Prêt à taux zéro : les nouvelles possibilités avec MaPrimeRenov’ afin de financer vos travaux

Pour financer les travaux, les Français peuvent compter sur MaPrimeRenov avec un prêt à taux zéro.

Prêt à taux zéro : les nouvelles possibilités avec MaPrimeRenov’ afin de financer vos travaux – Source : Istock

Face au défi de la sobriété énergétique, le gouvernement souhaite voir les foyers Français consommer moins. Mais de cette façon, il reste nécessaire que les logements restent bien isolés, mais que les chauffages aussi restent de bonne qualité. C’est donc dans cette optique qu’il propose MaPrimeRenov’ qui propose un prêt à taux zéro pour financer les travaux énergétiques. On vous explique tout ici. 

MaPrimeRenov’ 

On le sait, cet hiver restera marqué par la sobriété énergétique. Mais cela va alors de paire avec des foyers qui consomment moins. Mais il semble bien difficile de consommer moins si les logements restent mal isolés ou alors avec des chauffages trop vieux qui consomment plus. Alors, pour contrer ce problème, le gouvernement propose MaPrimeRenov’. Ce dispositif permet de prendre en charge avec un certain plafond les travaux à but énergétique. Mais pour le reste à charge, le gouvernement propose un prêt à taux zéro

En effet, dans les travaux pris en charge, on en trouve de toute sorte. On peut aussi bien trouver des travaux pour améliorer l’isolation, comme pour des changements de chaudières. Mais le gouvernement ne pouvant pas financer plus d’un certain plafond, pour soulager le reste à charge, la possibilité du prêt à taux zéro parait idéale. Ainsi, jeudi dernier, le ministre du Logement, Olivier Klein a pris la parole sur RTL à ce sujet. Il a annoncé que le dispositif “a permis de rénover 1,5 million de foyers. Et pour mieux accompagner les plus modestes, nous mettons en place l’éco-prêt à taux zéro”. 

Le prêt à taux zéro

Ainsi, le ministre souhaite que les travaux énergétiques puissent tout de même avoir lieu. Car, le gouvernement a pu constater que pour le reste à charge, certains foyers ne faisaient pas les travaux par manque de moyen. “Aujourd’hui il y a des aides importantes, une famille qui a par exemple 20 000 euros de chantier pour passer d’une chaudière au fioul à une chaudière à granulés aura une aide d’environ 15 000 euros, ça dépendra de ses ressources, et il y aura un reste à charge”. Ainsi, cette charge sera largement réduite grâce à ce prêt à taux zéro. 

Ainsi, pour bénéficier de ce prêt à taux zéro, il faut déjà bénéficier de MaPrimeRenov’. Il faut donc se voir suivi par un conseiller France Renov. Et ce dernier aura la charge de faire la demande à la banque. “Et si vous êtes éligible à MaPrimeRénov’pour des raisons de ressources moyennes, vous aurez droit à ce prêt à taux zéro pour compléter l’aide de l’État”. 

Le montant et banque

Pour le moment, ce prêt à taux zéros reste possible dans les banques partenaires. Ainsi, cela comprend la Banque Populaire, mais également la Caisse d’épargne. Pour l’année qui suit, la liste des banques qui proposeront aussi ce prêt devrait s’allonger. Que cela soit la Banque Postale, le Crédit Agricole ou même le Crédit Mutuel. Pour ce qui reste du plafond, ce dernier devrait s’élever à 30 000 euros. 

En revanche, même le prêt reste à taux zéro, il s’agit d’un prêt à rembourser. En revanche, comme son nom l’indique, il n’y aura aucun intérêt dessus. 

Source : Midi Libre