Coupe du monde 2022 : combien vont toucher les Bleus en cas de victoire ou de défaite ?

Ces temps-ci, la coupe du monde 2022 fait vibrer toute la planète. Mais elle risque aussi d'enrichir certains joueurs en cas de victoire.

Coupe du monde 2022 : combien vont toucher les Bleus en cas de victoire ou de défaite ? – Source : Capture TF1

Depuis quelques semaines, les supporters français restent en ébullition. Dans la ligne du succès vécu en 2018, les bleus visent à nouveau le titre de champion du monde de Football. Organisée par la FIFA au Qatar, la coupe du monde 2022 gère aussi des fonds colossaux à destination des joueurs et des équipes. D’ailleurs, l’association rémunère les athlètes, même lorsqu’ils ne remportent pas la coupe. Mais devant le parcours glorieux de l’équipe de France, la question de l’argent fait aussi rêver le public. Quels gains toucheront les footballeurs en cas de victoire le 18 décembre ? Quelle prime peuvent-ils obtenir en cas de défaite ?

Business et football : le combo gagnant

Même sans compter la coupe du monde 2022, les bleus bénéficient de salaires colossaux. Et pour cause, la sélection de Didier Deschamps comportent des joueurs d’exception. Qu’ils viennent de Monaco, de Marseille ou du PSG, les salaires des joueurs en club oscillent entre 1 et 60 millions d’euros par an. À ces sommes impressionnantes, il faut ajouter les contrats et partenariats avec les sponsors.

Alors combien peuvent bien espérer les footballeurs français, en jouant la finale de la coupe du monde 2022 ? Pour bien comprendre le niveau des montants engagés par la FIFA, commençons donc par les bases. Ainsi, les équipes éliminées lors de la phase de poule avaient déjà droit à 9 millions pour leur participation. Pour les équipes éliminées en quart de finale de la coupe du monde 2022, cette prime s’élevait à 17 millions d’euros.

Coupe du monde 2022 : le prix de la finale France-Argentine

Pour bien comprendre, il faut savoir que les primes par la FIFA se destine aux équipes. Ces dernières restent libres d’attribuer un certain pourcentage des sommes reçues aux joueurs. Mais il n’existe pas d’obligation en la matière. Ainsi, l’équipe de Croatie prévoit d’attribuer 40 % de la prime la coupe du monde 2022 à ses joueurs. Cela dit, en France, ce pourcentage n’est que de 30 %.

Et qu’ils rapportent la coupe du monde 2022 avec eux ou non, les bleus peuvent s’atteindre à un joli chèque. Lors de la victoire de 2018, ils avaient reçu 380 000 euros chacun. Bien-sûr, certains athlètes n’ont pas hésité à reverser cette prime à des associations caritatives. Cette année, la récompense attendue s’ils restent champions du monde grimpera à 400 000 euros par footballeur.

Enfin, rappelons que cette prime concerne tous les joueurs de la sélection, qu’ils aient joué sur le terrain ou non. Ainsi, Lucas Herdandez et Karim Benzema toucheront également cette prime, même s’ils n’ont pas pu aller au bout de la coupe du monde 2022.

Finalement, les gains personnels des joueurs français importe peu. En effet, toute la prime de l’équipe de France devrait aller au fond associatif « Génération 2018”. Ce collectif lutte pour la protection des droits humains à travers le monde.

Mais avant de fêter cette belle victoire, les bleus devront encore affronter l’Argentine. Une finale qui s’annonce haut en couleur, pour une équipe de France devenue à nouveau inarrêtable. Cette coupe du monde 2022 aura vu l’ascension de jeunes joueurs parfois méconnus, à l’image du brillant Théo Hernandez. Nul doute, certains de ces footballeurs ont encore un avenir prometteur dans les stades.

Source : Capital