Françoise Hardy : naissance, succès, santé, découvrez sa biographie

Françoise Hardy a eu une carrière brillante. Son succès est mondial. Mais qui est vraiment cette star des années yé-yés ?

Françoise Hardy : naissance, succès, santé, découvrez sa biographie – Source : Getty Images

Françoise Hardy est une grande star de la chanson française. Ses tubes ont fait le tour du monde. Sa voix a longtemps marqué les décennies, et ce, depuis les années 1960. Son look et sa musique sont une référence populaire. Son talent fait d’elle aujourd’hui, une icône incontournable de la musique française. Cependant, Françoise Hardy a dû effectuer une longue pose dans sa carrière à cause de la maladie. Zoom sur son portrait.

Françoise Hardy : une carrière démarrée très tôt

Françoise Hardy est née le 17 janvier 1944 à Paris. Elle a grandi avec une sœur cadette dans le 9e arrondissement de sa ville natale.

Son père et sa mère sont séparés. Directeur d’une fabrique de machines, son paternel s’est marié avec une autre femme. Mais occupé par sa nouvelle famille, il ne s’implique pas tellement dans l’éducation de la jeune fille. C’est donc, Madeleine Hardy, qui va élever les deux sœurs, seule.

Françoise Hardy obtient son baccalauréat en juin 1960, à seulement 16 ans. Pour la féliciter, son père lui offre une guitare. La jeune femme venait tout juste de découvrir le rock’n’roll à la radio. Ce cadeau lui a alors permis de jouer de la musique chez elle. Elle écrit même quelques paroles de chanson.

Mais à ce stade-là, la musique demeure un loisir pour elle. Elle apprend l’allemand à Sorbonne durant une année. Puis elle se consacre enfin au chant. Elle se forme deux ans dans une émission de variété. À l’issue de ce programme, elle se présente chez Vogue, qui à l’époque, voulait trouver une voix féminine.

Le directeur artistique qui a octroyé le label de Johnny Hallyday, est convaincu du potentiel de Françoise Hardy. Elle obtient donc son premier contrat le 14 novembre 1961.

« Tous les garçons et les filles » : le premier grand succès de Françoise Hardy

Le label de Françoise Hardy a tout de suite reconnu son talent. En revanche, la production lui conseille de perfectionner son style artistique. L’apprentie artiste a donc commencé à suivre des cours auprès du Petit Conservatoire de la chanson.

À l’époque, un programme télévisé était diffusé sur la chaîne de la RTF, en même temps que les cours. C’était un peu comme la Star Academy des années 1960. En tant qu’élève, Françoise Hardy a gagné en notoriété dans le show. Elle est surnommée « Mademoiselle Hardy ».

Le 28 octobre 1962, Françoise Hardy se produit sur scène pour chanter un texte dont est très fière : Tous les garçons et les filles. C’était une soirée particulière. La majorité des Français regardaient la télévision pour découvrir les résultats du référendum sur l’élection au suffrage universel direct du président de la République.

La belle ballade mélancolique de Françoise Hardy, est survenue lors d’une coupure musicale de cette soirée politique. La jeune adolescente a réussi à captiver l’audience incroyable rassemblée ce jour-là.

Dès le lendemain, les stations de radio ont diffusé la même chanson. Celle-ci a eu un succès énorme et reste à la tête des ventes pendant plusieurs mois, en 1963. La nouvelle idole du public va même s’installer pendant 2 mois à l’Olympia.

Sa popularité a traversé les frontières. Elle est connue au Canada, en Espagne, aux États-Unis, au Japon, aux Pays-Bas, etc. Une traduction italienne de sa chanson est même sortie, relançant encore plus sa carrière.

La carrière de Françoise Hardy depuis les années Yé-yés

Françoise Hardy a intégré la bande des yé-yés. Elle est visible sur la « photo du siècle » auprès de 45 artistes comme Claude François, Johnny Hallyday, France Gall, Serge Gainsbourg, Sylvie Vartan, et beaucoup d’autres, dans la revue Salut les copains.

Ce cliché de la génération « sixties » est signé par le célèbre photographe, Jean-Marie Périer. C’est le même photographe qui a permis à Françoise Hardy de développer l’image sage et mignonne à la sortie du tube « Tous les garçons et les filles ».

Toutefois, lors de ce fameux shooting, Jean-Marie Périer a reçu un ordre spécial de la part du magazine :

« Faire des photos qui vont déplaire aux parents ».

