Comment faire un bon CV : les étapes pour retenir l’attention du recruteur

Comme votre CV est votre premier contact avec un recruteur, soignez-le. Découvrez dans cet article comment faire un bon CV.

Comment faire un bon CV : les étapes pour retenir l’attention du recruteur – Source : Istock

Selon une étude sociale, un recruteur passe, en moyenne, 34 secondes sur la lecture d’un CV. Votre avenir professionnel se joue donc sur une demi-minute. C’est la raison pour laquelle certaines personnes passent des journées entières à peaufiner les informations qui y figurent. D’où l’intérêt d’apprendre dès maintenant comment faire un bon CV qui séduit le recruteur.

Maintenant qu’il est temps pour vous de rejoindre la vie active, vous vous demandez sûrement comment faire cela. La spécificité d’un bon CV dépend du contenu que vous décidez d’y mettre. Cependant, attention aux petites erreurs qui peuvent vous coûter votre place. Mettez toutes les chances de votre côté en découvrant dans cet article comment faire un bon curriculum vitæ.

Comment faire un bon CV : les points essentiels

En général, un recruteur cherche les données suivantes dans votre CV :

  • Le titre de votre CV,
  • Vos coordonnées complètes,
  • Vos expériences professionnelles,
  • Vos diplômes et formations,
  • Vos compétences techniques et soft skills,
  • Vos centres d’intérêt

Cependant, pour vous démarquer de vos concurrents, assurez-vous de cocher les qualités suivantes :

Un titre adéquat à l’offre d’emploi

Comment faire pour valoriser un bon CV aux yeux du recruteur ? Il doit d’abord être personnalisé. Le poste que vous voulez occuper doit figurer sur le titre du curriculum vitæ.

Une indication claire de vos coordonnées

Ces informations doivent permettre aux recruteurs de vous contacter facilement. Ils doivent notamment mentionner un numéro de téléphone pour vous joindre, ainsi que votre adresse email professionnelle.

Une photo professionnelle sobre

Utilisez une photo professionnelle qui vous montre la meilleure version de vous. Portez une tenue professionnelle et affichez un joli sourire.

Soyez attentif à vos expériences professionnelles

Le sujet des expériences professionnelles est un point essentiel de votre CV. Celles-ci doivent être réalisées dans un ordre antichronologique.

Les informations qui y figurent doivent être stratégiques :

  • Évoquez la relation entre votre expérience professionnelle et les compétences que vous avez acquises.
  • Parlez de résultats concrets, donnez des statistiques utiles.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Louisa Lasolution (@louisalasolution)

Vos formations et vos diplômes

Mettez en relation la formation ou le diplôme, avec les compétences que vous avez acquises. Si ces informations sont bien rédigées, vous apporterez de la valeur à votre CV.

Des centres d’intérêt

Cette partie doit illustrer vos passions. Soyez original et spécifique. Essayez d’y inclure les activités extra-professionnelles qui sont liées au poste que vous recherchez.

Une section spéciale pour vous démarquer

Après le titre de votre CV, rédigez un petit paragraphe intitulé, par exemple, « ce que j’apporte à l’entreprise ». Cette section doit parler de ce que vous promettez à l’entreprise. Inscrivez ce qui vous démarque des autres candidats. Est-ce la maîtrise d’un outil d’expertise en particulier, ou autre ? À vous de choisir.

Comment faire un bon CV : les erreurs à éviter

Rédiger un bon CV, c’est aussi éviter certaines erreurs, comme :

Un mauvais titre de CV

Le titre de votre CV ne doit pas juste être un copier-coller du profil recherché. Il doit au moins figurer votre intérêt et vos souhaits d’évolution dans le poste.

Un vocabulaire trop technique

Chaque personne qui va lire votre CV doit pouvoir comprendre les données que vous y avez inscrites. Vous pouvez être spécifique et technique, mais en restant clair.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by CFA AC PARIS (@acpariscfa)

Un objectif professionnel mal défini

Un CV percutant est celui qui permet de repérer au premier coup d’œil, votre adéquation et vos capacités pour le poste. Le recruteur ne doit pas avoir à fouiller votre CV pour cela.

Des arguments trop légers

Les candidats font souvent l’erreur de déclarer les compétences au lieu de les démontrer. Ne faites pas cette erreur en évoquant vos réussites professionnelles en même temps que les moyens utilisés.

Des réussites non professionnelles trop mises en avant

Le curriculum vitæ doit majoritairement mentionner votre apport personnel à la société. Trop d’informations hors contexte sont superflus.

Un CV incomplet

Trop de CV se retrouvent aux oubliettes, à cause du manque d’informations. Il peut s’agir de votre âge, de la date spécifique d’une formation, ou autre.

Un CV obsolète

Un CV doit toujours se retravailler à chaque nouveau changement professionnel. Ne vous contentez pas de rajouter une ligne sur votre ancien curriculum vitæ.

Les trous dans le CV

Une période vide dans le curriculum vitæ peut vous coûter cher. Si vous avez réalisé une formation entre-temps, mentionnez-la.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Louisa Lasolution (@louisalasolution)

Une présentation inappropriée

Un CV doit attirer l’attention, mais il doit rester sobre. N’abusez pas trop du graphique, des couleurs, des encadrés et des polices.

Les meilleurs outils pour créer un bon CV

Créer son curriculum vitæ de A à Z peut être difficile et très chronophage. Cette action nécessite la maîtrise de Libre Office, Photoshop ou Word. Toutefois, son rendu peut ne pas toujours vous plaire.

Mais ceux qui ont réalisé les CV les plus réussis vous diront que cette tâche leur a juste pris quelques clics. Il existe, en effet, des logiciels pour vous aider à créer le vôtre.

Les meilleurs outils de création de CV sont :

  • Cvsmash
  • monCVparfait
  • CV Maker
  • Canva
  • CVDesignR
  • Etc.

Ces derniers vous donnent accès à des paramètres de personnalisation pour une mise en page qui vous correspond le plus. De plus, vous y épargnerez beaucoup de temps.

Pour faire un sans-faute dans la rédaction de votre CV, vous pouvez avoir recours à des outils comme :

  • MerciApp
  • Cordial
  • BonPatron
  • LanguageTool
  • Le Robert Correcteur

Source : Merci-App