Rappel de vaccination : il est conseillé avant les fêtes de fin d’année

La crise sanitaire liée au Covid-19 a démarré en 2020. Plus de deux ans plus tard, les autorités conseille un nouveau rappel de vaccination.

Rappel de vaccination : il est conseillé avant les fêtes de fin d’année – Source : Istock

En mars 2020, la France a dû faire face à l’arrivée d’un envahisseur tenace : le coronavirus. Après des mois de pagailles ou de situations inédites, le vaccin a toutefois permis à nos vies de reprendre leurs cours. Pourtant, cela ne signifie que la Covid-19 soit tombée dans l’oubli. Au contraire, de nombreux soignants estiment que le virus circule encore activement. Une nouvelle vague de cas a d’ailleurs fait son apparition en ce mois de décembre 2022. Pour rester protégé face à cette maladie, les autorités conseillent un nouveau rappel de vaccination.

Le virus avait caché la fête en 2020 et en 2021

Désormais, le quotidien a repris son cours. Dans les transports, en famille… on pourrait vite oublier la crise sanitaire que nous avons traversé ces derniers mois. Pourtant, le risque de contamination existe toujours. Ces dernières années, la période de Noël avait pu poser problèmes dans de nombreuses familles. Mais désormais, la majorité de la population a effectué un rappel de vaccination en 2021 ou 2022.

Cela signifie que les risques de contracter le virus ont chuté. Cependant, les personnes à risques restent fragiles face à la COVID-19. Les autorités préconisent donc un rappel de vaccination, notamment pour les personnes âgées de 60 ans ou plus. Pour l’heure, seuls 38 % des 60-79 ans et 23 % des plus de 80 ans ont suivi la recommandation.

Le rappel de vaccination reste conseillé cet hiver

Lassitude, inconscience ou manque d’information ? Certains semblent avoir oublié le chaos suscité par le virus en 2020. Pourtant, les autorités sanitaires estiment que les rappels restent utiles pour les plus exposés. Aussi, la sécurité sociale permet à tout le monde de bénéficier d’une dose de rappel. Vous pouvez donc y avoir recours, même en étant jeune et bien portant.

Cela dit, vous devez suivre certaines règles pour effectuer ce rappel de vaccination. Si vous avez eu le coronavirus récemment, il faut attendre trois mois après votre guérison pour faire ce rappel. Si votre dernier vaccin a eu lieu ces derniers mois, il faut compter 6 mois pour faire le rappel de vaccination.

Cependant, ces préconisations peuvent changer dans certains cas. Ainsi, pour les résidents des EPHAD, les personnes ayant plus 80 ans ou les immunodéprimés, le rappel de vaccination peut avoir lieu plus tôt. Dans ce cas, comptez 3 mois entre votre dernière infection au coronavirus, ou votre dernière injection.

Plusieurs vaccins peuvent désormais servir à réaliser le rappel de vaccination. Vous aurez donc à choisir entre : Comirnaty, Spikevax, VidPrevtyn ou Nuvaxovid. Ces nouvelles formules tiennent compte des variants comme Omicron.

De manière générale, les soignants continuent à conseiller la prudence. En effet, le Covid-19 n’est pas le seul virus en circulation cet hiver. La bronchiolite fait de gros dégâts chez les nourrissons, et la grippe frappe aussi beaucoup les séniors. Pour préserver la santé de tous, il vaut mieux porter un masque si vous présentez des symptômes tels que la toux ou le nez pris. D’ailleurs, le port du masque reste obligatoire dans les hôpitaux ou les cabinets médicaux. Cela dit, dans les lieux publics et transports, les gestes barrières demeurent simplement conseillés. Et ils n’ont donc plus un caractère obligatoire.

Source : Que Choisir