Électricité : pourquoi certains Français ne subiront pas de coupures cet hiver ?

Certains Français se verront épargnés des coupures d’électricité prévus pour cet hiver. On vous dit tout ici !

Électricité : pourquoi certains Français ne subiront pas de coupures cet hiver ? – Source : IStock

La France traverse actuellement une période difficile avec la crise énergétique. Le gouvernement a donc fait une demande de sobriété énergétique. Les risques de potentielles coupures d’électricité inquiètent toujours les Français. Toutefois, d’après nos confrères de BFM, certains Français se verront épargnés des coupures d’électricité prévus pour cet hiver. En effet, les délestages tournant, limités à 2 heures maximum, ne concerneront que les 40 % de la population qui n’habitent pas à proximité d’un site dit “prioritaire”. On vous explique tout ici ! 

Électricité : des coupures cet hiver

Le 1er décembre, RTE, le gestionnaire de réseau de transport d’électricité, a évoqué un problème naissant sur le territoire. Avec la crise énergétique et l’insuffisance de production énergétique sur le territoire, il existe des risques de coupure d’électricité. Et ce, également dû au retard pris dans le redémarrage des réacteurs nucléaires arrêtés. Ainsi, le gouvernement français a prévenu les Français de potentiels délestages ponctuels. Et ce, dans le but de soulager le réseau. Or, il convient de savoir que pas tous les Français se verront impactés par ces délestages occasionnels. Nos confrères de BFM ont alors évoqué ce problème. Et ce, en soulignant que près de 40 % de la population ne se trouveront pas concernés par les délestages.

Xavier Piechaczyk, le président du directoire du gestionnaire de réseau de transport d’électricité (RTE), a fait une annonce récemment. En effet, il a évoqué le fait que la France se trouverait « très importatrice d’électricité cet hiver ». Et ce, afin de soulager la crise énergétique et compenser le manque d’électricité qui se fait ressentir. Ce manque provient de l’insuffisance de production nucléaire. Selon l’annonce du RTE, les coupures programmées auront lieu durant les heures de pointe, durant deux heures maximum. La zone géographique concernés variera en fonction de la consommation. Les coupures d’électricité se verront « ciblées par zone géographique de 2.000 clients en moyenne (foyers et professionnels) alimentés par une même ligne électrique ». Et ce, comme l’indique le gouvernement français. Cela représente environ « un quartier en ville et jusqu’à plusieurs communes en milieu rural ». Il convient alors de se préparer au pire. 

14.000 sites prioritaires recensés

Sachez tout de même que certaines zones géographiques se verront moins impactées que d’autres. Les zones moins touchées seront les lieux considérés “prioritaires”. Selon un arrêté datant du 5 juillet 1990, près de 14 000 sites se voient considérés comme “prioritaires”. En effet, on y retrouve alors les casernes de pompiers, les gendarmeries, les hôpitaux, la défense, les prisons, etc. Toutes les communes de France se retrouvent alors dans des zones géographiques qui risquent de connaître des coupures d’électricité cet hiver. 

Sachez que quelques autres sites industriels se trouvent sur cette liste de clients “prioritaires”. De ce fait, l’Île-de-France, qui abrite de nombreux sites prioritaires, risque de se trouver que peu affectée. Il convient également de noter que le territoire ne peut que voir 20 % de la consommation d’électricité réduite à la fois. À noter également que la Corse ne se verra pas affectée par les délestages. Et ce, puisque son réseau dépend de l’Italie et non la France. Ainsi, il faut rajouter que les foyers qui sont raccordés à une ligne qui alimente un usager prioritaire ou un site vital ne connaitront donc pas de coupures d’électricité.

Coupures d’électricité : certains Français exclus

D’après les dires du gouvernement français, et appuyé par nos confrères de BFM, environ 40 % des Français ne se trouve pas concernés par ces coupures d’électricité sur le territoire. « Le délestage sera réparti sur l’ensemble du territoire. C’est une configuration en peau de léopard, il y aura une forme d’équité. On ne délestera pas deux fois de suite une même zone. À chaque fois, la portion coupée sera très minoritaire », souligne le gouvernement. 

En ce qui concerne les Français impactés par ces coupures d’électricité, il reste des informations à connaître. En effet, il faut alors savoir que les délestages auront lieu au moment des pics de consommation, entre 8 heures et 13 heures, et entre 18 heures et 20 heures. De plus, il existe une application nommée ÉcoWatt qui indiquera les zones géographiques concernées. Un signal rouge se trouvera donc émis trois jours à l’avance. Et ce, afin de permettre aux Français de se préparer à l’avance s’ils se trouvaient concernés. 

Source : Capital