actualiser vos données tous les trois mois sur votre espace personnel.

Sans ces démarches, la CAF ou la MSA ne peuvent vous verser vos allocations. Ainsi, si vous avez complété vos informations avec du retard, cela décalera forcément l’arrivée de la Prime de Noël. Mais cette situation peut aussi vous concerner si vous bénéficiez des minimas sociaux depuis peu de temps. Sur ce point, la Caisse d’allocations familiales a tenu à publier une alerte.
« Si vous êtes bénéficiaire d’une de ces aides (RSA, ASS ou AER) depuis décembre 2022, le versement de la prime de Noël aura lieu à partir du mois de janvier 2023. »

Bien-sûr, si vous ne la touchez qu’en janvier, cette somme ne vous permettra pas de gâter vos proches. Néanmoins, elle reste une bonne surprise, par les temps qui courent. En recevant la Prime de Noël 2022 en janvier 2023, vous aurez alors plus de budget pour faire face à l’inflation. Or la hausse des prix semble bien partie pour continuer.

Si vous traversez des difficultés, n’hésitez pas à vérifier vos droits, notamment grâce au simulateur intégré au site de la CAF. En effet, chaque année, de nombreux Français ne perçoivent pas les aides auxquelles ils ont droit. Et ce, faute d’avoir les bonnes informations. Face à l’augmentation du coût de la vie, le gouvernement a aussi déployé de nombreux coups de pouces. L’objectif ? Soutenir le pouvoir d’achat des ménages.

Source : Au Féminin