Smic : Livret A, retraites, impôts… les changements à compter du 1 er janvier 2023

Qu’est-ce qui va changer en 2023 ? Le montant du SMIC et des pensions de retraite de base sera-t-il toujours le même ? On vous dit tout.

Smic : Livret A, retraites, impôts… les changements à compter du 1 er janvier 2023 – Source : Istock

Le début de l’année rime avec une nouvelle loi de finances effective. À compter de ce 1er janvier 2023, beaucoup de choses vont changer pour les finances personnelles et le quotidien des Français. SMIC, impôts, retraites… voici quelques changements qui entreront en vigueur l’année prochaine.

Évolution du SMIC

La forte inflation constatée dans le pays depuis plusieurs mois pourrait pousser le gouvernement à revaloriser le montant du SMIC. Selon le site, service public, le SMIC augmente automatiquement chaque année.

Cette augmentation se base selon 2 facteurs :

  • L’inflation observée l’année précédente pour les 20 % des foyers au revenu les plus précaires
  • La moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire de base ouvrier et employé (SHBOE)

Cette année, le salaire minimum de croissance (SMIC) a plusieurs fois augmenté. D’abord, il y a eu la hausse légale au 1er janvier 2022 qui était de 0,9 %. Ensuite, il y a eu la hausse automatique du mois de mai avec 2,65 % d’augmentation.

Le 1er août 2022, le SMIC a encore augmenté de 2,01 %. Au total, le SMIC a connu une hausse de 7,76 % sur un an. Aujourd’hui, le salaire minimum de croissance est de 1 329,05 euros net. Quant à la hausse du premier janvier 2023, le gouvernement communiquera les détails au mois de décembre.

Taux du livret A

Les épargnants ont déjà bénéficié de 2 hausses du taux du livret A cette année. Depuis le mois d’août 2022, le taux du produit d’épargne est à 2 %, mais cela pourrait augmenter encore plus en 2023.

Le taux est certes en dessous du niveau d’inflation qui était de 5,3 % cette année. Cependant, il pourrait se rapprocher de ce niveau en dépassant les 3 %. D’autant plus que le ministère de l’Économie estime que l’indice des prix à la consommation sera de 4,2 %.

L’augmentation du taux du livret A dépend de l’inflation entre le mois de juillet et décembre 2022. Cela dit, le taux du livret A ne sera pas revalorisé dès le 1er janvier 2023. Les épargnants devront attendre jusqu’au 1er février 2023.

Aide au carburant

La ristourne à la pompe prendra fin au 31 décembre 2022. C’est un nouveau dispositif d’aide au carburant que le gouvernement mettra en place l’année prochaine. Selon la Première ministre Élisabeth Borne, le dispositif s’appellera « indemnité carburant travailleurs ».

Cette dernière a aussi expliqué que c’est la moitié des ménages français qui en bénéficiera. L’indemnité carburant travailleurs concerne surtout les salariés allant au travail en voiture. Le gouvernement étudie encore sur d’autres solutions pour cette aide au carburant qui soit plus adaptée.

Augmentation des retraites

Les pensions de retraite du régime de base vont de nouveau évoluer dès le 1er janvier 2023. Pour rappel, le régime de base des retraites a augmenté de manière anticipée au mois de juillet. Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale prévoit une hausse de 0,8 % en 2023.

Quant au régime complémentaire de l’Agirc-Arrco, la pension a déjà augmenté de 5,12 % au début du mois de novembre 2022.

Prix du timbre

Dans un monde où tout est numérisé, s’envoyer de vraies lettres écrites à la main semble vieux jeu. Même si certains le font encore, le changement qui sera appliqué dès le 1er janvier 2023 va les attrister.

À partir de l’an prochain, il ne sera plus possible de coller le timbre rouge sur une enveloppe. En effet, La Poste s’est orientée vers le numérique en rebaptisant la lettre rouge en « e-lettre rouge ».

L’e-lettre rouge ne sera disponible qu’en ligne et en plus, le prix du timbre va augmenter. Si cette année le timbre rouge est de 1,43 euro, en 2023, il sera de 1,49 euro. Le prix du timbre rouge augmentera donc de 0,06 centime pour la version dématérialisée.

La taxe d’habitation en 2023

Dès l’année prochaine, les Français n’auront plus à payer de taxe d’habitation sur leurs résidences principales. Cet impôt sera toutefois toujours applicable sur les résidences secondaires.

Tout comme la taxe d’habitation sur les résidences principales, le calcul de celle pour les autres biens diffère selon la commune. Certaines communes appliquent une majoration à cette taxe.

Le site Service Public précise qu’il est possible de demander une exonération de cette majoration. Il faut faire la demande auprès du centre des impôts dans la commune de la résidence secondaire.

Taxe foncière 2023

Les propriétaires immobiliers vont devoir se préparer pour une forte augmentation de la taxe foncière. Cette dernière pourrait atteindre 52 % à Paris et 20 % à Grenoble.

Cette flambée de la taxe foncière est due au non-plafonnement des valeurs locatives cadastrales. Pourtant, le calcul de la taxe foncière dépend de ces valeurs. La hausse des valeurs locatives cadastrales devrait être de 7 % en 2023.

Barème de l’impôt sur le revenu

L’impôt va certainement diminuer pour certains Français en 2023. Et ce, grâce à la revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu. Le projet de loi de finances pour 2023 réserve une augmentation de 5,4 %.

Voici le barème qui va s’appliquer aux déclarations de revenus au printemps 2023 :

  • Moins de 10 777 euros de revenu imposable : 0 %
  • À partir de 10 777 euros jusqu’à 27 478 euros de revenu imposable : 11 %
  • De 27 478 euros à 78 570 euros de revenu imposable : 30 %
  • Entre 78 570 euros et 168 994 euros de revenu imposable : 41 %
  • Plus de 168 994 euros de revenu imposable : 45 %

Bouclier tarifaire 2023

La crise énergétique actuelle pourrait engendrer une forte augmentation du prix du gaz et de l’électricité cet hiver. Le gouvernement a donc mis en place pour réduire l’effet de cette flambée de prix chez les consommateurs.

Le bouclier tarifaire sera reconduit en 2023. Au mois de janvier 2023, la hausse des prix du gaz sera plafonnée à 15 %. Cette limite s’appliquera sur l’électricité vers le mois de février 2023.

Hausse du budget de MaPrimeRénov’

En 2022, le gouvernement a réservé 2 milliards d’euros pour le dispositif MaPrimeRénov’. Dans le projet de loi de finances 2023, le budget de l’aide à la rénovation énergétique augmente à 2,6 milliards d’euros.

Le montant de l’aide MaPrimeRénov’ dépend des revenus d’un foyer. Il est aussi calculé selon le gain écologique que les travaux vont apporter.

Les tarifs pour les autoroutes

Il est possible que le prix des autoroutes suive l’inflation de cette année. L’addition au péage pourrait coûter 7 à 8 % plus cher en 2023. Le ministre des Transports assure vouloir négocier avec les sociétés autoroutières pour que l’augmentation soit « raisonnable ».

Au 1er janvier dernier, l’augmentation des tarifs des autoroutes était de 2 %. L’an prochain, avec l’intervention du gouvernement, elle pourrait tourner autour de 4 %.

Source : L’Internaute