Compte courant : en 2023 cette mauvaise habitude va désormais coûter plus cher

Garder son argent sur un compte courant ne rapporte rien Ce qui est bien dommage, alors que nous travers une forte inflation.

Compte courant : en 2023 cette mauvaise habitude va désormais coûter plus cher – Source : Istock

Depuis plusieurs mois, les Français font face à une terrible hausse des prix. Les factures de gaz et d’électricité ont beaucoup augmenté. Pour s’en sortir, les ménages doivent rester prudents en permanence. Il faut limiter ses dépenses et surtout gérer son budget au mieux. Mais si les consommateurs prêtent attention aux prix de leurs achats, ils négligent souvent leurs placements. Or, comme nous allons le voir, pour éviter de perdre en pouvoir d’achat, il ne faut pas laisser son argent reposer sur un compte courant. La rédaction d’Il était une pub fait le point sur cette erreur à éviter…

Laisser son argent sur un compte courant : une erreur trop fréquente

Ce type de compte, aussi appelé « compte chèque » a une particularité : il n’a pas de taux d’intérêts. Ainsi, même si vous gardiez une grosse somme dessus, vous ne toucheriez aucune rémunération. En fait, il ne sert pas du tout à faire fructifier des économies. Et de toute façon, il a une autre utilité : permettre de garder des fonds à disposition pour les achats du quotidien. Le compte courant reste fréquemment associé à une carte bancaire ou à un chéquier, et permet de faire de nombreux retraits, en France comme à l’étranger.

Or si vous ne dépensez pas ce que vous laissez dessus, vous perdez une belle occasion d’épargner. En 2022, plus 528 milliards d’euros ont dormi sur le compte courant des Français. Et cette situation n’a rien d’une nouveauté. Cependant, de nos jours, elle peut entraîner une vraie perte de pouvoir d’achat.

Hausse des prix et épargne

Ces derniers mois, vous avez sans doute subi, comme tant d’autres, un coût de la vie qui monte en flèche. Qu’il s’agisse d’acheter à manger ou de payer son carburant, l’inflation atteint 6,2 % sur l’année 2022. En clair, si un panier moyen coûtait auparavant 1000 euros, le même assortiment de produits vaut désormais 1062 euros. Tandis que si vous aviez 1000 euros sur votre compte courant en janvier 2022, vous n’en auriez pas plus aujourd’hui. Et dans cette manœuvre, vous perdez donc 62 euros de pouvoir d’achat.

Pour éviter de vous retrouver dans cette situation, vous devez optimiser vos placements. Pour ce faire, vous pouvez placer vos économies sur un Livret A (2% de taux), un livret d’épargne populaire (LEP) qui rémunère à hauteur de 4,2 %. Si vous avez des projets immobiliers, le PEL reste aussi très intéressant. Vous l’aurez compris, tous les livrets avec un taux d’intérêts supérieur à 1% demeurent toujours plus rentables que le compte courant.

Pour éviter cette perte de pouvoir d’achat, les experts conseillent de ne pas garder plus d’un mois de salaire pour les dépenses quotidiennes. Il convient donc de placer tout ce qui dépasse sur un livret plus rémunérateur. Or, encore faut-il avoir encore assez de marge pour épargner. En effet, par les temps qui courent, les ménages n’ont pas vraiment le luxe d’épargner.

Et l’inflation devrait encore se poursuivre dans les prochains mois, rendant notre quotidien toujours plus rude. Le compte courant va ainsi rester inintéressant, et les compte épargnes resteront encore la meilleure option pour limiter la perte de pouvoir d’achat.

 

Source : MoneyVox