Leila Kaddour : en larmes à la fin de son JT à l’annonce du décès d’un ami

Leïla Kaddour a annoncé le décès de Pascal Josèphe lors du journal de 13 heures sur France 2. Elle n’a pas pu retenir ses larmes.

Leila Kaddour : en larmes à la fin de son JT à l’annonce du décès d’un ami – Source : Capture france 2

Le dimanche 20 novembre marque un moment particulièrement émouvant sur le plateau de France 2, lors du journal de 13 heures. En pleine annonce du décès de Pascal Josèphe, la journaliste Leïla Kaddour fond en larmes. L’audiovisuel pleure la disparition de l’ancien directeur de nombreuses chaînes de télévision. Plusieurs personnalités ont aussi rendu hommage à ce grand homme.

Leïla Kaddour fond en larmes pendant le journal de France 2

Pascal Josèphe est décédé le 20 novembre, le jour de son anniversaire, à cause d’une « maladie foudroyante ». Il venait juste d’avoir 68 ans. C’est sa famille qui a annoncé la triste nouvelle auprès de l’AFP.

Lors d’un communiqué, Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, a salué « la mémoire d’un seigneur de la télévision publique qui en avait fait sa passion et a toujours su traduire en actes sa haute idée du service public avec toujours une envie d’être utile à tous les Français ». Des paroles que Leïla Kaddour a transmises sur le plateau de France 2, lors du 13 heures.

Source : FRANCE 2

La séquence s’est terminée en émotion avec Leïla Kaddour prise de tristesse, lorsqu’elle a dit :

« Il y a des nouvelles que l’on aimerait n’avoir jamais à annoncer. » Les larmes déferlaient déjà sur son visage lorsqu’elle a déclaré : « Nous pensons à sa famille, à ses enfants et à ses proches. C’est la fin de cette édition, merci à vous, passez une belle journée. »

Leïla Kaddour énonce la longue liste de programmes télévisés de Pascal Josèphe

Comme Leïla Kaddour l’a mentionné sur le plateau de France 2, Pascal était « un grand monsieur de la télévision. » Il était diplômé de l’institut d’études politiques (IEP) de Strasbourg et de l’école supérieure de journalisme (ESJ).

Ce dernier était déjà directeur de nombreuses chaînes publiques et privées (France 2 France 3, la 5 et TF1). Il a participé à la création de plusieurs émissions télévisées. Leïla Kaddour le décrit comme « un grand professionnel qui a contribué à lancer beaucoup d’émissions comme Taratata, Frou-Frou ».

En tant que collaborateur de l’ancien PDG de TF1 et France Télévisions, Hervé Bourges, Pascal Josèphe est aussi à l’origine de « Bas les Masques », « Droit de Réponse », « Geopolis » et « Le Cercle de Minuit ». C’est aussi le cas de la série « L’Instit » qui n’aurait pas pu naître sans lui.

Il a également fait partie des responsables de l’agence médias Carat. Il a même fondé le cabinet de consulting IMCA (International Média Consultants Associés), que le cabinet NPA a racheté. Son dernier projet en date était sa collaboration avec l’ancien journaliste de France 2, Rachid Arhab. Ils travaillaient ensemble pour ériger la plateforme dédiée à la culture méditerranéenne, Plumm.tv.

Le monde de l’audiovisuel pleure la disparition d’un grand homme

À la fin du week-end, la séquence du journal des 13 heures est devenue virale. Les émotions de Leïla Kaddour lors de l’annonce du décès de son ancien directeur, ont ébranlé les internautes.

« C’est ça aussi les moments de direct qui font rappeler que tout peut arriver à n’importe quel moment », commente l’un d’entre eux.

Source : Capture Instagram

Un autre a affirmé :

« Tout à l’heure aux 13 heures de France 2, nous avons assisté à un grand moment d’émotion, d’authenticité, d’humanité, de la part d’une grande journaliste. »

Plusieurs personnalités publiques ont réagi à la nouvelle. C’est le cas du président de la République, Emmanuel Macron et de son épouse, dans un communiqué :

« Pascal Josèphe avait fait de la télévision la grande histoire de sa vie. Avec lui s’éteint une haute figure de l’audiovisuel français qui concevait des programmes tout à la fois populaires et exigeants ».

Dans un autre communiqué, Roch-Olivier Maistre, président de l’Arcom et ses membres, ont aussi rendu hommage à Pascal Josèphe :

« Le monde de l’audiovisuel perd une de ses grandes figures, dont les réalisations, l’engagement et l’humanité resteront dans toutes les mémoires ».

Jean-Louis Blot, président d’Endemol France, a annoncé :

« Durant de nombreuses années, les conseils de Pascal Josèphe m’ont accompagné. C’était un immense professionnel et un homme qui écoutait et accompagnait les autres. Toutes mes pensées vont à sa famille et à ses proches ».

Sur Instagram, Nagui a publié une photo de Pascal Josèphe, avec une légende très touchante :

« Un grand Monsieur de la télé nous a quittés. Pascal Josèphe, de ceux que l’on ne voit pas, mais qui font la télé, lui voyait tout avant tout le monde, il sentait venir ce que le public aimerait ce que la TV devait être. Que Le Meilleur Gagne, c’est lui. Taratata, c’est lui. Ma rencontre avec Leïla Kaddour, c’est lui. Je lui dois énormément, il est à jamais dans mon cœur. Je pense à tous les siens et à tous ceux qui l’aiment. Merci Pascal. »

L’ex-présentatrice de l’émission Vie privée, vie publique, Mireille Dumas, a déclaré :

« Pascal Josèphe m’a ouvert l’antenne avec confiance et m’a permis de lancer Bas les masques, ce qui était un pari risqué avec quelqu’un comme moi qui n’avait jamais fait d’antenne. Je lui dois énormément. La télévision lui doit beaucoup. Mes pensées vont à toute sa famille ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nagui (@naguiiiiiii)

Source : Mariefrance