À partir de là, Françoise Hardy change complètement de style vestimentaire. Elle adopte la frange, les minijupes et les bottes hautes. Plusieurs marques comme André Courrèges, Paco Rabanne et Yves Saint Laurent, la sollicitent pour devenir leur ambassadrice.

Françoise Hardy a réalisé de nombreux albums comme « L’Amour Fou », « Ma Jeunesse Fout Le Camp », « L’amitié », « Tant De Belles Choses », etc. Elle a aussi collaboré avec plusieurs artistes.

Mais dernièrement, Thomas Dutronc, a fait une révélation bouleversante sur la star.

« Ma mère ne supporte plus d’entendre les chansons de ses débuts, à part Le temps de l’amour. Il y avait Sésame que j’ai écrite, et qui est sa chanson préférée. Mais il aurait fallu que ce soit elle qui la chante. Hélas, ce n’est pas possible », dit-il.

Françoise Hardy : de chanteuse à écrivaine

Outre son talent pour la musique, Françoise Hardy s’est découvert une autre passion : l’écriture. Le premier livre qu’elle a sorti, était une autobiographie. Il l’intitule « Le désespoir des singes… et autres bagatelles ». Un recueil de ses témoignages qui est paru le 27 mai 2009.

Avec Anne-Marie Simon, elle écrit « Entre les lignes, entre les signes ». Paru le 19 août 2009, c’est aussi un ouvrage autobiographique relatant ses mémoires.

5 ans plus tard, Françoise Hardy publie « L’amour fou ». Un roman qui a connu beaucoup de succès. Elle publie par la suite, d’autres ouvrages autobiographiques comme « Avis non autorisés… » en octobre 2016, « Un cadeau du ciel… » en mars 2018 et « Chansons sur toi et nous » en mars 2022.

Aujourd’hui, l’écriture est plus qu’une passion pour Françoise Hardy. C’est devenu une discipline qu’elle fait quotidiennement.

« Pour ceux qui s’inquiètent du sort de Françoise, disons qu’elle se bat, qu’elle tient le coup du mieux possible, et qu’elle continue d’écrire tous les jours parce que c’est ce qu’elle préfère et qu’elle fait le mieux, » écrit Jean-Marie Périer, photographe et ex-compagnon de la star, sur Instagram.

L’état de santé fragile de Françoise Hardy

Françoise Hardy et Thomas Dutronc, en tant que mère et fils soudés, ont toujours affronté les épreuves les plus difficiles de la vie, ensemble. Il l’a beaucoup soutenu durant son combat contre le cancer du pharynx.

Malgré son soutien, la star a affirmé qu’elle ne trouvait plus la force de chanter à cause de sa « gorge qui est fragile ». Elle avoue aussi qu’elle a perdu l’ouïe d’une oreille, à la suite de ses séances de radiothérapie.

« Je ne pense pas qu’on puisse chanter correctement, y compris avec un appareil auditif, » a-t-elle déclaré.

Lors d’une interview dans le Parisien, du février 2019, Jacques Dutronc, son ancien compagnon, a affirmé :

« Comme ils disent dans les films, ça va aller. C’est une résistante, Françoise. »

Toutefois, en juin 2020, sur RTL, Thomas Dutronc a parlé de son inquiétude face à la santé de sa mère.

« Niveau cancer, elle est vraiment en rémission, mais elle a plein de pépins au quotidien qui font que sa vie est pénible. Elle n’a pas grand moral, mais on va essayer de trouver des solutions… » dit-il.

En juin 2021, Françoise Hardy dit elle-même, qu’elle se sent « proche de la fin ». Sa situation est tellement insoutenable qu’elle a affirmé dans Paris Match le désir de se faire euthanasier.

« J’aimerais parfois partir pendant mon sommeil et ne pas me réveiller », dit-elle.

Elle regrette que cette pratique soit encore illégale en France.

Jacques Dutronc et Thomas Dutronc font une tournée dans toute la France. Mais ils ont à chaque fois un pincement au cœur, à cause de l’absence de Françoise Hardy, due à sa maladie. Au mois d’août 2022, Thomas Dutronc, de passage dans Sept à Huit sur TF1, a affirmé :

« La tristesse, c’est qu’elle n’a même pas pu venir nous voir. Enfin, elle regarde plein de petits films sur Youtube que les gens font avec leur téléphone et tout ça ».

Elle suit donc les performances de son fils sur Internet.

Source : Nostalgie