Roselyne Bachelot : l’ancienne ministre de la Culture évoque sa rencontre avec Emmanuel Macron

Récemment, Roselyne Bachelot a accordé une interview sur RTL et a fait quelques confidences sur l’époque où elle était ministre. Les détails.

© Crédits photos : Getty Images

Afficher Masquer le sommaire

Dimanche 5 mars dernier, Roselyne Bachelot était l’invitée de Bruno Guillon dans l’émission « Bon Dimanche show » sur RTL. La femme politique a ainsi profité de cette occasion pour faire quelques confidences sur Emmanuel Macron, et notamment sur ce qu’elle a vécu lorsqu’elle était encore membre du gouvernement. 

Roselyne Bachelot sur les appels nocturnes du président

Roselyne Bachelot ne voulait plus faire de la politique. Cependant, en 2020, lorsque Jean Castex l’avait convaincue, elle a accepté d’occuper la place de Franck Riester en tant que ministre de la Culture. Et ce, jusqu’en 2022.

Maintenant, la femme âgée de 76 ans ne fait plus partie des membres du gouvernement. Et depuis qu’elle a quitté sa fonction en tant que ministre, c’est dans les médias qu’elle a décidé de faire carrière.

À lire Ayem Nour : son appel à l’aide à Emmanuel Macron et au roi du Maroc

En effet, depuis quelques années, Roselyne Bachelot travaille sur RTL dans l’émission de Laurent Ruquier « Les Grosses Têtes ». À part cela, elle officie également en tant que chroniqueuse sur BFMTV.

En tout cas, à la télévision ou à la radio, l’ancienne ministre de la Culture n’est jamais avare de confidences, surtout lorsqu’il s’agit de la politique ou encore du président de la République, Emmanuel Macron. 

La célèbre animatrice de télévision en a même fait un ouvrage intitulé « 682 jours – le bal des hypocrites », paru jeudi 5 janvier 2023. Un livre dans lequel elle se confie notamment sur les appels nocturnes qu’elle recevait du Chef d’État lorsqu’elle était ministre.

« Nous sommes tous de petits dormeurs en politique. Moi, jamais plus de 5 heures. Mais Emmanuel, à 2 heures du matin, il est debout », a-t-elle écrit.

À lire Sheila : la prise de parole de la chanteuse concernant les retraites

Roselyne Bachelot sur Emmanuel Macron : « On a reçu des engueulades »

Comme elle l’a fait dans son livre, Roselyne Bachelot s’est aussi confiée sur Emmanuel Macron dans une interview accordée à Bruno Guillon dans l’émission « Bon Dimanche show », le 5 mars dernier. Dans une vidéo dévoilée par Gala, l’animatrice de radio a ainsi déclaré que le président s’énerve facilement.

À ce sujet, elle a notamment confié : 

« On a reçu des engueulades de sa part en début de Conseil des ministres à ne pas piquer des gaufrettes ». 

Une déclaration qui laisse penser que le mari de Brigitte Macron n’est pas toujours tendre avec les autres membres du gouvernement.

À lire Emmanuel Macron : la disparition de sa montre pendant l’interview a suscité beaucoup d’interrogations

Si Emmanuel Macron est celui qui s’énerve facilement, la chroniqueuse sur BFMTV a pour autant fait savoir que le « plus cochon » des membres du gouvernement à son époque était Éric Dupond-Moretti. Elle a ensuite affirmé que Marlène Schiappa est celle qui avait « la force d’un bœuf », tandis que tout le monde « fait le coq ».

Lorsque l’animatrice de l’émission « Les Grosses Têtes » a par ailleurs été interrogée sur la personne qui était « têtue comme une mule », celle-ci a déclaré que c’était l’ancien Premier ministre, Jean Castex.

Malgré sa déclaration, elle a néanmoins affirmé au cours de son interview qu’elle apprécie beaucoup ce dernier.

« Je l’adore », a-t-elle dit face à Bruno Guillon, avant d’ajouter avec un grand sourire : « Jean, je t’aime ! ».

À lire Retraites : par quelles mesures êtes-vous concernés selon votre génération ?

Notons qu’actuellement, Jean Castex est président-directeur général de la Régie autonome des transports parisiens (RATP).

Elle se confie sur sa première rencontre avec le président de la République

Roselyne Bachelot a aussi parlé de sa présence au gouvernement, durant son interview accordée dans l’émission « Bon Dimanche show ».

D’abord, elle a expliqué comment l’ancien Premier ministre Jean Castex, qu’elle apprécie beaucoup, l’avait contactée. Ensuite, elle a raconté comment elle a rencontré le président de la République Emmanuel Macron, deux jours plus tard.

À ce sujet, l’ancienne ministre de la Culture a en effet confié : 

À lire Article 49.3 : c’est quoi au juste ?

« Ce garçon me dit : ‘Comment voyez-vous les choses ?’, en fixant mon regard, en fixant mes yeux, avec une intensité absolument incroyable. J’étais hypnotisée ». Elle a ensuite ajouté : « Je me dis : ‘Ce n’est pas possible, les Français ont élu ce président de la République, un jeune gars.’ Et effectivement, moi, j’ai été ministre sous Jacques Chirac, sous Nicolas Sarkozy, c’est le troisième président de la République que j’utilise ».

Roselyne Bachelot était en effet surprise par l’âge du Chef d’État. Et elle était également surprise lorsque ce dernier, qui va bientôt recevoir le roi Charles III, lui a demandé son avis.

« D’habitude, les présidents de la République me donnent une feuille de route », a-t-elle conclu.

                                                                                      Source : Femme Actuelle, Voici, Femme Actuelle

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :