SNCF : un prix plus élevé sur certains billets, pour faire face à la hausse des coûts de l’énergie

Pour lutter contre la hausse des pris de l’énergie, SNCF augmentera le prix de certains billets de 5 % en moyenne.

SNCF : un prix plus élevé sur certains billets, pour faire face à la hausse des coûts de l’énergie – Source : Istock

La France connaît actuellement un période difficile. Et ce, surtout sur le plan énergétique. En effet, le conflit de nos voisins de l’est a fait que les importations vers la France deviennent rares ou même coûteuses. Avec ceci, on retrouve alors une hausse des prix de l’énergie en France. Que ce soit le prix de l’électricité, du chauffage ou encore du carburant. Tout a augmenté. Ce qui fait que l’inflation dans le pays a battu des records en 2022. La France approchait les 6,2 % en un an sur le territoire. Pour contrer cela, le gouvernement a mis en place certaines aides pour contrer la hausse des prix. Et ce, avec des aides telles que le chèque énergie ou la ristourne du carburant. Toutefois, SNCF ressent toujours ce coût. Ainsi, ils ont dû se résoudre à augmenter le prix de certains billets. On vous explique tout ici ! 

Une augmentation des tarifs en janvier 2023

Comme expliqué, la hausse des prix de l’énergie a eu un grand impact sur la SNCF. Pour le moment, les prix des billets n’ont pas encore connu de grands changements. Toutefois, cela ne risque pas de tarder. En effet, le vendredi 18 novembre, la SNCF a annoncé prévoir une hausse des tarifs des TGV. Cela ne se produira pas tout de suite. Or, l’entreprise ferroviaire publique prévoit d’augmenter le prix de certains billets d’en moyenne 5 %. Et ce, afin de contrer la hausse des prix de l’énergie sur le territoire. 

Le vendredi 18 novembre, lors d’une conférence de presse, la SNCF a donc évoqué l’augmentation des tarifs des billets. Ils comptent augmenter ces derniers d’en moyenne 5 %. Ce changement se fera à compter du 10 janvier 2023. Sachez tout de même que cette hausse en concerne pas tous les billets. En effet, elle ne concernera que les billets achetés à la dernière minute, les trajets les plus demandés, et les trajets personnels. SNCF prévit également d’augmenter, de ce même 5 %, le prix des trajets Intercités. Or, ce changement reste encore dans les mains de l’État pour validation ou non. 

Un bouclier tarifaire pour certains trajets 

Vous le savez sans doute déjà, SNCF a mis en place un « bouclier tarifaire ». Le même principe que le bouclier tarifaire du gouvernement a été mlis en place pour les billets de TGV Inoui. En effet, sur SNCF Voyageurs, vous pouvez alors voir que les prix des TGV n’augmenteront pas. Et ce, dans la mesure où ils se trouvent achetés à l’avance. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by @rapidactus

Sachez que SNCF a tout de même voulu rassurer sa clientèle. Si l’on se fie à la grille des tarifs Ouigo, un TGV sur cinq ne connaîtra pas de hausse de prix. Le prix de ces billets resteront intacte. Il convient d’ajouter que les tarifs maximum garantis par la carte Avantage ou les abonnements Max jeunes et seniors ne changeront pas non plus. À 79 euros par mois, ces billets resteront au même prix, s’ils sont achetés à l’avance. 

SNCF compte modifier les conditions d’échange

Enfin, tournons-nous vers les conditions d’échange et de remboursement. Les tarifs des billets ne sont pas les seules choses que SNCF compte modifier. Dès le 1er février 2023, ces conditions d’échange et de remboursement vont subir quelques modifications. Il convient alors de faire ses adieux à la mesure mise en place durant la crise sanitaire. Un allègement avait été mis en place avec une gratuité des échanges jusqu’à J-3. Or, ceci a fortement impacté SNCF. Selon les dires de SNCF Voyageurs, il y a eu un « triplement » des échanges à quelques jours du trajet. Malheureusement, cela ne signifie pas seulement une perte financière pour SNCF mais il y avait également une multiplication des places vides dans le train. 

Désormais, ceci va changer. SNCF voudrait que les places vides disparaissent. De ce fait, ils prévoient de mettre un place un frais d’échange. Pour 19 euros, vous pourrez échanger votre billet à partir d’une semaine avant le départ. Le directeur de TGV-Intercités, Alain Krakovitch, a expliqué : « L’objectif est de libérer les places suffisamment tôt pour que d’autres clients puissent les racheter ».    

Source : CNews