Matthieu Delormeau : une plainte déposée contre le chroniqueur de TPMP

Matthieu Delormeau a été attaqué en justice par Francky Vincent. Il est la deuxième personnalité de « TPMP » à subir les foudres du chanteur.

© Matthieu Delormeau : une plainte déposée contre le chroniqueur de TPMP - Source : Capture C8

Afficher Masquer le sommaire

Après avoir soutenu Gilles Verdez, Matthieu Delormeau a été assigné en justice pour diffamation. L’origine de cette affaire remonte à la visite de Francky Vincent sur « TPMP » en décembre dernier. On vous raconte tout.

Matthieu Delormeau et Francky Vincent

Sur le plateau de « TPMP » le 6 décembre 2022, Gilles Verdez a attaqué Francky Vincent. Le chroniqueur, très remonté, a reproché à l’artiste son admiration envers Dieudonné.

« Vous avez quand même dit que Dieudonné était votre idole (…) Comment pouvez-vous dire ça ? », a lancé le chroniqueur.

À lire Muriel Robin réagit pour la première fois face caméra à l’affaire Palmade

Les propos de Gilles Verdez ont fait beaucoup parler après la diffusion de l’émission. Sur les réseaux sociaux notamment, les gens ont commencé à prendre parti. Si certains se sont mis du côté du chroniqueur, d’autres ont préféré défendre Francky Vincent.

Pour sa part, Matthieu Delormeau, qui n’était pas présent sur le plateau lors du clash, a réagi peu après. Sur Twitter, il a dit être de tout cœur avec Gilles Verdez,

« Sur le débat Francky Vincent, soutien à Gilles Verdez ! Ne pas condamner l’antisémitisme, c’est être antisémite. Il n’y a pas de débat », a-t-il tweeté.

Les choses ont ensuite dégénéré après que Francky Vincent, offusqué, se saisit de la justice pour attaquer les chroniqueurs.

À lire David Hallyday : le fils de Johnny Hallyday a fait un choix concernant l’héritage du Taulier

« Je suis allé cinq fois à TPMP, jamais ils ne m’avaient parlé de Dieudonné. Et là, comme j’ai la médaille, ils me tombent dessus (…) Je ne reviendrai plus dans cette émission », s’est-il indigné.

Francky, un artiste plutôt décrié

Outre son échange houleux avec Gilles Verdez, Francky Vincent a aussi fait parler de lui pour une autre raison : la distinction qu’il a reçue. En effet, un grand nombre de personnes pensent que le chanteur ne mérite pas cette récompense.

Ces chansons seraient un poil trop coquines pour être des références. Malgré cela, Francky Vincent ne se laisse pas abattre. Il préfère se concentrer sur ce qu’il sait faire pour prouver à ses détracteurs qu’ils ont tort.

« Ceux qui contestent cette distinction, je m’en fous (…) J’ai 66 ans, j’ai quarante-huit ans de carrière. J’ai été double disque d’or, disque de platine, j’ai 200 chansons à la Sacem, j’ai des références », a-t-il déclaré dans « Touche pas à mon poste ».

À lire Cédric Jubillar : ses avocats prennent la parole, « cet homme est solide »

Francky Vincent le reconnaît, il ne fait pas toujours dans la dentelle. Au cours de sa carrière, il a sorti des titres peu conventionnels, mais qui l’ont beaucoup aidé. Ayant accompli de grandes choses, il dit être un chanteur anti-stress qui soigne les gens avec ses chansons.

« Je suis un chanteur sulfureux (…) La ménagère de 50 ans adorait passer mes chansons pour mieux faire le ménage », a-t-il déclaré.

Lors d’une interview sur BFMTV, Francky Vincent s’est exprimé sur ses œuvres. Il a parlé de ses titres et révélé la raison pour laquelle il sort des chansons aussi coquines.

Selon l’artiste, si ses œuvres sont aussi originales, c’est parce qu’il souhaite avant tout amuser le public. Avec sa musique, il veut contribuer « au rayonnement de la Guadeloupe à travers le monde ».

À lire Isabelle Boulay : sa prise de parole après le geste de son compagnon Eric Dupond-Moretti

Clash entre Matthieu Delormeau et Guillaume Genton

L’atmosphère était asphyxiante sur le plateau de « TPMP », jeudi 8 décembre 2022. Après le clash entre Gilles Verdez et Francky Vincent, Matthieu Delormeau et Guillaume Genton se sont écharpés en direct.

La raison ? Les accusations que Gilles Verdez a portées à l’encontre de Francky Vincent. En effet, Matthieu Delormeau a reproché à Guillaume de soutenir le chanteur alors que celui-ci est fautif. Des reproches que le principal concerné n’a pas du tout appréciés.

« C’est facile d’être un sans-c*uilles et d’insulter tout le monde derrière son téléphone », a lâché le producteur.

Matthieu Delormeau a ensuite haussé le ton, ulcéré par les propos de Guillaume Genton. Il expliqua avec colère avoir toujours soutenu Gilles Verdez.

À lire Cyril Hanouna : ce jour où il a appelé Christophe Dechavanne pour « régler ses comptes »

« De quoi tu me parles de sans-c*uilles (…) Ne me dis pas que je suis un sans-c*uilles, arrête tes conneries. Qu’est-ce qu’il a à me dire que je suis un sans-c*uilles derrière mon ordi ? », a-t-il conclu.

Heureusement, Cyril Hanouna a pu détendre l’atmosphère et rabibocher les deux hommes tout de suite après cet échange virulent.

Source : Melty

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :