Amiens : elle donne naissance à son bébé à la cantine de la Cité scolaire après un déni de grossesse

Une jeune étudiant a fait un déni de grossesse à Amiens. Elle a accouché en plein milieu de la cantine de son lycée.

Amiens : elle donne naissance à son bébé à la cantine de la Cité scolaire après un déni de grossesse – Source : Istock

En France, on compte 3 naissances sur 1000 chaque année issues de déni de grossesse. Bien que ce phénomène reste rare, il n’est pas impossible. La définition de déni de grossesse reste donc très vague. Toutefois, la réalité fait peur à de nombreuses femmes. Ne pas savoir que notre corps attend un bébé. Durant la grossesse, l’attente d’un bébé, il existe de nombreuses préparations à faire. Dans ce cas, pas le temps de préparer… En effet, à Amiens, une jeune étudiante a récemment accouché d’un bébé dans la cantine de son lycée. Une situation improbable. On vous explique tout ici !   

Le déni de grossesse

Le déni de grossesse se définit par un manque de conscience de porter un enfant. Et ce, passé le premier trimestre. Or, pour certaines femmes, le manque de conscience reste jusqu’à l’accouchement. Une situation qui effraie de nombreuses femmes. Bien que cela ne se produise que pour 3/1000 naissances par an. L’idée ne parait pas pour autant moins effrayante. Habituellement, l’attente d’un bébé se fait avec de nombreux préparatifs, un changement de mode de vie, et même parfois du repos. Pour la jeune étudiante d’Amiens, cela n’a pas eu lieu. Cette dernière a vécu ce que l’on appelle un déni de grossesse complet. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by CNEWS (@cnewsofficiel)

Par là, on entend qu’elle a appris qu’elle attendait un bébé en l’accouchant. Aucune préparation, aucun repos. Son corps ne lui a tout simplement pas montré qu’elle attendait un enfant. Dans de nombreux cas, le déni peut alors conduire à vivre un accouchement seule, sans équipe médicale. Et ce, puisqu’on ne s’y attend pas du tout. Selon une étude, en France, sur 340 accouchements à la suite d’un déni de grossesse, 80 accoucheraient seules chez elles. Une situation qui peut faire très peur à ces jeunes femmes. Heureusement, pour l’étudiante au lycée d’Amiens, elle a pu recevoir l’aide d’un manager du service restauration. Ce dernier avait alors un diplôme de secourisme. 

Un accouchement surprise pour une étudiante à Amiens

Le déni de grossesse qui se fini bien. Pour une étudiante, habitant à Amiens, la fin de l’histoire reste tout de même positive. Le 10 novembre 2022, cette dernière a accouché dans la cantine de son lycée d’Amiens. Selon les dires du Courrier Picard, cette dernière aurait fait un déni de grossesse complet. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Gossip Room (@gossiproomoff)

Après de violentes douleurs, la jeune femme a senti une sensation inconnue. Elle se trouvait à la cantine de son lycée, Edouard-Gand à Amiens.  Assez vite, le manager du service restauration, avec une formation de secouriste, a couru pour lui venir en aide. Très rapidement, il a compris ce qu’il se passait. « Au début, je n’y ai pas cru », confie-t-il à nos confrères. Il poursuit en disant qu’il s’avérait « impossible de se douter qu’elle puisse être enceinte, elle avait le ventre tout plat ».

Amiens : Une naissance réussie malgré tout

Impossible pour la jeune étudiante d’attendre l’arrivée des secours d’Amiens. Son travail avait bel et bien déjà commencé depuis un moment. Le manager de la cantine scolaire, Vincent Piquot, a donc fait le choix d’isoler la jeune femme de ses camarades. « Elle m’a dit qu’elle sentait quelque chose qui poussait. Je lui ai dit de mettre ses pieds sur mes genoux et de pousser fort. On voyait déjà la tête de l’enfant », raconte-t-il. 

Un déni de grossesse qui a abouti par la naissance d’une petite fille. En effet, l’étudiante d’Amiens a accouché d’une fille. Cette dernière pesait 2,5 kg. D’après les dires, les deux se portent très bien. Et ce, après ce qui aurait pu être une situation traumatique.

Source : Le Parisien