Bonus écologiques : quels sont les dispositifs auxquels vous pouvez prétendre ?

Bonus réparation, covoiturage et pour l’achat d’une voiture électrique, etc. Ne passez pas à côté de ces bonus écologiques en 2023.

Bonus écologiques : quels sont les dispositifs auxquels vous pouvez prétendre ? – Source : Istock

Les temps sont durs. Tout le monde cherche les moyens de réaliser des économies pour faire face à l’inflation. Le bouclier tarifaire sur le prix du gaz et de l’énergie sera maintenu en 2023. Mais ce ne sera pas la seule bonne nouvelle. De nouveaux bonus écologiques vous seront d’une très grande aide. Parmi eux, 4 coups de pouce financiers ont attiré notre attention. Découvrez-les dans cet article.

Le bonus réparation des appareils du quotidien

Le bonus réparation s’inscrit dans le cadre de la loi sur l’économie circulaire. Ce dispositif mis en place depuis le 15 décembre dernier permet d’obtenir une ristourne forfaitaire de 20 %. Ce rabais est tout de suite déduit de la facture auprès du réparateur.

Une trentaine d’articles sont donc concernés par ce bonus écologique. À titre d’exemple, 10 euros de ristourne sont offerts pour la réparation d’un fer à repasser et d’une machine à café. Ou encore 15 euros pour un lecteur, un home cinéma, une trottinette, un vélo et un aspirateur.

20 euros de rabais seront également déduits après la réparation d’une console de jeux vidéo. Vous obtiendrez même un rabais de 25 euros en faisant réparer un congélateur, un lave-linge, un réfrigérateur, une tablette et un téléphone portable. La répartition d’un téléviseur donne droit à une ristourne de 30 euros.

Enfin, pour bénéficier de ce bonus écologique, rendez-vous chez un réparateur qui possède un label « QualiRépar ». Dès 2023, 1 500 réparateurs devraient participer à ce nouveau coup de pouce.

Un bonus écologique de 100 euros pour du covoiturage

À l’heure actuelle, 900 000 trajets en covoiturage sont réalisés chaque jour. Cette pratique avantageuse a permis à des salariés d’épargner des milliers d’euros par an.
L’objectif du gouvernement est d’atteindre 3 millions de trajets de covoiturage.

En relevant ce défi, la France pourrait éviter l’émission de 4,5 millions de tonnes de dioxyde de carbone en un an. Le gouvernement a alloué un budget de 150 millions d’euros pour le bonus covoiturage.

À partir du 1er janvier 2023, les primo-conducteurs membres d’une plateforme de covoiturage, vont gagner une prime de 100 euros. Pour obtenir ce bonus, il faudra justifier 10 trajets de 80 km au minimum pendant 3 mois.

Dans un premier temps, un bonus de 25 euros sera versé au premier trajet de covoiturage. Puis les 75 euros restants seront perçus après avoir effectué les 9 autres trajets à la fin du trimestre. Une prime supplémentaire et cumulable peut être versée aux personnes nouvellement inscrites et ayant effectué 3 longs trajets.

MaPrimeRénov’ : un bonus écologique pour le logement

Selon le ministère de la Transition énergétique, MaPrimeRénov’ est la « principale aide à la rénovation énergétique ». C’est donc n coup de pouce pour les personnes qui veulent réaliser des travaux de rénovation pour améliorer leur logement.

Ce dispositif a beaucoup évolué et sera maintenu en 2023. Il est offert dans le cadre des travaux d’une résidence principale de 15 ans d’ancienneté au minimum. Il est accordé aux copropriétaires, aux propriétaires bailleurs et aux propriétaires occupants.

Pour en bénéficier, il faut que les travaux soient réalisés par une entreprise reconnue garante de l’environnement (RGE). Le montant de ce bonus écologique dépend du type de travaux, des ressources du foyer, et du lieu d’habitation.

Différentes aides sont octroyées et répondent à un code couleur spécial :

  • MaPrimeRénov’ bleu : attribuée aux ménages très modestes
  • MaPrimeRénov’ jaune attribuée aux ménages modestes
  • MaPrimeRénov’ violet attribuée aux ménages de revenus intermédiaires
  • MaPrimeRénov’ rose : attribué aux ménages les plus aisés

Une fois éligible, vous pourrez effectuer des travaux de changement de système de chauffage, d’isolation, de régulation du chauffage ou de ventilation. Vous devez juste terminer ces rénovations dans un délai de 2 ans.

Jusqu’à 7 000 euros de bonus pour l’achat d’une voiture

Lors du salon de l’auto 2022, Emmanuel Macron a énoncé une bonne nouvelle pour ceux qui comptent acheter une voiture électrique. En effet, le chef de l’État a déclaré que le bonus écologique obtenu après l’achat d’une voiture électrique passerait de 6 000 à 7 000 euros.

Le dispositif pourra notamment bénéficier aux ménages les plus modestes, à partir du 1er janvier. Il est accordé aux véhicules dont le prix de vente ne dépasse pas les 47 000 euros.

Les plus aisés, quant à eux, obtiendront un coup de pouce de 5 000 euros lorsqu’ils vont acheter une voiture électrique de moins de 47 000 euros. Toutefois, une voiture électrique qui coûte entre 47 000 et 60 000 euros donne droit à un bonus écologique de 1 000 euros.

Le bonus en cours ne sera accordé que si vous passez commande avant la fin d’année et que la livraison se fait avant le 30 juin 2023.

« Même en achetant aujourd’hui, il y a de fortes chances que ce soit trop tard pour profiter du bonus de 6 000 €, car les délais de livraison dépassent facilement les huit mois aujourd’hui », a expliqué François Gatineau, président de Mobileese et expert en mobilité électrique.

Flavien Neuvy, directeur de l’Observatoire Cetelem, recommande aussi d’acheter une voiture électrique en avance.

« Si le prix des voitures électriques continue d’augmenter, ce que vous gagnerez sur la prime du bonus, vous le perdrez peut-être sur le prix de vente du véhicule », a-t-il déclaré.

Source : Geo.fr