La Poste : mise en vente des colis « perdus » à bon prix pour les fêtes de fin d’année

Bien souvent, La Poste finit avec des colis perdus dont elle ne sait que faire, alors avant noël elle décide de les vendre à prix réduits.

La Poste : mise en vente des colis « perdus » à bon prix pour les fêtes de fin d’année – Source : iStock

Avec la pandémie mondiale et la course aux bonnes affaires, de plus en plus de Français font le choix de commander sur Internet. Ainsi, forcément, La Poste se retrouve avec beaucoup de colis. Mais, hélas, chaque année, des colis finissent perdus. Et passé six mois sans la moindre réclamation, donc ces derniers deviennent la propriété de La Poste. Ainsi, l’entreprise décide de les revendre à prix cassé et a une période bien choisie. En effet, chaque année, et ce avant noël, elle met aux enchères des colis. On vous explique tout ici. 

La Poste, la vente aux enchères

C’est un moment de l’année, Noël, qui reste plein de magie. Mais, avec le contexte économique actuel, la magie peut parfois se ternir. En effet, les fêtes de fin d’année peuvent vite coûter cher. Alors, pour venir en aide aux Français et surtout avant Noël, de nombreuses bonnes affaires existent. Comme celles avec les colis de La Poste. En effet, chaque année, la société de livraison permet de racheter des colis qui désormais appartiennent à l’entreprise. 

En effet, avec le nombre de commandes sur Internet qui augmente, le nombre de colis lui aussi fuse. Mais, encore trop souvent des colis terminent perdus. Et, passé les six mois sans réclamation, ils deviennent à La Poste. Alors, pour aider tout le monde, cette dernière décide de les vendre aux enchères à prix cassés. Un moyen donc d’offrir des produits bien moins chers que d’habitude. 

Des prix étonnants

Ainsi, la façon de vendre les colis perdus de La Poste reste une vente aux enchères. Ainsi, si les prix commencent pourtant bas, certains partent des fois très chers. Cela reste ce que le média France 3 point justement du doigt. Et vendredi dernier, dans la ville de Nantes, une vente aux enchères a eu lieu. Et pourtant, nombre de participants sont rentrées les mains dans les poches. Cela reste le cas d’une femme, qui a décidé de participer pour avoir un aspirateur. Elle déclare tristement que “Il était estimé à 240 euros, il en vaut 750 en boutique et ils le vendent 650 à 700, plus les frais, 15 %, ça fait un petit peu cher Je regrette parce qu’ils nous allèchent avec des estimations trop basses”. 

Mais, la vente aux enchères de La Poste étant également en ligne, il y a bien plus d’acquéreurs. Et de cette manière, plus d’offres. Donc moins de chance d’obtenir des produits à bas prix. Cela reste un point qu’une mère de famille, qui cherchait une PlayStation 5 pour son fils, a tenu. “Elle est partie à 900 euros au lieu de 850… C’est trop cher pour nous, nous avions prévu 500 ou 600 euros. D’habitude ce n’est pas comme ça. Mais là, la vente se déroule aussi sur Internet et ça monte très très vite”. 

Ainsi, même s’il y a eu de nombreux déçus, La Poste a tout de même fait un beau chiffre. Entre 100 000 et 120 000 euros de bénéfices. Et dont la somme va tout droit à l’association des familles d’enfants handicapés, comme chaque année

Source : Marie France