Arnaque : une nouvelle escroquerie à la carte de fidélité sévit, méfiez-vous

Faites attention à cette nouvelle arnaque. On retrouve des victimes du vol de données de leur carte de fidélité.

Arnaque : une nouvelle escroquerie à la carte de fidélité sévit, méfiez-vous – Source : iStock

La France traverse une période avec d’importantes hausses dans le monde du hacking et des escroqueries. En effet, il semblerait que les différentes arnaques sévissent sur le territoire mais surtout font beaucoup de victimes. Dans une enquête publiée par le magazine Le Télégramme, le 21 novembre, on retrouve une nouvelle arnaque. Les consommateurs d’enseignes de grande distribution doivent alors faire face à une nouvelle escroquerie. Depuis quelques mois, des clients de la grande distribution commencent à décrire qu’ils ont été arnaqué ces derniers temps. Selon les dires, un hacker aurait volé des données de leur carte de fidélité. On vous explique tout ici ! 

L’arnaque à la carte de fidélité

Comme vous le savez déjà, les données personnelles valent de l’or. Pour les arnaqueurs, rien de mieux que de pouvoir les voler. Ainsi, c’est pour cette raison qu’une nouvelle arnaque, la « combolist leak », a été mis en lumière ces derniers mois. Selon nos confrères du Télégramme, on retrouve alors une escroquerie bien spécifique. Un piratage de données des comptes clients. Et ce, dans le but de liquider de grands montants d’argent. De l’argent accumulé sur leurs cartes de fidélité. Rien de beaucoup trop compliqué ici pour les arnaqueurs. Ils n’ont qu’à se rendre sur le dark web. En faisant ceci, ils peuvent alors vendre les informations qu’ils ont trouve sur la carte de fidélité. Un moyen simple et efficace de se faire un joli cachet. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Madame E (@madame_e_monteux)

Il faut dire que cette escroquerie a un aspect positif qui lui donne un avantage. En effet, les Français ne vérifient pas souvent l’argent qu’ils ont sur leurs cartes de fidélité. Sachant qu’elles se trouvent peu consultées, il faut du temps avec que les victimes se rendent compte de l’arnaque. Nos confrères d’Ouest France ont récemment étudié cette nouvelle arnaque. Ils ont trouvé un habitant de Montpellier. Ce dernier se trouve victime de cette arnaque. Il semblerait qu’il ait perdu 130 € via sa carte de fidélité de supermarché. D’après une avocate spécialisée dans la protection des données personnelles : « Cela ne concerne pas uniquement les cartes de fidélité des magasins mais plutôt tous les comptes où vous avez enregistré des coordonnées. Cela peut être les noms et prénoms, adresses, numéros de carte bleue, numéros de carte de fidélité d’une enseigne ». 

Des comptes clients hackés dans les grandes distributions

Cette arnaque constitue malheureusement un véritable système indépendant. En effet, les données volées des cartes de fidélités se trouvent alors revendues. Selon Le Télégramme, sur le dark web, de nombreuses informations trouvées sur la carte de fidélité se trouvent donc mis en vente. Que ce soit l’adresse mail, l’identifiant et le mot de passe du client piraté. Tout se voit vendue. Et ce, à un prix d’au moins 25 % du total contenu sur la carte de fidélité. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by GénérationXYZ (@generation_x.yz)

À présent, de nombreuses enseignes de grande distribution se sont trouvées touchées par cette nouvelle arnaque. On retrouve alors Auchan, Carrefour, ou encore Système U. Les arnaqueurs réussissent à détourner les cartes de fidélité de ces derniers pour en soutirer des données personnelles. Cela signifie donc qu’ils peuvent également dépenser l’argent accumulé par les victimes. Et ce, dans les magasins concernés.

Les bonnes pratiques pour éviter cette arnaque

Comme pour toute arnaque. Il existe des méthodes et des bonnes pratiques pour éviter de faire partie des victimes. Pour voler les données qui se trouvent sur votre carte de fidélité, les malfaiteurs doivent se tourner vers des logiciels malveillants (malwares). Ces derniers réussissent à s’introduire dans les serveurs des clients et captent leurs données de connexion et de compte. La coopérative Système U a même fait des confidences. « Ces malwares sont récupérés par les ordinateurs de nos clients à la suite de navigation internet sur des sites piégés ». 

Pour éviter de tomber dans le piège de cette arnaque, le groupe Système U donne alors des conseils pour leurs clients. Ils conseillent donc de ne jamais utiliser le même mot de passe sur différents sites internet. Ou encore de ne pas utiliser des codes correspondant à des données personnelles ou facilement trouvables. En utilisant des codes plus simples, vous avez davantage de risques de faire partie des victimes. « Il convient d’être vigilant sur son choix de code PIN Carte U, ne pas choisir un code égal à sa date de naissance, ni un code trop simple comme 0000, 1234 ou 1111 ». 

Source : Femme Actuelle