Métiers : les secteurs où les salaires vont le plus augmenter en 2023

Si vous recherchez avant tout de beaux salaires, sachez que certains métiers vont devenir bien plus rentables dans les prochaines mois.

Métiers : les secteurs où les salaires vont le plus augmenter en 2023 – Source : Istock

Depuis des mois, l’inflation frappe de nombreux pays. En conséquence, les prix ont augmenté dans de nombreux secteurs. Énergie, alimentation ou encore cosmétiques : les Français voient leurs dépenses exploser. Dans ce contexte, les salaires doivent s’aligner pour permettre aux travailleurs de s’en sortir. Le montant du SMIC va d’ailleurs connaître une nouvelle hausse en 2023. Mais certains métiers s’avèrent encore plus intéressants que d’autres. Et dans les prochains mois, ils deviendront encore plus rémunérateurs.  Sans plus attendre, voici les carrières à cibler pour gagner le plus d’argent en 2023.

Pénurie de main d’œuvre : des besoins plutôt spécifiques

Après des décennies de crises et de chômage de masse, certaines entreprises se plaignent de ne pas réussir à recruter. Dès lors, certains médias n’hésitent pas à parler d’une pénurie de candidats dans certains métiers. Dans certains cas, ces difficultés des employeurs s’expliquent par des bas salaires ou encore de rudes conditions de travail. Ainsi, depuis la crise sanitaire, les métiers de l’hôtellerie et de la restauration ont du mal à rester attractifs.

En cause ? Des horaires parfois fractionnés, mais aussi peu compatibles avec une vie sociale ou une famille. En effet, ces métiers, assez physique, exigent une disponibilité le soir, les week-ends ou les jours fériés. Or, lors des différents confinements de ces dernières années, certains ont réalisé que ces emplois ne leur convenaient plus. Résultat ? Ces métiers doivent se réinventer pour convaincre de nouvelles recrues. Mais parmi les secteurs en tensions, il existe des postes bien mieux payés. Et la tendance ne devrait pas s’arrêter avant un bon moment.  L’entreprise PageGroup a mené une étude, qui indiquent les 14 métiers qui gagneront davantage dès 2023.

La branche pharmaceutique peut rapporter gros

Population vieillissante, pandémies… Toutes les conditions semblent réunies pour permettre à l’industrie pharmaceutique de prospérer. Aussi, les métiers de ce secteur connaissent un véritable essor. Parmi eux, les emplois de Responsable en fabrication ou conditionnement devraient voir leurs salaires augmenter d’environ 25 %. Enfin, les techniciens de production en pharmaceutique peuvent s’attendre à une hausse de leurs revenus à hauteur de 16 %.

Mais cette bonne nouvelle concernent aussi la profession de pharmacien. Une exerçant dans les affaires réglementaires, ils pourront compter sur des salaires 18 % plus élevés l’année prochaine. Enfin, ceux qui se spécialisent en pharmacovigilance peuvent s’attendre à voir leur rémunération grimper de 16 %. Il s’agit de métiers assez qualifiés, qui requiert des longues années d’études. Mais le jeu en vaut la chandelle.

Les métiers de la finance, de plus en plus rentables

Maîtriser les chiffres et le jargon financier permet de trouver du travail dans tous les secteurs. En effet, quelque soit les branches professionnelles, il faudra toujours piloter les finances de l’entreprise. Parmi ces métiers, les directeurs comptables, très demandés, pourront toucher 16 % de plus en 2023. 

Même, constat du côté des contrôleurs de gestion indispensables aux entreprises. Ces derniers peuvent ainsi s’attendre à une hausse de 9 % sur leurs salaires de 2023.

Toujours parmi les métiers du monde financier, celui de comptable général devrait voir ses salaires bondir de 7 %. Derrière ces belles rémunérations, se cachent des compétences très appréciées par les recruteurs.

La maintenance offre de très belles opportunités

Là encore, il s’agit de métiers très utiles. Pour un industriel comme pour un particulier, l’entretien de certains appareils nécessite des techniciens. Ascenseurs, chauffage, climatisation… ces technologies ont su s’imposer partout, mais peu de gens savent vraiment les comprendre.

À l’heure de la transition énergétique, beaucoup de nouvelles constructions vont voir le jour. Aussi, des métiers tels que Responsable de travaux neufs bénéficieront de salaires augmentés de 10 %. Pour les techniciens, la rémunération aussi va connaître une hausse, estimée à 6 ou 8 % en 2023.

Les métiers du numérique deviendront encore plus attractifs

Depuis la démocratisation du réseau internet, le monde a pu changer sa façon de communiquer et de s’informer. En conséquences, les métiers du secteur rémunèrent de mieux en mieux. En cause ? Des débouchés qui resteront encore croissants en 2023. 

Essentiels pour aider les entreprises à exploiter les précieuses données qu’elles collectent, les data analysts peuvent donc s’attendre à toucher 8 % de plus sur leurs fiches de paie, ces prochains mois. 

De nos jours, les entreprises doivent aussi gérer de nouveaux risques, et des ennemis souvent virtuels. Pour assurer la sécurité de leurs informations, elles ont besoin des administrateurs systèmes et réseaux. Ce poste mobilise des compétences très techniques. Aussi, ceux qui exercent cette profession toucheront (en moyenne) 6 % de plus.

Si vous avez un profil moins technique, le secteur du numérique reste tout de même très intéressant. Ainsi, pour les chefs de projet informatiques, les revenus pourront augmenter d’environ 5 % à l’avenir. Même constat pour des fonctions équivalentes dans le secteur de l’ingénierie. D’ailleurs, les ingénieurs en production et exploitation connaîtront, eux aussi, une rémunération en hausse de 5 % dès 2023.

Cette tendance à la hausse concerne aussi ceux qui ont déjà un emploi 

On pourrait penser que les salaires ne grimperont que sur les nouvelles offres d’emploi. Pourtant, les entreprises ne doivent pas seulement trouver de nouvelles recrues sur ces métiers. Il faut aussi fidéliser les salariés déjà intégrés dans l’effectif. Et dans certains secteurs en tension, la concurrence peut jouer en leur faveur.

D’après Laurent Blanchard, directeur général de Michael Page, le temps des négociations est venu pour ces métiers. « « Quand vous êtes chassé directement par une entreprise ou un cabinet de recrutement, mais que vous vous sentez bien dans votre entreprise et que vous n’avez pas envie de partir, il peut être utile de le laisser transparaître intelligemment. L’employeur aura à cœur de vous remercier d’avoir fait le choix de rester, soit tout de suite, soit lors de l’augmentation de salaire annuelle. »

Métiers en tensions et manque de profils : le marché de l’emploi reste contrasté en France

Si tant les entreprises ont tant besoin de leurs salariés, ces hausses ne concernent pas tous les métiers. En effet, le nombre de personnages au chômage atteint plus de 3 millions. Dans le même temps, il n’y a que 373 000 postes vacants d’après la DARES.

Un simple calcul permet donc de comprendre que, si certains métiers recrutent, ils ne pourront pas occuper tous les citoyens sans emploi. en réalité, la demande se concentre sur certains emplois, bien précis. Dans ce contexte, il ne faut pas hésiter à se former régulièrement pour se spécialiser et se démarquer sur le marché du travail.

Source : Au féminin