Compte retraite : utilité, accès, estimation… comment y accéder ?

L’application « Mon compte retraite » permet d’accéder aux informations retraites. Il est utilisé par les personnes retraitées et actives.

Compte retraite : utilité, accès, estimation… comment y accéder ? – Source : Istock

Tout individu ayant travaillé durant au moins 2 trimestres possède un compte retraite. Ce compte est accessible via l’application « Mon compte retraite ». On vous explique comment il fonctionne.

L’utilité d’avoir un compte retraite

Que vous soyez salarié, fonctionnaire, cadre ou simple employé, vous possédez forcément un compte retraite. Ce compte retraite a plusieurs utilités et vous pouvez suivre son évolution en utilisant l’application « Mon compte retraite ».

« Mon compte retraite » vous permet de faire plusieurs choses. Par exemple, elle vous permet de visualiser votre carrière ainsi que vos droits pour tout régime de retraite. Vous pouvez aussi, grâce à l’application, vous octroyer votre relevé de carrière simplement en le téléchargeant.

Encore plus pratique, l’application vous permet également de simuler votre montant de retraite ainsi que votre âge de départ. Et ce, depuis votre mobile.

Prochainement, « Mon compte retraite » sera mise à jour. Elle débloquera donc de nouvelles fonctionnalités et vous permettra de gérer plus de choses. Vous pourrez, dans pas longtemps, suivre vos demandes de retraite et réversion.

Notons que même si vous n’êtes plus actif, vous pouvez toujours utiliser l’application. En effet, cette dernière permet même aux retraités de consulter et de télécharger l’ensemble de leurs paiements et attestations fiscales.

Pour finir, sachez que le compte retraite d’une personne s’ouvre au bout de deux trimestres d’activité. Celui-ci reste accessible durant toute la période où elle exerce un métier et peut-être consulté même après sa retraite.

Se connecter à « Mon compte retraite »

Il vous est possible d’accéder à « Mon compte retraite » sur ordinateur ou sur mobile. Si vous êtes sur ordinateur, vous pouvez y accéder en vous connectant sur le site info-retraite. Voici ce que vous devrez faire ensuite.

Une fois sur le site commun aux 35 principaux régimes, accédez à « Mon compte retraite ». Puis, identifiez-vous. Pour l’identification, vous devez sélectionner un compte que vous avez déjà créé auparavant. Il peut s’agir de n’importe quel compte tant qu’il vous appartient. Une fois cela fait, entrez vos identifiants ainsi que votre mot de passe. Vous serez, par la suite, automatiquement redirigé sur votre compte retraite.

C’est la démarche à suivre si vous avez déjà un compte. Dans le cas contraire, voici ce que vous devez faire.

Tout d’abord, connectez-vous sur le site info-retraite Ensuite, procédez à l’ouverture de votre compte en cliquant sur créer un compte. Enfin, renseignez toutes les informations personnelles demandées (nom, prénom, date de naissance, etc.). Votre compte s’ouvrira et vous pourrez commencer à le consulter quand vous le souhaitez.

Notons que la façon de se connecter est quasiment la même sur Smartphone. La seule différence, c’est qu’il faut, avant la connexion, télécharger l’application « Mon compte retraite ». Cette application est disponible sur iOS et Android. Elle est facile à installer et ne requiert que peu d’espace mémoire.

Une fois l’application installée, vous pourrez vous connecter à votre compte retraite sur votre mobile. Entamez alors la même démarche que celle expliquée plus haut pour créer un compte. Puis, renseignez les informations personnelles demandées. Une fois cela fait, vous n’aurez plus qu’à entrer vos identifiants ainsi que votre mot de passe.

Pour information, une personne qui n’a pas « Mon compte retraite » reçoit ses relevés de carrière par voie postale. À partir de 55 ans, elle reçoit également son estimation de retraite par courrier.

La retraite à taux plein

Tous les retraités veulent bénéficier d’une retraite à taux plein. Pourquoi ? Parce que celle-ci offre plusieurs avantages. Seulement, pour l’avoir, il faut répondre à deux critères d’éligibilité. Nous allons vous les détailler.

Le premier critère, c’est le nombre de trimestres d’assurance. En effet, une personne, pour qu’elle puisse bénéficier d’une retraite à taux plein, doit disposer d’un nombre de trimestres précis. Sans ces trimestres, il ne peut bénéficier entièrement de la retraite à taux plein.

Le deuxième critère, c’est l’âge à laquelle on prend sa retraite. Une personne qui souhaite bénéficier du taux plein doit, en effet, partir à la retraite à l’âge légal. Dans le cas contraire, il se verra refuser sa demande.

Notons que l’âge légal à laquelle on peut prendre sa retraite, c’est à 67 ans. Arrivé à cet âge, vous pourrez avoir le taux plein même avec un nombre de trimestres d’assurance insuffisant.

Parlons maintenant du travail en invalidité. Sachez-le, le travail en invalidité n’est pas une condition permettant de toucher le taux plein. Certes, il permet au travailleur de cotiser à la retraite. Cependant, le nombre de trimestres que ce dernier cotisera n’aura aucune valeur.

Et ce, parce qu’une personne en invalidité a droit automatiquement au taux plein. Elle n’a pas à avoir le nombre de trimestres d’assurance nécessaire.

Des exceptions pour bénéficier du taux plein

Comme on vient de l’expliquer, pour avoir le taux plein, une personne doit remplir deux conditions. La première, avoir un nombre de trimestres d’assurance suffisant. La deuxième, prendre sa retraite à 67 ans au moins.

Cependant, ces deux conditions ne sont pas toujours absolues. Dans certains cas, une personne qui ne peut les remplir reçoit quand même le taux plein. C’est notamment le cas lorsqu’une personne a cessé d’exercer pour soutenir son enfant handicapé pendant au moins 30 mois. Elle pourra, même si elle prend sa retraite à 65 ans, bénéficier d’une retraite à taux plein.

Notons également qu’une personne peut partir à la retraite à 62 ans, et toucher quand même le taux plein. Pour cela, elle doit :

  • Être handicapée et avoir un taux d’incapacité permanente d’au moins 50 %
  • Être inapte à travailler en ayant une incapacité permanente de travail d’au moins 50 %
  • Être mère de famille avec moins trois enfants à charge. Dans ce cas-ci, la femme doit avoir un travail manuel ouvrier et disposer d’au moins 120 trimestres d’assurance retraite.
  • Toucher une pension d’invalidité de la Sécurité sociale.

Sachez-le, une personne qui prend sa retraite à 62 ans peut avoir le taux plein même sans ces critères. Il suffit qu’elle remplisse les conditions permettant de bénéficier d’une retraite anticipée.

Source : Femme Actuelle